Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Mississippi

Geoffroy doit parler à son père après l´école à propos de son bulletin médiocre, mais il craint que son père décide de l´envoyer dans un pensionnat autrichien. Vincent veut sauver son ami en lui permettant d´avoir de quoi se vanter à son père. Il organise un tournoi de Mississippi à l´école. Malheureusement, Frank, qui est très occupé avec la cérémonie du retrait de son chandail de hockey de l´époque où il jouait pour V-D, décide de laisser l´organisation du tournoi à Julie-Pier qui veut augmenter ses chances d´obtenir un méritas pour l´implication en sports et loisirs.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Au casse-croûte de l'aréna, DONALD transporte une boîte pleine de trophées. JULIEN B le suit en transportant aussi une boîte.


DONALD

Bon, tu vois...

les trophées,

dans les boîtes

marquées "Bons",

tu vas les polir.

Et il faut que ça brille.

Ceux dans la boîte marquée

"Moyens bons",

bien, si t'es pas capable

de les remettre d'aplomb,

à la ferraille.


JULIEN B

OK.


DONALD

Il y a d'autres boîtes

de "moyens bons".


JULIEN B

(Découragé)

Ah!


VINCENT est assis à une table du casse-croûte avec GEOFFROY. Il regarde des papiers.


VINCENT

Bien là, c'est quand même pas

le pire bulletin que j'ai vu!


GEOFFROY

Non, non, c'est ordinaire.

Mais ordinaire, c'est pas

assez pour les Deguire,

selon mon père.


VINCENT

Au moins, tu torches

en anglais. Regarde!


GEOFFROY

Vincent...

je suis bilingue.


VINCENT

Justement, imagine

si t'avais coulé!


GEOFFROY

Là, mon père, il faut qu'il

m'appelle après le travail.

Il va tellement m'engueuler.


VINCENT

Qu'est-ce que tu veux

qu'il fasse? Il est à Toronto!


GEOFFROY

Il va m'envoyer en Autriche.

C'est ça qu'il va faire...


VINCENT

(Pensant que c'est une blague)

Ha! Ha! Ouais...

C'est sérieux?


FRANK repasse un chandail de hockey dans le bureau de GEORGES, à l'école Victoire-Desmarais. Il s'arrête et prend le fer à repasser comme s'il s'agissait d'un micro.


FRANK

(Parlant seul)

Je tiens à remercier

mon entraîneur de hockey cosom,

Robert Ouellet.

Il m'a dit une phrase

qui m'a marqué à jamais:

"Le fond du filet va trouver

la balle, si..."

Non. Non, non...

"La balle va...

trouver le fond du filet

"si ton tir est pur..."


JULIE-PIER entre dans le bureau de GEORGES.


JULIE-PIER

Ah! Frank! T'es là!

Je te cherchais partout.


FRANK

Salut à toi aussi,

Julie-Pier.


JULIE-PIER

Euh... qu'est-ce que tu fais?


FRANK

Je repasse mon vieux chandail

de hockey cosom.

Georges est le seul à avoir

un fer à repasser

dans son bureau.

C'est ce soir qu'on retire

mon vieux chandail.

Il va y avoir toute

une cérémonie dans le gymnase.


JULIE-PIER

T'as décidé de retirer

ton propre chandail?


FRANK

Non, il y a eu un vote

du conseil d'établissement.

J'ai rien à voir là-dedans.

Mais je le mérite,

je détiens encore le record

du nombre de buts

dans une saison.


JULIE-PIER

Ouais, mais tu vas quand même

organiser ta propre cérémonie.

C'est pas un petit peu poche?


FRANK

J'ai pas le choix de l'organiser,

ça fait partie de mon travail.

Mais ça reste

un grand honneur pareil.

Qu'est-ce que je peux

faire pour toi?


JULIE-PIER

La question, c'est:

Qu'est-ce que

je peux faire pour toi?

C'est mon devoir d'élève modèle

de m'assurer que

tous les départements puissent

profiter de mes services.

Puis aujourd'hui, bien,

c'est ton jour de chance.

Parce que c'est au tour

des sports et loisirs.


FRANK

OK... de toute manière,

il y a pas grand-chose

d'autre à faire aujourd'hui.


JULIE-PIER

Ah, yes!

Je te jure que je vais pas

te décevoir!

Tu peux écrire mon nom

sur le Méritas!


FRANK

Le...?


JULIE-PIER

Sur la liste

des bénévoles, là...


