Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Vivre sur un bateau à Toronto

Avec le prix moyen d’une maison à Toronto qui dépasse les 700 000 dollars, certains sont à la recherche d’alternatives. Pour Éric Croussette, la solution a été de déménager sur un bateau. Moins cher qu’un condo, son logis lui donne accès à une vue époustouflante du lac Ontario, tout en lui permettant de se rapprocher de la nature. Il passe donc l’année au complet sur son bateau à la marina de Bluffer’s Park. Découvrez à quoi ressemble ce style de vie et comment on fait pour survivre l’hiver.



Réalisateur: Andréanne Baribeau
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


ÉRIC CROUSSETTE, résident de la marine Bluffer's park, est sur son bateau. Il témoigne.


ÉRIC CROUSSETTE

Les avantages de vivre

sur un bateau, à Toronto, c'est

que tu peux pas croire que tu es

si près d'une aussi grosse

métropole. Tu peux faire tout ce

que tu veux et quand tu t'en vas

chez toi, c'est un peu

comme dans la nature,

dans le milieu de nulle part.


Titre :
Vivre sur un bateau


Des images de la vie sur le bateau défilent.


ÉRIC CROUSSETTE (Narrateur)

J'habite sur ce bateau depuis,

en fait, octobre 2015.

Je regardais peut-être acheter

un condo, acheter une maison.

Financièrement, c'était pas

possible à Toronto pour moi.

Ça fait que j'ai opté pour ça.

Je l'ai mis à ma façon.

Avec l'achat et les rénovations,

on peut dire que c'est

autour de 100 000$.

Les frais de marina,

l'électricité, c'est

environ 1000$ par mois.

C'est respectable pour

une ville comme Toronto.

L'espace vital que j'ai,

c'est environ 400 pieds carrés.

J'ai dû faire un tri quand j'ai

déménagé ici. J'ai pas la même

quantité de meubles et

de vêtements. Non, tu réduis

au minimum tes besoins.

J'ai la même chose qu'une

toilette de maison sauf que

j'ai pas l'aqueduc. C'est une

tinque. Il faut faire plus

attention à l'électricité,

à l'eau, moins de gaspillage.

Internet, il y a des gens

qui sont câblés ici. Moi,

j'ai un hotspot. Ça fait plus

de quatre mois que j'ai pas

ouvert la télé.

Il y a environ 75 personnes

qui habitent à l'année ici,

à la marina. On voit toujours

les mêmes personnes au pub,

au restaurant, à la buanderie.

Il y a pas vraiment de familles.

C'est plus des couples et

des gens, des personnes seules.

J'ai des amis qui trouvent

ça weirdo un peu. Quand

tu racontes que tu habites sur

un bateau, la première réaction,

c'est: "L'hiver. Qu'est-ce

qui se passe l'hiver?"

Tu mets en storage toutes

les chaises, ce que tu utilises

l'été. Pour pas avoir de la

glace autour du bateau, on a

un système de pompe qui pulse

un bubbler. Le premier hiver,

il y a quelques nuits que

je me demandais si le bateau

allait quitter le quai.

C'était ma première expérience,

mais les voisins m'ont mis

en confiance. Ils ont dit:

"Non, non, non. Il y a pas

de problème." Ils ont vécu ça.

Et après une tempête,

le lendemain, on vérifie les

cordes, on vérifie les amarres.

Je prends ça année par année.

On verra ce que le futur va

m'apporter. Mais pour l'instant,

c'est un mode de vie

que j'aime bien.


Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par