Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Alexandre Bisaillon et le monstre de la rivière des Outaouais

L’humoriste Alexandre Bisaillon se penche sur la légende du monstre de la rivière des Outaouais. Dans la même veine que le Loch Ness, la rivière des Outaouais aurait également hébergé un de ces monstres préhistoriques dans le passé. Mais les nombreuses apparitions recensées ne seraient-elles que des histoires inventées de toutes pièces ou encore des récits de pêcheurs facilement impressionables? La rivière cache-t-elle d’autres secrets? C’est ce qu’Alex tente de découvrir.



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ALEXANDRE BISAILLON est sur le bord d'un cours d'eau et s'adresse au public de l'émission.


ALEXANDRE BISAILLON

Hé, salut les chummies, salut

les chumettes. Je comprends pas

comment les gens pouvaient avoir

peur d'un monstre des mers.

Eille, si moi, je l'avais

croisé, je lui aurais sauté

dessus, je te l'aurais

neutralisé; j'aurais été brave

au nom de la science.


Quelqu'un lance une grosse roche dans l'eau, ce qui éclabousse un peu ALEXANDRE. Apeuré, ALEXANDRE s'enfuit.


ALEXANDRE BISAILLON

Ah!

OK, non,

that's it,

that's it.


Titre :
Légende: Le monstre de la rivière des Outaouais


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant au public de l'émission)

400 ans d'observation d'un

monstre obscur des ruisseaux

ont fait couler beaucoup d'encre

dans les journaux de bord

de navigateurs. Souvent appelé

monstre des mers, jamais

monster truck des ruisseaux,

ces créatures apparaissent

même sur de vieilles

cartes du Canada.


Une vieille carte du Canada est présentée. Sur la carte, un monstre marin est représenté en train de nager dans la Baie d'Hudson.


ALEXANDRE est dans une petite barque, au bord d'un quai.


ALEXANDRE BISAILLON

Selon les scientifiques, il

s'agirait plutôt d'une créature

documentée appelée

lungfish

ou poumon-poisson parce que...


Une photo d'un poisson dit « poisson-pulmoné» apparaît à côté d'ALEXANDRE.


ALEXANDRE BISAILLON

...ça ressemble pas pantoute

à un poumon. Bref, quelqu'un

aurait capturé la créature.

Puis, ça s'est passé

en haute mer, mais ici,

dans la rivière des Outaouais.


ALEXANDRE saute de la barque et atterrit sur le quai. Un bruit d'applaudissements se fait entendre.


ALEXANDRE BISAILLON

En 1880, tout près Arnprior, un

enfant dans un canot... Bon, là,

fouille-moi pourquoi l'enfant

était tout seul dans un canot

sur la rivière, mais c'est

clairement un cas d'enfant

abusé, ou c'était Mowgli.

Bref, moi, je pense que la

légende du monstre de la rivière

des Outaouais a été inventée

par les parents pour détourner

l'attention du fait que c'était

les pires parents du monde.

(Imitant un parent parlant à son enfant)

«Envoye, va-t'en tout seul

sur ton canot, là.

Papa va faire à manger.»

(Retrouvant sa voix normale.)

Bref, l'enfant aurait aperçu

le monstre de plus de 12 pieds

de long, ce qui est l'équivalent

de deux personnes de 6 pieds

«tapées» ensemble. Mais ça

reste un enfant dans un canot

et non Hubert Reeves.

Je tiens à le préciser.


Une photo d'Hubert Reeves dans un petit bateau à voile est présentée.


HUBERT REEVES

Hello!


ALEXANDRE BISAILLON

Par contre, les témoins

se multiplient et c'est rendu

le talk of the town. Puis, en

1882, la créature est remarquée

à nouveau, mais ce sera

pour la dernière fois.

Et là, deux membres

de l'équipage du bateau Levi

Young se mettent à la poursuite

du monstre. Et voulant tuer

la créature, l'un des hommes

manque sa cible. Là, la

créature devient fâchée, mais

mère-en-préménopause fâchée.

T'as-pas-fait-la-vaisselle

fâchée. Il était vraiment fâché.

Là, le monstre a attaqué le

bateau et l'équipage a fini par

le tuer, l'amener sur le bateau

pour l'examiner... ou jouer

au docteur, c'est selon.


Un photomontage est présenté. On y voit un docteur au sourire coquin dans une salle d'opération avec un marin et un monstre marin en sous-vêtements. De sa musique sensuelle se fait entendre.