FRANK

Oui, le genre de liste...

avec ton nom écrit en grosses

lettres, le sceau de l'école

et le nom du directeur

dans le coin, c'est ça?


JULIE-PIER

(Soupirant)

C'est ça...


FRANK

Hum...


VINCENT est toujours avec GEOFFROY à une table du casse-croûte de l'aréna. DONALD et JULIEN B s'occupent des trophées déposés sur le comptoir du casse-croûte.


VINCENT

Mais Donald!

Vous pouvez laisser

le père de Geoffroy

l'envoyer dans un pensionnat

autrichien sans rien faire!


DONALD

Je pense que Geoffroy s'en

fait un petit peu pour rien.

Richard ferait

jamais ça, voyons!

Bien... je pense pas, là.


JULIEN B

Bien, t'es chanceux!

Parce qu'il paraît

qu'en Autriche,

il y a plein de belles

grandes filles blondes!


GEOFFROY

Je le sais pas

et je le saurai jamais.

Le pensionnat est juste

pour les gars et c'est tenu

par des religieux.

(Se levant)

On se reparle à l'école, là,

je vais aller respirer

l'air de la liberté

pour une dernière fois.


GEOFFROY s'en va.


VINCENT

Il est pas question

que je laisse partir Geoffroy

en Autriche sans me battre.


DONALD

Je voudrais bien l'aider moi

aussi, mais il a pas le choix.

Il va falloir qu'il négocie

avec son père.


VINCENT

Il y a bien quelque chose

qui pourrait

impressionner son père,

à part les bonnes notes,

et qui compenserait

pour son mauvais bulletin...

Sur quoi il tripe,

monsieur Deguire?


DONALD

À part faire de l'argent...

je sais pas trop.


VINCENT

(Prenant son téléphone)

Je vais le "googler"...

C'est bien Richard Deguire, hein?


JULIEN B

(S'adressant à DONALD)

En parlant d'argent,

parlons affaires...

Je veux cinquante piasses

pour mon travail de polissage.


DONALD

Bien, moi, je t'en offre dix.


VINCENT

(Interrompant la discussion)

Hé! Hé! Hé!

Ici, ça dit que

monsieur Deguire

a été un super champion

de mississipi, au secondaire.


JULIEN B

C'est quoi, le mississipi?


VINCENT

Ah, bien, tu sais, le jeu

avec les rondelles en bois

et la super longue table?

Il y en avait une, ici, avant.


DONALD

Je l'ai encore, elle est au sous-sol.


VINCENT

Pour vrai?


DONALD fait oui de la tête.


VINCENT et FÉLICIE transportent la table de mississipi dans les couloirs de l'école.


FÉLICIE

On n'aurait pas pu faire un

tournoi de poches, à la place?


VINCENT

Oui, mais le père

de Geoffroy

est un ancien champion

de mississipi.

Si on veut que Geoffroy

l'impressionne,

il faut qu'il devienne champion.


VINCENT et FÉLICIE déposent la table de mississipi dans la salle des pas perdus.


VINCENT

Bon... merci.

Bon, il reste juste à organiser

un tournoi et s'arranger

pour que Geoffroy le gagne sans

qu'il devine que c'est truqué.

Ça va être un jeu d'enfant.


FÉLICIE

Penses-tu que ça va être assez

pour convaincre son père

de ne pas l'envoyer en Autriche?


VINCENT

Il faut, c'est la meilleure

stratégie que j'ai trouvée...


FÉLICIE

OK! Et Frank, est-ce

qu'on le met dans le coup?


VINCENT

Hum... non. Je pense pas

qu'il veuille qu'on triche.

Même si c'est pour

une bonne cause.


FÉLICIE

OK, mais comment on truque ça,

un tournoi de mississipi?


VINCENT

On a juste à convaincre

tous ceux qui vont jouer

contre Geoffroy

de se laisser battre.


FÉLICIE

Ça, c'est si Geoffroy

décide de s'inscrire.


VINCENT

Si tu lui demandes,

c'est sûr qu'il va vouloir!


FÉLICIE

Hé! C'est pas évident, là!

Je viens de refuser

de sortir avec lui.


FRANK sort d'un bureau et remarque la table de mississipi au milieu de la salle des pas perdus.


FRANK

C'est quoi, ça?


VINCENT

Bien, une table

de mississipi!


FRANK

Voyons, Vincent!

Vous savez bien

que vous avez pas le droit

d'apporter ça à l'école!


FÉLICIE

On voulait organiser

un tournoi, ce midi.

On s'est dit

que ça ferait changement.


FRANK

Bon...

