Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Camp de jour à Ottawa pour réfugiés syriens

En 2016, la ville d’Ottawa a accueilli plus de 1500 réfugiés syriens. Un groupe de bénévoles de l’association Proactive Education for All Children’s Enrichment, en collaboration avec le Centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe, a lancé un camp d’été pour enfants de réfugiés et nouveaux arrivants à Ottawa. Plusieurs des participants proviennent de la Syrie. Le camp de jour se veut un outil bénéfique pour l’intégration. Participer à un camp de jour peut coûter quelques centaines de dollars par enfant mais ici, le tout est gratuit pour tout le monde!



Réalisateur: Caroline Murray-Daignault
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Il s’agit d’un reportage sur le camp de jour Rideau-Rockcliffe PEACE. Dans ce reportage, des entrevues sont réalisées avec BRIGITTE LAROSE, porte-parole du centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe, et avec JENNIFER GRAHAM, bénévole pour Proactive Education for all Children's Enrichment. Les entrevues sont entrecoupées d’images montrant des jeunes qui participent à ce camp de jour et qui prennent part aux nombreuses activités.


JENNIFER GRAHAM

Bienvenue au camp de jour

Rideau-Rockcliffe PEACE.


Texte informatif :
Un groupe de bénévoles a lancé un camp d’été pour enfant de réfugiés et nouveaux arrivants à Ottawa.


MOUHANAD AL EBID, un des participants au camp, accorde une entrevue.


MOUHANAD AL EBID

(Propos traduits d’une langue étrangère)

Je m’appelle Mouhanad, j’ai 9 ans,

je viens de la Syrie et je suis au

Canada depuis 5 mois. J’aime beaucoup

la natation, on en fait à chaque lundi.


BRIGITTE LAROSE

On a vraiment un mélange

de nouveaux arrivants, moins

que cinq ans qui sont au Canada.

Mais on en a aussi peut-être

un 20 % qui sont réfugiés

ici au Canada.


JENNIFER GRAHAM

On a des jeunes de plusieurs

pays. On a des jeunes

qui viennent

de Syria, Somalia, Jamaica,

Haiti, Lebanon et Canada.


Texe informatif

(En 2016, la ville d’Ottawa a accueilli plus de 1500 réfugiés syriens. Le camp de jour se veut un outil bénéfique à l’intégration.)


BRIGITTE LAROSE

Au début, c’était quand même

très difficile, parce que pour

la majorité, c’était la première

fois qu’ils venaient à un camp

d’été ici au Canada. Donc, juste

l’intégration, le déroulement,

tu sais, les règlements, la

procédure, c’était difficile.

De jour en jour, ça devient

de plus en plus facile.

Certains ont vraiment une grande

difficulté à parler une autre

langue qu’arabique. Par contre,

par rapport à l’intégration

auprès du groupe, oui, on voit

des grandes améliorations.


JENNIFER GRAHAM

Ils ont commencé

à aider l’un et l’autre.

Ceux qui peuvent parler en

anglais ou en français mieux que

les autres aident les autres.

Et ça, c’est beau à voir.


Texte informatif :
Généralement, un camp de jour coûte quelques centaines de dollars par enfant. Ici, les activités sont gratuites et se déroulent cinq jours par semaine.


JENNIFER GRAHAM

Pour aider les réfugiés à

s’adapter à leur nouvelle vie à

Ottawa, on a essayé de faire des

activités qui sont gratuites.

Alors, ils peuvent montrer

à leurs parents, à leur famille,

aux autres réfugiés, à leur

communauté ce qu’il y a à Ottawa

à faire qui ne coûte rien.


Texte informatif :
Le camp ne reçoit qu’une légère contribution du gouvernement fédéral. La survie du camp dépend de la générosité de la communauté.


JENNIFER GRAHAM

J’espère que le camp va revenir

l’an prochain. Mais on a

beaucoup de travail à faire.


Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par