Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Petit moment poétique avec Daniel Groleau Landry

Petit moment poétique avec Daniel Groleau Landry où il nous livre un extrait de son recueil de poésie « Amorragies ». Le recueil a été finaliste au Prix d’excellence des Écrivains francophones d’Amérique en 2016. Il nous fait aussi part de l’importance de la poésie et du langage dans sa vie, des moyens pour s’émanciper et d’exprimer sa liberté. Daniel Groleau Landry est un artiste multidisciplinaire vivant à Ottawa et originaire de Sudbury, une ville du Nord de l’Ontario. Amorragies est le deuxième recueil de poésie de l’auteur, publié aux Éditions L’Interligne.



Réalisateur: Eric Bachand
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

DANIEL GROLEAU LANDRY, un poète, accorde une entrevue. Il se trouve au-dessus d’une voie ferrée, sur un viaduc protégé par une clôture ornée de cadenas.


DANIEL GROLEAU LANDRY

La poésie, c’est une des

raisons pour laquelle je parle

français aujourd’hui. Je veux

dire... Moi, j’étais vraiment

proche d’être assimilé

complètement. Puis quand

j’ai redécouvert la littérature,

ça... J’ai redécouvert ma

langue. Ce que j’aime du

langage, c’est sa malléabilité.

C’est la façon dont les mots

peuvent exprimer une chose,

une deuxième, une troisième

dans la même phrase. C’est

l’émancipation de l’ignorance,

le langage. C’est pour ça que

j’aime la lecture. C’est pour ça

que je sens que c’est un besoin

d’écrire, parce que c’est

nécessaire de propager cette

littératie-là, cette capacité

de poser un regard critique

sur le monde. Donc pour moi,

le langage, c’est ma liberté.


DANIEL GROLEAU LANDRY lit ensuite des extraits d’un poème tiré de son recueil qui s’intitule « Amorragies », tandis que des images de trains défilent.


DANIEL GROLEAU LANDRY

Les ombres autour du frigo

sont les complices

de mon démantèlement

Dehors un chien jappe

Je me prépare à purger

toutes traces de nous

Tous les fragments de nos vies

capturés et exhibés comme

des trophées sur le foyer

de nos rives

Toute la fierté tous ces moments

irremplaçables je les détruis

pour ne plus soutenir le

souvenir de ton regard

Devant l’écran

J’efface nos photos

Je supprime ton sourire

J’écris ces paroles

et je poursuis ton

fantôme entre les ports

Mes bagages sont bouclés

Je me tire une bouteille

Je bois à la santé du silence


Texte informatif :
Extrait : Amorragies Daniel Groleau Landry Éditions L’Interligne

Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par