Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Les légendes d'Alexandre Bisaillon : la recherche du noyé

L’humoriste Alexandre Bisaillon entreprend de démystifier les légendes de l’Ontario. Dans cet épisode, il s’en prend à la légende de la recherche du noyé. Cette histoire stipule qu’on pourrait retrouver une personne noyée à l’aide d’une tranche de pain bénie que l’ion lance à l’eau. Est-ce une légence inventée de toutes pièces ou a-t-elle un fond de vérité? Alexandre rencontre un boulanger, un scientifique et un prêtre qui lui partageront leurs points de vue différents par rapport au mythe. Prenez des notes!



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ALEXANDRE BISAILLON se trouve dans un coin boisé près d'une rivière. Il a une tranche de pain à la main.


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant au public de l'émission)

Salut! Ici Alexandre

Bisaillon, expert en phénomènes

paranormaux, et une sommité

dans le volet «Chat d'oeuvre»

à Cranium. Mais ça, ça a

aucunement rapport

avec mon sujet.

Pour une nouvelle saison de TFO

24.7, j'ai décidé de sillonner

les bas-fonds des coins

semi-perdus de l'Ontario afin de

démystifier de vieilles légendes

ontariennes, voir si ces

dernières sont plausibles

ou carrément des légendes

inventées de toutes pièces.

Aujourd'hui, en direct de la

rivière des Outaouais, je tente

de démystifier la légende:

la recherche du noyé. En fait,

la légende stipule qu'à l'aide

d'une tranche de pain bénite

que l'on met à l'eau, on peut

retrouver un corps noyé.


ALEXANDRE BISAILLON lance la tranche de pain à l'eau.


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant à la tranche de main)

Va retrouver le corps!


Des canards s'emparent de la tranche pour la manger.


ALEXANDRE BISAILLON

Ah, merde!


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant au public de l'émission)

Moi, je fais juste

dire que du pain puis de l'eau,

ça fait pas bon ménage.

Je déteste les

«hot chicken».


ALEXANDRE BISAILLON tient une autre tranche de pain à la main. Un jet d'eau coule directement sur la tranche.


ALEXANDRE BISAILLON

Aujourd'hui, je démystifie

cette légende. Et pour ce faire,

je rencontre un boulanger,

un curé et un scientifique

pour en avoir le coeur net.


ALEXANDRE lance la tranche de pain mouillée par terre.


ALEXANDRE BISAILLON

Ark!


Texte narratif :
Légende: La recherche du noyé


ALEXANDRE BISAILLON se trouve à l'intérieur d'une boulangerie en compagnie de MAXIME LEMAY, boulanger et gérant du Moulin de Provence.


ALEXANDRE BISAILLON

Qui n'est pas mieux placé

qu'un boulanger

«slash» gérant

du Moulin de Provence pour nous

parler de pain? Maxime,

merci beaucoup d'être là.


MAXIME LEMAY

Enchanté.


ALEXANDRE BISAILLON

Le meilleur pain

pour retrouver un noyé,

ce serait quoi?


MAXIME LEMAY

Probablement un multigrains

avec tous les grains

qui pourraient remonter

à la surface.


ALEXANDRE BISAILLON

Comme ça, ça peut flotter...


MAXIME LEMAY

Selon moi, oui.


ALEXANDRE BISAILLON

Est-ce qu'il y a déjà

quelqu'un qui est venu s'acheter

du pain en disant: «Hé, c'est

pour retrouver un noyé»?


MAXIME LEMAY

Non, non, c'est jamais arrivé.


ALEXANDRE BISAILLON

C'est quand même une bonne

chose que quelqu'un soit pas

venu: «Hé, j'ai besoin du pain

pour retrouver un mort.

Ça aurait été un peu bizarre.»


MAXIME LEMAY

Je lui aurais suggéré

d'autres choses.


ALEXANDRE BISAILLON

Est-ce que t'aurais une

recette secrète pour faire

flotter une tranche de pain

sur la rivière, mettons?


MAXIME LEMAY

Probablement, mettre

la tranche de pain

dans un sac Ziploc, oui.


ALEXANDRE BISAILLON se trouve à nouveau au bord de la rivière. Il dépose à l'eau une tranche de pain dans un sac de plastique sur lequel est planté un petit parasol de papier.


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant à la tranche de pain)

Va retrouver le noyé.


Une carte montre la rivière des Outaouais et l'emplacement de la tranche de pain. La tranche de pain reste fixe. De retour à ALEXANDRE, celui-ci observe la tranche de pain qui flotte toujours sur l'eau et ne bouge pas. ALEXANDRE lui fait signe d'avancer.


ALEXANDRE est maintenant en compagnie de MARC CHAPUT.


ALEXANDRE BISAILLON

Nous sommes présentement avec un

scientifique, M. Marc Chaput.

M. Chaput, merci d'avoir

accepté mon invitation.


MARC CHAPUT

Merci à toi, Alex.


