Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Frédéric Bisson : autisme diagnostiqué... à 35 ans

Après de nombreux mauvais diagnostics, Frédéric Bisson apprend à l’âge de 35 ans qu’il est atteint du syndrome d’Asperger, un trouble du spectre autistique. L’autisme est une affectation neurobiologique qui se traduit chez la plupart des personnes atteintes d’autisme par des problèmes de communication et de la difficulté à entretenir des interactions sociales. Malgré ces défis, Frédéric Bisson travaille depuis 20 ans dans le domaine des communications en tant qu’animateur et journaliste. Frédéric partage son histoire inspirante.



Réalisateur: Caroline Leal
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

FRÉDÉRIC BISSON s’assoit sur une chaise dans un studio où il accorde une entrevue.


FRÉDÉRIC BISSON

(S’adressant au public de l’émission)

Moi, j’ai l’impression que

je vis pas nécessairement dans

le même monde que vous. Je vous

observe, je vous regarde, vous

répétez tout le temps la même

affaire, vous dites oui quand ça

veut dire non. Je vous observe

et je me dis: Ah, c’est ça

être humain. Ben coudonc.

Peut-être qu’un jour,

je vais vous comprendre.

Mon nom, c’est Frédéric Bisson.

J’ai 41 ans, je suis animateur

de radio et récemment,

j’ai appris que j’étais autiste.


Texte informatif :
Depuis son enfance, Frédéric reçoit de mauvais diagnostics de TDAH, dépression et anxiété. C’est à l’âge de 35 ans, qu’il apprend qu’il est en fait atteint du syndrome d’Asperger.


FRÉDÉRIC BISSON

Comme il y a tellement

de niveaux d’autisme, je pense

qu’il y a personne qui aurait pu

s’en douter. Je réussissais bien

à le cacher, donc mes parents

ont pas senti le besoin d’aller

chercher un diagnostic. C’est

moi, à un moment donné, je me

suis rendu compte que c’était

particulier dans ma tête. Et je

me souviens, dans le bureau

du premier médecin qui m’a donné

mon diagnostic, en fait, elle

m’a pas dit que j’étais autiste,

elle m’a donné une feuille avec

deux paragraphes et je l’ai lue.

Et là, je me suis mis à pleurer,

parce que c’était comme

150 mots qui résumaient ma vie

jusqu’à maintenant. J’ai pleuré

ma vie et ça a changé

ma vie après ça aussi.


Texte informatif :
Le syndrome d’Asperger n’affecte pas le développement intellectuel, mais plutôt les interactions sociales et la communication.


FRÉDÉRIC BISSON

Je me sens comme quand on monte

sur un trampoline. Donc,

tu sais, faut faire l’effort de

grimper sur le trampoline et là,

tu commences à marcher sur le

trampoline et bon, on réussit à

se tenir debout, mais c’est pas

évident. C’est instable. Sauf

que si tu rajoutes une personne

sur le trampoline, là, ça

devient encore un petit peu plus

compliqué de rester debout. Si

t’en mets deux, puis trois, puis

quatre, c’est presque impossible

de continuer à marcher,

à rester debout et à être

focus parce qu’il y a trop de monde

sur mon trampoline à moi. La

communication humaine pour moi,

c’est un code. J’ai un grand

livre de référence et quand vous

me dites, mettons, "Bonjour",

j’ouvre à la page 32.A

et je sais: Parfait, je suis

au travail, il me dit "Bonjour",

faut que je réponde "Bonjour".

Si vous me répondez "Comment

ça va?", je sais quoi répondre.

Par contre, quand arrive

le moment des petits mensonges

blancs, de la séduction

et ces choses-là, ou quand

les gens commencent à boire

de l’alcool, j’ai pas ce livre

de référence-là, fait que là,

je panique, je m’en vais,

parce que je sais juste

pas quoi répondre. Ça ajoute

à mon charme, semble-t-il.


FRÉDÉRIC BISSON rit.


Texte informatif :
Frédéric travaille comme journaliste et animateur radio depuis 20 ans.


FRÉDÉRIC BISSON

Les gens sont étonnés,

ils disent: "Bien voyons donc,

tu fais de la radio et t’es

autiste, ça marche pas." Mais

en fait, dans mon cas, c’est

vraiment idéal parce que ça me

permet d’être social, de parler

avec les gens, sauf que vous

êtes pas là dans le studio avec

moi. Tu sais, moi, dans le fond,

je parle dans un objet en métal

et en plastique qui s’appelle

un micro, je dis ce que j’ai à

dire, vous êtes des milliers à

m’écouter, mais j’ai pas à vous

endurer!

(Rigolant)

J’ai pas à interagir,

à décoder ce que vous voulez

dire, vous vous grattez

vos yeux, tout ça.

Donc pour moi, c’est vraiment

idéal comme travail.

J’ai su très tôt que j’étais pas

normal, c’est-à-dire, comme tout

le monde. Aujourd’hui, je gagne

ma vie parce que je suis pas

normal, parce que je suis

différent et je suis bien

content. Et c’est vraiment le

fun de vivre en 2016 où je suis

capable de dire et d’écrire que

je suis autiste et qu’on me paye

pour faire de la radio

et que je gagne ma vie avec ça,

parce qu’il y a cinq ou dix ans,

je suis pas sûr que ça aurait

été possible.

(S’adressant au public de l’émission)

Vous êtes des centaines à m’écrire pour me

dire que: "Ah bien, moi aussi,

mon fils est comme ça." Ou:

"Moi aussi, je suis comme ça."

Même si je suis pas normal,

je sais que je suis pas

tout seul dans ma gang.

Fait que ça me console un peu.


FRÉDÉRIC BISSON se lève de sa chaise et s’en va. L’entrevue est terminée.




Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par