OK, mais après l'école,

vous rapportez la table.


FÉLICIE

Merci!


VINCENT

T'es le meilleur, Frank!


FRANK

Ouais, je sais...

Mais comptez pas sur moi pour

vous aider, j'ai pas le temps.


VINCENT

Non, non! On va

se débrouiller tout seuls.


FRANK

Non, pas tout seuls.

Vous êtes chanceux, j'ai

une assistante, aujourd'hui.

(Appelant vers le bureau)

Julie-Pier?


VINCENT

Non, non, non!

C'est pas vrai?


FRANK

Hmm-hmm!


JULIE-PIER

Ark! Qu'est-ce que c'est, ça?

Une allée de quilles miniature?


FRANK

C'est une table

de mississipi.


VINCENT

Là, Frank, tu vois bien

qu'elle connaît rien.

On va se débrouiller

mieux tout seuls.


JULIE-PIER

Ah! Ça sent comme au centre

d'accueil de ma grand-mère!


VINCENT

Bien, tu vas devoir t'habituer,

parce que tu vas organiser

un tournoi, ce midi.


JULIE-PIER

Hmm?


FRANK

Hmm!

Tu voulais une chance d'aider

les sports et les loisirs... la voilà!


JULIE-PIER glousse de fausse joie.


FRANK

OK!


JULIE-PIER soupire en regardant VINCENT et FÉLICIE.


Au salon des étudiants, JULIEN B astique les trophées. FÉLICIE donne quelques conseils à GEOFFROY.


FÉLICIE

Tu veux profiter au max

de tes dernières journées

à Victoire-Desmarais et,

pour ça, il faut que

tu participes au maximum

d'activités possible.


GEOFFROY

Ouais, t'as raison.

Est-ce que c'est aujourd'hui

que madame Préfontaine

fait son club de lecture?

Il paraît qu'il y a des biscuits.


FÉLICIE

Ah! Je comprends!

Tu veux pas jouer au miss

parce que t'as peur

de te faire battre

par une fille... c'est ça?


GEOFFROY

Tu pourrais pas être

plus dans le champ!

Puis pour te le prouver,

je vais m'inscrire à ton tournoi

et ça va être un honneur de

me faire battre par une fille.


FÉLICIE

J'ai bien hâte de voir ça!


GEOFFROY

T'attendras pas bien,

bien longtemps, parce que...

je vais me faire battre

au premier match

et, comme ça, je vais

être débarrassé.


GEOFFROY quitte les lieux.


JULIEN B

Eh boy!

Ça va pas être facile

de le faire gagner

jusqu'en finale.


FÉLICIE

Hé! Pas un mot

de tout ça à personne!

Surtout pas à Julie-Pier.


JULIEN B

T'inquiètes pas.

Un faux tournoi truqué,

c'est la seule affaire le fun

qui se passe aujourd'hui.

Je vais pas gâcher ça, certain.


À la salle des pas perdus, JULIE-PIER s'occupe du tableau des participants.


VINCENT

Voyons, tu peux pas faire

jouer Joannie Bouchard

avec Geoffroy

en première ronde, là!

C'est une erreur de débutant.


JULIE-PIER

Hum, hum...

En première ronde,

on fait toujours jouer

les favoris contre les

losers. Joannie est super bonne

au mississipi parce qu'elle a une table

dans son sous-sol.

Geoffroy m'a dit qu'il voulait

perdre son premier match.

Tu vois, je sais exactement

ce que je fais.


VINCENT

Mais t'as l'air super occupée.

Laisse-moi gérer ton tableau!


JULIE-PIER

C'est pas le mondial

du soccer, que j'organise!

Il y a rien d'autre à faire.

Déjà que c'est pas

avec du mississipi

que je vais impressionner

Frank...


VINCENT

Pourquoi tu veux

l'impressionner?


JULIE-PIER

Pour rien.


VINCENT

Tu veux le Méritas, hein?


JULIE-PIER

Euh, c'est pas de tes affaires!


VINCENT

Non, non, ça va, je comprends.

Mais sais-tu qu'est-ce qui...

impressionnerait vraiment Frank?

Que tu donnes un beau gros trophée

au gagnant du tournoi de mississipi.


JULIE-PIER

C'est ça, ris de la pauvre fille

qui organise un tournoi

qui a même pas de trophée...


VINCENT

Tu pourrais demander

à mon frère Julien.

Il en a comme 50 à polir.

Il pourrait t'arranger quelque chose.


JULIE-PIER

Il est où?