ALEXANDRE BISAILLON

Alors, avant de commencer,

je vous ai demandé d'amener

votre diplôme pour confirmer

que vous êtes bel et bien

un scientifique.


MARC CHAPUT

Oui, oui. Voilà.


MARC CHAPUT tend un certificat sur lequel il est écrit: «M. Scientifique».


Texte informatif :
Marc Chaput Pas un vrai scientifique


ALEXANDRE BISAILLON

C'est bel et bien un

scientifique, merci. Moi, je

vous ai apporté mon attestation

de l'École nationale de l'humour

pour vous montrer que j'étais

bel et bien un humoriste.


MARC CHAPUT

(Sans enthousiasme)

Oui, bien, bravo, Alex.


Dépité, ALEXANDRE lance son diplôme encadré par terre. Un son de vitre cassée se fait entendre.


ALEXANDRE BISAILLON

Bon. Alors, M. Chaput,

première question: est-il

possible de retrouver

un corps noyé à l'aide

d'une tranche de pain?


Des images montrent ALEXANDRE BISAILLON lançant plusieurs tranches de pain à la rivière.


MARC CHAPUT

De façon empirique, il y a

rien qui démontre qu'on peut

trouver un corps noyé

avec une tranche de pain.


ALEXANDRE BISAILLON

Zéro chance?


MARC CHAPUT

Zéro chance.


ALEXANDRE BISAILLON

Et advenant que la légende

gagne en popularité, on en parle

partout dans le monde et

tout le monde se met à mettre

des tranches de pain dans le lac

pour retrouver le noyé, ça

serait pas comme un peu la fin

du monde?


MARC CHAPUT ne réagit pas.


ALEXANDRE BISAILLON

Bien, à huit milliards

de tranches de pain dans une

rivière, dans un cours d'eau

puis là, ça serait juste des

trous avec une grosse motte

de pain mouillé, il n'y

aurait plus d'eau.


Il y a un silence. MARC CHAPUT sourit.


ALEXANDRE BISAILLON

Merci beaucoup, M. Chaput.


MARC CHAPUT

Bien, ça m'a fait plaisir.

C'est tout?


ALEXANDRE BISAILLON

Vous pouvez quitter.


ALEXANDRE BISAILLON entre maintenant dans une église. Il y rencontre MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ, l'Archevêque de la cathédrale Notre-Dame.


ALEXANDRE BISAILLON

Mgr Berniquez.


MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ

Alexandre.


ALEXANDRE BISAILLON

Est-ce qu'on peut retrouver

une personne noyée à l'aide

d'une tranche de pain?


MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ

J'ai pas été un témoin

oculaire, mais j'ai déjà entendu

parler de cette légende-là.


ALEXANDRE BISAILLON

Et donc, si on bénit une

tranche de pain, peut-être que

ça pourrait retrouver un noyé.


MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ

Jésus a dit dans l'Évangile:

«Demandez, vous recevrez.

Priez, vous serez exaucé.»

Il a pas parlé de la tranche

de pain bénie, mais il a dit

de prier par exemple. Alors...


ALEXANDRE BISAILLON

OK. Donc, une tranche de

pain bénie en plus de la prière.


MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ

Surtout la prière.


ALEXANDRE BISAILLON

Parfait, surtout la prière.

(S'adressant au public de l'émission)

Prenez des notes.


MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ

Bien, s'il est en train de

se noyer puis que tu peux aller

le sauver ou appeler les gens..


ALEXANDRE BISAILLON

(Riant)

Peut-être appeler le 911...


MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ

... qui viennent le secourir, ça,

c'est la bonne chose à faire.


ALEXANDRE BISAILLON

Avant de quitter,

est-ce que vous pourriez

peut-être me bénir?


MONSEIGNEUR DANIEL BERNIQUEZ

Je pourrais te bénir, mais

j'aimerais encore mieux bénir

une tranche de pain.

T'en as-tu une?


ALEXANDRE BISAILLON

Je vais aller à l'épicerie,

je reviens tout de suite. C'est

bon? On se revoit dans deux.


ALEXANDRE quitte la cathédrale.


ALEXANDRE se trouve maintenant devant une fontaine dans un parc. Il porte des palmes aux pieds et un bonnet de douche.


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant au public de l'émission)

Pour clore le sujet et confirmer

que la légende est bel

et bien fausse, il ne reste

plus qu'à la tester.


ALEXANDRE entre dans le bassin de la fontaine. Il a de l'eau jusqu'à la hauteur des genoux.


ALEXANDRE BISAILLON

(Criant)

Je me noie, je me noie!


Quelqu'un lance une tranche de pain dans l'eau.


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant à la tranche de pain dans l'eau)

Je me noie. Je me noie!

Je me... je me noie.

(S'adressant au public de l'émission)

Hé, conclusion, ça marche pas

pantoute. J'aurais eu le temps

de me noyer neuf fois. Ciao, les

chummys! Ciao, les chumettes!

Conclusion: la légende

est fausse.


Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par