Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le pastafarisme : une religion... comme les autres

Nouilles, volcans de bières et pirates, telles sont les choses vénérées par les adeptes du pastafarisme, une religion dont le dieu suprême est un monstre de spaghettis volants. Bien qu’officiellement reconnue dans quelques pays, elle est encore considérée comme une secte en Ontario et au Canada. Pourtant, est-elle vraiment si différente des religions dites officielles?

Dans ce reportage, Nicolas Payette-Prévost, un ministre pastafarien, nous fait découvrir les dessous de cette religion en pleine croissance. Une religion… comme les autres, tout compte fait.



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


NICOLAS est dans la cuisine et fait cuire des pâtes.


NICOLAS

Ouais, bien, regarde. Moi, je

suis pastafarien. Si tu cherches

une preuve, je suis ministre.


NICOLAS montre le certificat qui est affiché sur son réfrigérateur.


NICOLAS

J'ai commandé mon certificat.

C'est juste qu'un certificat,

c'est difficile à trimballer.


NICOLAS sort une carte de son portefeuille.


NICOLAS

Ça, c'est ma carte. Peut-être

que tu te poses des questions

à savoir ce que c'est,

c'est pas trop compliqué.


Intertitre :
Le Pastafarisme


NICOLAS est devant un immeuble. Il a une passoire sur la tête.


NICOLAS

C'est une religion qui est basée

sur les faits. C'est ça le plus

important. Comme, les autres...

C'est pas dogme. On prend

vraiment des faits

scientifiques. Tu sais,

il y a juste un Dieu. Donc,

t'as beau lui donner le nom

que tu voudras, ça reste

le Monstre du spaghetti volant.

C'est un gros monstre qui a bien

des tentacules de nouilles.

Donc, lui, il vit omniprésent,

il est un peu partout dans

l'univers. C'est lui qui

s'assure que tout fonctionne

bien, qui a l'impression que

t'as une force gravitationnelle

sur la Terre, c'est ses nouilles

qui le tiennent. C'est quelqu'un

qui boit beaucoup. Donc, c'est

pour ça que tu penses qu'il y a

des erreurs. Tu sais, pourquoi

qu'il y a la famille, pourquoi

qu'il y a la guerre? C'est parce

qu'il était saoul, puis tu peux

comprendre qu'il est peut-être

pas vraiment intelligent.

Ça nous dérange pas de le dire,

qu'il est pas intelligent.

Il y a beaucoup, beaucoup

de choses qui encadrent les

autres religions tandis que

le pastafarisme, il y a rien,

mis à part de boire la bière

le vendredi, qui est quelque

chose que je fais très bien.

Une autre chose qu'on peut

faire aussi, c'est s'habiller

en pirate.


NICOLAS est dans un restaurant avec deux amis qui sont déguisés en pirates. Il a toujours une passoire sur la tête.


NICOLAS (Narrateur)

Donc, si jamais t'as

des questions, tu te demandes

dans la vie: Eille, je sais pas,

qu'est-ce que je devrais faire

aujourd'hui? Mais tu fais juste

qu'est-ce qu'un pirate ferait.

Parce que les pirates, eux

autres, tout ce qu'ils font,

c'est piller, boire, puis

manger. Mais le but, c'était

d'explorer l'eau, explorer la

terre. C'est toujours de bouger.

Donc, c'est pas du monde qui

reste à la même place longtemps.

Je trouvais que c'est ce

qui me rejoignait le plus

personnellement. C'est

quelque chose qui est basé

sur le plaisir, qui est basé

sur le bonheur universel.


NICOLAS est sur le bord de l'eau avec ses amis pirates.


TOUS

Argh!


NICOLAS est dans un parc avec ses amis pirates.


NICOLAS

Nous sommes ici réunis

aujourd'hui pour unir

deux bons pastafariens.


NICOLAS (Narrateur)

Être ministre, ce que ça

consiste, ça me donne pas

une autorité supérieure. Ça fait

juste me donner une certaine

légitimité sur ce que je fais.

Je peux donc marier, baptiser,

je peux faire n'importe quelle

fête que vous voulez. On se

rejoint pas souvent. On se

rejoint pas à l'année, on a

pas de congrès. On peut voir

que dans plusieurs pays, il y en

a que c'est plus fort, il y en a

que c'est moins fort. En

Australie, en Nouvelle-Zélande,

ça a été officialisé. Donc,

c'est rendu une religion

officielle, on peut donc le

pratiquer.


Un témoin dépose un spaghetti dans les mains de NICOLAS.


NICOLAS (Narrateur)

Il y a quelques mois

passés, en Nouvelle-Zélande,

il y a eu le premier mariage

pastafarien officiel.


Citation : Un pastafarien se bat pour porter son égouttoir à spaghetti sur sa photo d'identification.

-CTV News


Citation : Des pastafariens de la Nouvelle-Zélande s'unissent lors d'un premier mariage officiel.

-Reuters


Citation : Est-ce le temps pour le gouvernement de reconnaître les droits des pastafariens?

-Huffington Post


NICOLAS et ses amis célèbrent sur le bord de l'eau.


NICOLAS (Narrateur)

Au Québec et au Canada, c'est

considéré comme une secte. On

peut pas porter notre égouttoir

sur notre permis de conduire

ni notre habit de pirate. C'est

surtout ça qu'on revendique.

Ça serait une égalité à travers

toutes les religions de dire:

"Oui, on se reconnaît tous, il y

en a pas une qui est meilleure

qu'une autre." Mais quand je

leur annonce, souvent, ils vont

me poser des questions à savoir:

"Mais là, qu'est-ce que tu

crois?" Donc, je leur explique.

Ils vont trouver ça, ils vont se

poser des questions, puis avec

le pastafarisme, ils finissent

par comprendre que c'est vrai.

Faut juste pas que tu m'insultes

en me lançant du spaghetti

dessus en pensant que

c'est vraiment drôle.

C'est vraiment pas cool.

Quand il y a des nouveaux faits

qui sortent, on arrive avec

une explication. On devient pas

dogmatique pendant 100 ans

à faire: "OK, peut-être

qu'il faudrait qu'on "deale"

avec les étoiles."

On essaie pas de se

"contraigner" à dire: "On

devrait pas faire ci, on devrait

pas coucher avec des femmes

avant le mariage, on devrait pas

boire trop, on devrait pas

manger trop, on devrait pas

acquérir trop de richesses."

Pourtant, c'est ce qu'on fait

tout le temps. Oui, c'est ce

qu'on veut, c'est acquérir des

richesses, puis être heureux,

et non penser qu'il faut être

pauvre tout le temps. Quand tu

regardes l'Église qui est hyper

riche comparer à ses pauvres

disciples. Donc, l'important

à faire, c'est surtout de

t'amuser, d'essayer de propager

la bonne parole. Des pâtes,

ça se mange bien, ça coûte

pas cher, puis avec du vin

ou de la bière, ça va très bien.

Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par