VINCENT

Au salon étudiant.


JULIE-PIER

(Donnant la liste des participants à VINCENT)

Prends ça.


VINCENT

(Regardant autour de lui)

Avec plaisir...


JULIE-PIER fouille dans la boîte de trophées au salon des étudiants.


JULIE-PIER

Celui-là?


JULIEN B

Non.


JULIE-PIER

Celui-là?


JULIEN B

Non.


JULIE-PIER

Lui, d'abord!


JULIEN B

Non!

C'est tous des "bons", ceux-là!

C'est écrit sur la boîte!


JULIE-PIER

Écoute, je te donne dix piasses

si tu me trouves un trophée

qui a de l'allure pour ce midi.


JULIEN B

OK!


JULIE-PIER

Je veux qu'il soit... beau,

énorme, brillant...

À mon image, finalement.


JULIEN B rit.


JULIE-PIER

Quoi?


JULIEN B

Bien, tu viens

de te traiter d'énorme!


VINCENT et FÉLICIE sont ensemble devant le tableau des rencontres du tournoi de mississipi.


VINCENT

Bon, j'ai arrangé le tableau

pour que tous ceux

qui sont d'accord pour perdre

jouent contre Geoffroy.

Toi et moi, on joue contre ceux

qui sont pas assez fiables

pour les mettre dans le coup.


FÉLICIE

On va sûrement se rendre

en finale contre Geoffroy.


VINCENT

Il faut, parce que rendu là,

il y a personne d'autre

qui va le laisser gagner.


JULIE-PIER

OK! S'il vous plaît,

silence, tout le monde!

Le premier et dernier

tournoi annuel de mississipi

"Julie-Pier Isabelle"

va bientôt commencer.

Est-ce que vous avez vu Frank?


TOUS

Non.


JULIE-PIER

Bien, il va falloir l'attendre

pour mon discours d'ouverture.


FÉLICIE

On va pas attendre

toute l'heure du dîner!


JULIE-PIER

Je l'ai écrit juste pour lui.


VINCENT

Niaise pas, Julie-Pier!


JULIE-PIER

OK! OK...

L'horaire du tournoi est sur le mur.

J'imagine que vous savez

jouer au mississipi,

sinon allez lire les règlements sur Internet,

c'est pas mon problème.

Que le tournoi commence.


GEOFFROY voit son nom sur le tableau.


Pendant ce temps, FRANK discute au téléphone dans le bureau de GEORGES.


FRANK

C'est ce soir qu'on monte

mon chandail au plafond

du gymnase,

j'ai besoin d'un système

de poulie fonctionnel!


JULIE-PIER entre dans le bureau et s'appuie sur le mur en attendant que FRANK termine sa conversation téléphonique.


FRANK

Non, monsieur Prud'homme m'a pas

demandé la garantie prolongée.

Et où est-ce que je suis censé

trouver ça, moi,

un escabeau de 6 mètres de haut?

Oui, oui, je comprends...

Merci quand même.


FRANK raccroche le téléphone en soupirant.


FRANK

(S'adressant à JULIE-PIER)

Ça va, le tournoi?


JULIE-PIER

À merveille.

Une chance que je suis là!


FRANK

C'est bon.


JULIE-PIER

Par contre,

t'étais pas là pour

mon discours d'ouverture.

C'était vraiment touchant.

J'ai vu du monde pleurer.


FRANK

Je suis désolé,

je suis un peu dans le jus

et stressé, au cas

où t'aurais pas remarqué.


JULIE-PIER

Ah! Bien, je vais

te lire mon discours!

Ça va t'inspirer.

(Se raclant la gorge)

"Nous sommes tous réunis ce midi

"autour de cette longue table

qui sent le petit vieux,

"pour ce qui pourrait sembler

"être un simple tournoi

de mississipi.

"Mais au fond, qu'est-ce que

le mississipi?

"C'est aussi un fleuve,

et qui dit fleuve

"dit eau, et qui dit eau

dit: la vie!"


GEOFFROY discute avec FÉLICIE et VINCENT devant le tableau des participants.


GEOFFROY

Bon, c'est moi qui commence.

Ça tombe, bien, j'ai faim!


FÉLICIE

On veut juste que tu te forces.

Si c'est la dernière chose

que tu fais dans l'école,

essaye au moins de bien la faire!


GEOFFROY

Ça va, je vous jure

que je vais me forcer.

Il faut juste que j'aille lire

les règlements...


FÉLICIE

Ça va avoir l'air vraiment louche,

qu'il se rende en finale!


