Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Transsexualité et religion; dur mélange

Jessie est depuis toujours chrétienne. Vers la fin de l’adolescence, vivant avec un mal-être, elle décide de devenir Jayson, un choix finalement évident pour elle. Après avoir passé huit mois en transformation, à prendre des hormones, apprivoiser sa nouvelle vie d’homme, Jayson a une révélation : sa transsexualité n’était pas le désir de Dieu, elle devait revenir Jessie, une Jessie qui n’avait à aucun moment quitté son esprit. Elle nous raconte toutes ces transition et détransition, et l’influence de l’Église dans sa vie. Une belle histoire à écouter avec ouverture d’esprit.



Réalisateur: Caroline Murray-Daignault
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JESSIE LAPLANTE se promène sur un quai, sur le bord de l'eau.


JESSIE LAPLANTE

Depuis que je suis jeune, j'ai toujours

trouvé que je m'associais mal

aux filles de mon âge. J'étais

pas assez féminine, j'aimais pas

le maquillage, j'aimais pas les

vêtements féminins, les robes.

J'aimais pas le fait d'être vu

comme une fille, puis traiter

comme une fille. Ça me plaisait

absolument pas. Fait que je me

suis dit: Peut-être que... Bien,

éventuellement, je me suis dit

que, peut-être, c'est parce

que j'étais pas une fille.

Donc, ça a duré quand même

quelques mois de transition

sociale. Ensuite, on m'a référé

à une psychologue qui peut

traiter les personnes trans.


JESSIE LAPLANTE est assise sur un banc sur le bord de l'eau.


JESSIE LAPLANTE

Après deux rendez-vous,

j'ai eu mon rapport

d'évaluation psychologique

et donc, au bout de moins

d'un an, j'étais en mesure

de commencer l'hormonothérapie.


JESSIE LAPLANTE classe des vêtements dans sa chambre : des robes, des cravates.


JESSIE LAPLANTE

Quand j'ai commencé à

voir les changements avec

l'hormonothérapie, hum...

vu que je l'avais tellement

recherché pendant plusieurs mois

auparavant, puis même que c'est

quelque chose que j'admirais

chez les hommes avant. Tu sais,

comme la voix grave, comme le

poil. Quand j'ai vu ça sur moi,

c'était comme: OK, là, j'ai

de l'assurance. J'avais

l'impression, à ce moment-là,

que finalement je devenais

moi-même parce que j'aimais

ce que je voyais. Pas

nécessairement parce que je

trouvais que ça me ressemblait,

mais parce que je trouvais ça

beau, puis j'avais l'impression

que c'est ça que ça voulait dire

de s'aimer soi-même. C'est de

trouver, tu sais, que qu'est-ce

que tu représentes, c'est beau.


JESSIE LAPLANTE est maintenant à l'église où une femme anime une célébration religieuse.


FEMME

Il a décidé de

regarder Dieu. J'ai les yeux

fixés sur lui et non

pas mes problèmes.


JESSIE LAPLANTE

Ma mère étant chrétienne,

la question qui lui est venue

en tête, c'était: est-ce que

c'est de Dieu? Est-ce que

c'est contre Dieu?


FEMME

Parce qu'il est plus grand

que tous mes problèmes, il est

plus grand que tout. Qu'est-ce

qui est impossible à Dieu?


JESSIE LAPLANTE et la communauté chantent à l'église.


JESSIE LAPLANTE est de nouveau assise sur le banc. On montre en parallèle des photographies de JESSIE lorsqu'elle portait les cheveux longs.


JESSIE LAPLANTE

Après quelques mois de

transition hormonale, j'étais

en train de passer au travers de

mes photos d'avant, puis j'étais

extrêmement nostalgique.

J'ai réalisé comment j'étais une

autre personne dans le moment

présent que je regardais les

photos et le moment des photos.

Hum...

Puis j'ai senti que je devais

faire un deuil de la personne

qui était dans les photos.

La personne que j'étais

juste à peine un an avant,

c'était... Ça...

Le sentiment que j'avais,

c'est comme si je lui

avais enlevé sa vie.


On montre des images de JESSIE LAPLANTE priant sur un banc au milieu d'un pré.


JESSIE LAPLANTE

Et le 15 mai 2016, c'était

un dimanche, puis le dimanche

matin, après le service, le

pasteur a dit: "OK, s'il y a

des gens qui veulent prendre

la décision de donner leur vie

à Dieu, de se repentir, puis

de donner leur vie à Dieu,

avancez-vous à l'avant",

tout ça, puis...

Ça s'est passé tellement vite,

mais j'ai fini par juste être

en avant et j'ai fait la...

Tu sais, j'ai prié et j'ai

tout donné à Dieu à ce

moment-là, ce matin-là.

Il y a quelque chose

qui a changé. Il y a

quelque chose qui a changé.


JESSIE LAPLANTE touche un collier avec un pendentif en croix dans son cou.


JESSIE LAPLANTE

J'ai prié, puis j'ai fait comme:

OK, Dieu, ça fait longtemps que

je t'ai pas prié par rapport

à ça, mais j'ai vraiment...

mon coeur est ouvert à savoir

la vérité par rapport à ma

transition. Je te demande

de changer mon coeur.

Si c'est pas ce que tu veux

pour moi, je veux que ce soit

tellement clair. Que je doute

pas. Puis le lendemain, j'avais

pas encore ouvert mes yeux... Puis je

dis ça parce que c'est tellement

important de savoir que c'est

pas comme si j'étais en train

de penser à plein d'affaires.

Je venais juste de me réveiller,

puis je venais de sortir

de mon sommeil et j'avais pas

encore ouvert mes yeux...

et je me sentais mal.

Et je pensais à ma transition.

C'est la première chose

en me réveillant.

J'ai... j'ai mis des vêtements

de fille que j'avais, puis

je pleurais. Et j'étais comme:

Wow! J'étais tellement rendu

creux... creuse là-dedans.


On montre des images de JESSIE LAPLANTE se maquillant légèrement.


JESSIE LAPLANTE

Je pense que j'ai toujours été

Jessie. C'est vraiment juste

une transition, autant physique

que psychologique. Puis là,

j'apprends à m'aimer.


Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par