ALEXANDRE est au musée d'Aylmer.


ALEXANDRE BISAILLON

Alors, je suis présentement

avec l'historien Michel Prévost.

Merci beaucoup d'avoir

accepté la demande.


MICHEL PRÉVOST

Ça fait plaisir.


ALEXANDRE BISAILLON

Pourquoi on a aucune trace du

monstre? Il me semble que quand

on attrape quelque chose de gros

dans la vie, on veut bien

le montrer. Moi, au chalet de

mon oncle, sur les murs, il y a

plein de dorés de 10 livres.


MICHEL PRÉVOST

Peut-être que ce monstre-là

était tellement épouvantable,

tellement affreux qu'il y a

personne qui a voulu le garder.

Alors, on l'a peut-être

fait disparaître.


ALEXANDRE BISAILLON

Est-ce que ça se peut que

le monstre ait été un poisson

qui existait déjà, puis c'était

peut-être juste un poisson obèse

qui est peut-être un équivalent

de malbouffe, peut-être des

algues frites ou je sais pas.


MICHEL PRÉVOST

Peut-être aussi qu'on a

exagéré quand on dit

qu'il mesurait 11 pieds,

diamètre de 1 pied.


ALEXANDRE BISAILLON

Est-ce que c'est possible

que de la façon qu'on traite

notre si belle planète,

les changements climatiques,

que dans une année rapprochée,

il y ait des animaux comme

mutants, plus gros que nature,

des poissons géants?

Qu'on croise un crocodile

avec une tête de bébé, mais

des jambes d'athlète olympique?


MICHEL PRÉVOST

Bien, peut-être pas jusque-là,

mais j'ai bien peur que

la réponse, c'est oui parce

qu'on commence déjà à voir

des poissons ou des animaux

déformés.


Sur le bord de l'eau, ALEXANDRE aperçoit une créature marine ressemblant au président Donald Trump avec des tentacules.


Au musée, l'entrevue avec MICHEL PRÉVOST se poursuit.


MICHEL PRÉVOST

En tout temps,

les gens ont observé

des créatures plus ou moins

étranges sur la rivière.


ALEXANDRE est au bord de la rivière avec une canne à pêche au bout de laquelle pend un sandwich en triangle.


ALEXANDRE BISAILLON

Là, je vais essayer quelques

appâts pour essayer

d'attraper le monstre.

(Parlant en direction de la rivière.)

Viens manger!


ALEXANDRE change d'appât pour un morceau de fromage.


ALEXANDRE BISAILLON

D'après moi, il a

une intolérance au lactose.


ALEXANDRE change d'appât pour un petit saucisson.


ALEXANDRE BISAILLON

L'arme secrète. Il est

peut-être carnivore.


ALEXANDRE lance son sandwich dans l'eau.


ALEXANDRE BISAILLON

Mmm! Un petit club.


ALEXANDRE utilise sa carte d'assurance maladie comme appât.


ALEXANDRE BISAILLON

Là, vous vous dites: Pourquoi

une carte d'assurance maladie?

Parce que je suis Poissons.


ALEXANDRE change d'appât pour une pochette de pizza.


ALEXANDRE BISAILLON

Pochette de pizza!


ALEXANDRE change d'appât pour un beigne.


ALEXANDRE fait semblant d'avoir une grosse prise.


ALEXANDRE BISAILLON

Ah!

Kidding.


Un faux monstre marin apparaît au loin dans la rivière.


ALEXANDRE BISAILLON

Moi, je pense que la légende

était qu'une histoire de pêche,

que le monstre a réellement

existé, mais c'était peut-être

juste une anguille plus grande

que nature. De toute façon,

les pêcheurs sont reconnus

pour exagérer leurs histoires de

pêche. Puis, pour ce qui est des

morceaux restants du monstre, je

pense que l'équipage l'a mangé

pour voir ce que ça goûtait.

En tout cas, c'est ce que

moi, j'aurais fait. Ciao les

chummies, ciao les chumettes!


ALEXANDRE traîne une botte de caoutchouc au bout de sa canne à pêche, comme un chien.


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant à la botte)

Psst! Viens-t'en à la maison.

Viens-t'en à la maison. Viens

là... Ah, ça va être un bon

souper, ça. Un bon filet de

botte.


Une étampe affichant le mot « PLAUSIBLE» apparaît.


ALEXANDRE BISAILLON (Narrateur)

Conclusion: légende

plausible, mais ce n'est

pas ce que l'on croit.


Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par