VINCENT

Il va peut-être avoir

la chance du débutant.


Dans le bureau de GEORGES, JULIE-PIER continue de lire son discours à FRANK.


JULIE-PIER

"C'est au nom du fleuve,

de la vie, des Méritas

"et en mon nom,

Julie-Pier Isabelle,

"que je déclare solennellement

ce tournoi...

"... ouvert."


FRANK

(Applaudissant)

Wow! Hum, hum...

Je ne verrai plus jamais

le mississipi de la même manière.


JULIE-PIER

Merci!

Et j'ai une version longue,

si jamais ça t'intéresse!


FRANK

Non, surtout pas!

Je veux dire...

tu m'enverras ça par courriel,

j'ai beaucoup de travail à faire.


JULIE-PIER

Bien là... tu vas venir

faire un tour au tournoi!

Je me suis donnée... corps et âme.


FRANK

Oui, je vais venir voir

ton magnifique travail.


JULIE-PIER

C'est tout ce que je demande!


Au tableau des participants, le nom de GEOFFROY est inscrit en deuxième round. VINCENT joue sa partie. FÉLICIE attend pour son tour.


FÉLICIE

(S'adressant à GEOFFROY)

C'est bientôt à mon tour?


GEOFFROY

Non, mais Vincent achève.

Mais normalement, tu devrais

jouer contre lui en demi-finale.

Et le grand gagnant aura

l'honneur de m'affronter,

moi, grand finaliste

et futur champion du monde

de Victoire-Desmarais

de mississipi.


FÉLICIE

Qui aurait cru que

tu te rendrais aussi loin!


GEOFFROY

Pas moi, en tout cas.

Merci de m'avoir convaincu

de participer.

Je pense que je me suis

découvert un talent.

Je suis quand même

un dieu de la rondelle,

c'est quasiment trop facile.


FÉLICIE

Contente pour toi.

Bon, on ferait mieux

de se dépêcher de manger.


JULIE-PIER est avec JULIEN B au salon des étudiants.


JULIEN B

Prépare-toi

à être éblouie!

(Présentant un montage de trophées)

Tadam!


JULIE-PIER

Hé! C'est ridicule!

Ça a l'air de tout sauf

d'un trophée de mississipi.


JULIEN B

Mais ça existe pas,

des trophées de mississipi!

C'est pour ça que j'en ai créé un.


JULIE-PIER

Mais ça représente pas

mon tournoi!


JULIEN B

C'est pour ça que

j'ai fait une plaque!


JULIEN B montre un carton qui servira de plaque.


JULIE-PIER

"J.-Pierre"?

Mon nom, c'est P-I-E-R.

Écrit de même, on dirait Jean-Pierre.


JULIEN B

Mais on s'en fout!

Personne va le remarquer, là!


JULIE-PIER

"Première place:

Geoffroy Deguire."

Comment tu sais

qu'il va gagner?


JULIEN B

Bien, parce que...

son père était champion

de mississipi.

Ça fait que...

automatiquement,

les gènes, tu sais...


JULIE-PIER

T'es en train de me mentir

en pleine face, hein?


JULIEN B

Hein! Bien, non!

Je suis bien meilleur

menteur que ça.

Si j'ai l'air stressé, c'est

parce que je dis la vérité.


FRANK arrive dans le salon des étudiants.


FRANK

Julie-Pier?

J'ai vu ton tournoi.

T'as très bien fait ça,

tout le monde a bien du fun.


JULIE-PIER

Ah! Bien, merci!


FRANK

Je suis juste surpris de voir

Geoffroy rendu en finale.

Il a jamais joué avant et...

il voulait pas être éliminé

en première ronde?


JULIEN B

C'est vrai qu'il est

chanceux rare!


FRANK

C'est vous qui avez fait ça?

Pour le tournoi?


JULIE-PIER

Ah oui, c'est juste

un brouillon...


FRANK

Hé... c'est... c'est bizarre, hein?

Et un peu vieillot, comme le mississipi.

J'adore ça!


JULIEN B

J'ai voulu faire un trophée genre...

meilleur sportif de l'univers,

toutes catégories confondues.


JULIE-PIER

Oui... Bon, bien...

Merci, mais t'avais pas plein

de choses à faire pour ce soir?


FRANK

Oui, oui, il faut que j'aille

emprunter une échelle à l'aréna.

Je vais revenir pour la finale.

À tantôt.


JULIE-PIER

À tantôt!

(S'adressant à JULIEN B)

Bon, là, tu vas m'expliquer

ce qui se passe.


VINCENT termine sa partie de mississipi, en vainqueur.


VINCENT

Ouais!


Les spectateurs acclament VINCENT.


VINCENT

(S'adressant à FÉLICIE)

Prête à te battre

contre moi en demi-finale?


FÉLICIE

Mets-en!


JULIE-PIER approche de FÉLICIE et VINCENT.


JULIE-PIER

Hum, hum...

Je sais que vous avez

truqué le tournoi

pour que Geoffroy gagne.

Ton frère m'a tout dit.


VINCENT

Essaye de comprendre.

C'est le seul moyen

de convaincre le père-


JULIE-PIER

Je m'en fous, de vos raisons.

Si le tournoi est annulé,

j'aurai pas mon Méritas.

Vous êtes full égoïstes!

Pensez un peu aux autres!


VINCENT

Est-ce que quelqu'un

s'est plaint?

Non.

Il est où, le problème?


JULIE-PIER

C'est parce que Frank le sait,

que Geoffroy voulait se faire

planter en première ronde.

Il va trouver ça vraiment louche

s'il gagne la finale!

Non, j'ai pas le choix: je vais

devoir disqualifier Geoffroy.


VINCENT

Non, fais pas ça, là!

Geoffroy a rien fait,

c'est de ma faute.

Puis... je pourrais dire

à Frank que t'es la meilleure

organisatrice de tournois

que j'ai jamais vue...


JULIE-PIER

OK, d'abord.

Toi, mettons que tu t'es fait

super mal au poignet.

Donc, tu ne peux plus jouer,

donc c'est moi qui te remplace.


VINCENT

Parce que ça, c'est pas de la triche?


JULIE-PIER

C'est mon tournoi,

c'est moi qui décide

de ce qui est légal.

C'est parce qu'il faut

que je m'assure que Geoffroy

joue contre quelqu'un

qui est pas dans le coup.

La seule personne en qui je peux

vraiment avoir confiance,

bien... c'est moi.


FÉLICIE

Il y a juste un petit

problème, dans ton plan.

Si tu veux jouer

contre Geoffroy en finale,

il faut que tu gagnes

contre moi en demi-finale.

Puis ça, c'est pas près d'arriver.

Je vais t'aplatir comme une crêpe.


JULIE-PIER

Hmm-hmm...


VINCENT

Ouais!

Puis Félicie joue

pour sauver Geoffroy.

Toi, tu te bats pour ton Méritas minable.


JULIE-PIER

Tu viens d'insulter mon Méritas?

On n'insulte pas mon Méritas!


Le nom de JULIE-PIER remplace maintenant celui de VINCENT sur le tableau.


JULIE-PIER joue contre FÉLICIE et gagne.


JULIE-PIER

Oh!


Certains spectateurs applaudissent.


JULIE-PIER

Merci, merci, merci!


FÉLICIE rejoint VINCENT sur un banc.


VINCENT

Qu'est-ce qui s'est passé?

Je t'ai jamais vu

t'écraser comme ça!


FÉLICIE

C'est de ta faute, aussi.

C'est toi qui as fait sortir

la bête dans Julie-Pier!


GEOFFROY

(Rejoignant VINCENT et FÉLICIE)

Écoute, c'est plate pour toi,

mais c'est pas la fin du monde.


FÉLICIE

Ouais...


FÉLICIE s'éloigne.


VINCENT

(S'adressant à GEOFFROY)

Si tu penses comme ça,

c'est sûr que tu vas perdre.

C'est vraiment ça que tu veux?


GEOFFROY

Si je perds, qu'est-ce que ça change?

C'est du mississipi!


VINCENT

Arrête de penser comme un loser!

Ça te prend l'oeil du tigre,

si tu veux avoir une chance!

Regarde Félicie...

Elle est complètement à terre!

T'as vu comment Julie-Pier

l'a traitée tout au long

de la partie?

T'as entendu tout ce qu'elle a dit!


GEOFFROY

C'était vraiment méchant...


VINCENT

Et tu vas la laisser

s'en sortir aussi facilement?


GEOFFROY

Bien...


VINCENT

Non! La réponse, c'est non!

Joue cette partie comme

si ta vie en dépendait!

Pourquoi?

Parce qu'elle mérite

une bonne leçon.

Qui va lui donner sa leçon?


GEOFFROY

C'est moi...


VINCENT

J'ai rien entendu.


GEOFFROY

C'est moi!


VINCENT

Oui, monsieur! Oui!


GEOFFROY

Julie-Pier va connaître

c'est quoi la douleur.


VINCENT

Elle va regretter

d'être venue au monde!


GEOFFROY

Je vais l'accrocher

par les cheveux...

aux hélices de mon hélicoptère.

Je vais la faire tourner,

tellement que sa face

va se ramasser

en arrière de sa tête.

Un moment donné-


VINCENT

Non, non! OK, wô!

Du calme.

C'est juste du mississipi.


GEOFFROY

Ouais... ouais, t'as raison.

Bien... je vais lancer

la rondelle tellement fort

que ça va lui pincer

les doigts, mettons?


VINCENT

(Tapant l'épaule de GEOFFROY)

Beaucoup mieux.

Prêt?


GEOFFROY

Ouais.


La finale de mississipi commence. La confrontation est évidente entre JULIE-PIER et GEOFFROY.


JULIE-PIER joue la première.


JULIE-PIER

Ho! Ho!

Je promets de pas te faire

souffrir trop longtemps.


VINCENT

(Approche de GEOFFROY)

L'oeil du tigre, man.

Oublie pas l'oeil du tigre!


JULIE-PIER

Coudonc, as-tu besoin

de lunettes?


JULIE-PIER manque son coup et GEOFFROY fait flipper le disque resté sur le bord de la trappe.


GEOFFROY

On dirait que je vais souffrir

plus longtemps que tu pensais.


JULIE-PIER

(Se moquant)

Si tu y tiens, hein!

Moi, ça me dérange pas.


GEOFFROY

Ça sonnait mieux

dans ma tête...


GEOFFROY aligne les coups parfaits.


VINCENT

Ho! Ho!


La partie se déroule à un train d'enfer.


VINCENT

(Encourageant GEOFFROY)

Oui!


DONALD et FRANK transportent une grande échelle dans le corridor adjacent à la salle des pas perdus.


DONALD

(S'adressant à FÉLICIE)

Puis, comment ça se passe

pour Geoffroy?


FÉLICIE

Très bien, mais c'est serré.


FRANK

Qu'est-ce que Julie-Pier

fait en finale?


VINCENT

Ah! Elle me remplace

parce que je me suis fait mal.


DONALD

En jouant au mississipi?


VINCENT

C'est une longue histoire.


GEOFFROY

(Tapant sur la table)

Point de match.


JULIE-PIER place son disque à la verticale le long de la bande. GEOFFROY lance son disque et réussit le point final sous les acclamations des spectateurs.


JULIEN B arrive en transportant le trophée.


JULIEN B

Un moment d'attention,

s'il vous plaît!

Et le trophée revient à...

Geoffroy Deguire!


Tous applaudissent et acclament GEOFFROY.


DONALD

Julien, veux-tu m'expliquer

qu'est-ce que c'est que ça?


JULIEN B

Ah... je l'ai fabriqué

avec tous les trophées brisés.

Mais... je savais que...

votre neveu le ramènerait

à la maison, de toute façon.


FRANK

Puis... comment

tu savais ça, Julien?


JULIEN B

Parce que... je lis l'avenir!


JULIE-PIER

Frank?

La vérité, c'est que

Geoffroy a triché.


GEOFFROY

Hein? Pantoute, là!

T'es juste mauvaise perdante.


JULIE-PIER

Vincent et Félicie

se sont arrangés

pour que Geoffroy

gagne le tournoi.

Julien avait même écrit

le nom de Geoffroy

à l'avance, sur la plaque.


FRANK

C'est vrai, ça?


GEOFFROY

Pourquoi vous avez fait ça?


VINCENT

Bien, on s'est dit

que si tu gagnais le tournoi,

ça aiderait ton père à mieux

digérer ton bulletin

et qu'il t'enverrait pas

en Autriche.


GEOFFROY

OK...


JULIE-PIER

Tu vois?

J'ai tout fait pour préserver

l'intégrité du tournoi.

Je mérite vraiment le Méritas

pour l'implication sportive.


FRANK

Julie-Pier, ils ont fait ça

pour aider leur ami.

Je comprends pas trop

les détails...


GEOFFROY

Moi non plus.


FRANK

Mais ils ont triché

pour une bonne cause.

Il faut que j'annule le tournoi,

par contre, j'ai pas le choix.


FÉLICIE

On comprend.


JULIE-PIER

Ça veut dire que tout ce que

j'ai fait depuis ce matin

a servi à rien?


FRANK

T'as quand même appris

que t'étais bonne

au mississipi, c'est déjà ça.


Quelques rires suffisent à faire monter d'un cran la colère de JULIE-PIER qui quitte les lieux sur-le-champ.


FRANK

Vincent, oublie pas

de rapporter la table.


VINCENT

Non, non, j'oublierai pas. Merci.


DONALD

Bien, Vincent...

au moins, t'auras fait

ton possible.

Julien?


La salle des pas perdus se vide tranquillement. FÉLICIE et VINCENT restent avec GEOFFROY.


FÉLICIE

Tu nous en veux pas trop?


GEOFFROY

Hein! Bien, non!

Non, non... jamais de la vie!

C'est surtout pas à mon ancienne école

qu'on aurait organisé un faux

tournoi pour que je reste.

C'est un peu stupide, comme idée,

mais ça me touche beaucoup.


VINCENT

Excuse-moi, c'était pas stupide!

Ton père adore le mississipi,

ça fait qu'on va lui annoncer ça.


GEOFFROY

Attends... qui t'a dit ça?


VINCENT

Bien, je l'ai "googlé"!

Regarde...

(Montrant son écran de téléphone)

"R. Deguire,

"champion régional

de mississipi en 1987."


GEOFFROY

Ah! Non, ça,

c'est son cousin, René.

Ils s'haïssent à mort.

En fait, la seule chose

que mon père

haït plus que son cousin,

c'est le mississipi.


FÉLICIE ricane.


FÉLICIE

Je ris pas... je te jure

que je ris pas!


VINCENT, GEOFFROY et FÉLICIE éclatent de rire.


Plus tard, au casse-croûte de l'aréna, GEOFFROY et VINCENT regardent la cérémonie de FRANK sur le téléphone de GEOFFROY.


GEOFFROY

C'est le fun que Julie-Pier

ait mis la cérémonie

de Frank sur Skype.


VINCENT

Elle fait juste ça

pour le Méritas.


GEOFFROY

Penses-tu l'écouter au complet?

Parce que... c'est un peu plate.


VINCENT

Regarde comment Frank

a l'air ému!


Au comptoir du casse-croûte, JULIEN B et DONALD s'occupent du super trophée que JULIEN B a assemblé.


DONALD

C'est très impressionnant,

Julien, mais saint cibarouette,

moi, je te paye pour les polir,

les trophées, pas pour en faire

des trophées Frankenstein!


JULIEN B

Ah! Personne comprend mon art,

à part Frank!


À leur table, GEOFFROY et VINCENT discutent.


GEOFFROY

Il y a juste une chose que

je comprends pas dans ton plan.


VINCENT

Vas-y.


GEOFFROY

Si mon père avait été

champion de mississipi,

tu penses pas qu'il m'aurait

appris à jouer?


VINCENT

C'est sûr que, vu de même...


GEOFFROY ricane, mais s'arrête de rire quand son téléphone sonne.


VINCENT

Bonne chance.


GEOFFROY

(Répondant au téléphone)

Salut, p'pa?

Oui, oui, je sais, c'est médiocre.

Non, c'est pas la faute

des profs, là...

Victoire-Desmarais,

c'est une super école.

C'est vraiment moins pire

que tu penses.


VINCENT

(Soufflant des mots à GEOFFROY)

C'est une très

bonne école!


GEOFFROY

C'est une très bonne école.

C'est moi, là, qui a pas...

qui a pris du temps

à m'adapter, c'est tout...

Je le sais, c'est pas une excuse...


VINCENT

(Soufflant des mots)

Mais là, ça va mieux.


GEOFFROY

Mais là, ça va vraiment mieux.

Je te le dis!

Je me suis fait des super bons amis.

Tu sais, le genre d'amis

qui te laissent jamais tomber.

Écoute... pour la première fois,

je suis bien, dans une école.

Je suis heureux, p'pa.

Tu sais... c'est pas le temps

de gâcher ça.

Je te jure que pour

mon prochain bulletin,

ça va être mieux.

Oui, oui...

Oui, oui, je te le jure.

Merci, p'pa. Bye.

(Raccrochant)

Bien... je reste!


VINCENT

Sérieux?


GEOFFROY

Ouais!


VINCENT et GEOFFROY se lèvent et se tapent dans la main.


VINCENT

Hé! Nice!


GEOFFROY

Yeah!


VINCENT

Hé! Wow!


Fin épisode


MAUDE s'adresse au public de l'émission.


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


MAUDE

T'es un vrai fan

de Subito Texto?

Viens vite nous rejoindre

sur le site web de l'émission!


Générique de fermeture



Épisodes de Subito Texto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par