Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Vidéo transcription

FABRIQUER DES MONUMENTS À WINNIPEG

Charles Brunet est propriétaire et président de Brunet Monuments. une entreprise qui se spécialise dans la fabrication de monuments. Il est artiste de fine pointe et de petits détails, travaillant de gros monuments pour les moments marquants de la vie. Découvrez comment il est un réel homme « terre à terre ».



Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

CHARLES BRUNET, le propriétaire et président de «Brunet Monuments», accorde une entrevue. Il est dans une espèce de cabane circulaire en bois décorée de manière hétéroclite avec des têtes d'animaux empaillés et de vieux outils.


CHARLES BRUNET

La vie est trop courte!

C'est ça ma philosophie de vie.

Alors faut vivre notre vie

pleinement et puis s'entourer

de personnes qui peuvent t'aider

à vivre cette vie pleinement,

soi-disant des amis ou des

artistes ou de la musique,

de l'art: l'inspiration de vie,

c'est important.


CHARLES déambule dans un cimetière. Des pierres tombales sont présentées.


CHARLES BRUNET (Narrateur)

En travaillant des monuments

funéraires dans ta vie, là,

tu réalises que la vie est trop

courte, et j'ai entendu beaucoup

d'histoires dans ma vie que

«j'aurais dû faire ça», «on

aurait pu faire ça», «j'ai

jamais fait ça».

Shoulda, coulda, woulda!


CHARLES BRUNET

(Poursuivant son entrevue)

Alors moi, je

me suis dit: OK, j'entends assez

de ces histoires, on devrait

apprendre de ça. Alors,

j'essaye de vivre ça.

Je m'appelle Charles Brunet,

tous mes amis m'appellent

Coco. Je suis le président de

Monuments Brunet et puis je suis

voyageur et artisan. Enfin, je

fais toutes sortes d'affaires.


Différentes œuvres sont présentées, principalement des sculptures de pierre. Il y en a plusieurs d'inspiration égyptienne.


CHARLES BRUNET (Narrateur)

Je suis troisième génération

des Monuments Brunet. Je suis

graveur de pierre. J'adore

l'art et puis aussi, j'adore

la pierre. C'est mon préféré.

La poussière de pierre est dans

le sang, on peut dire. Mon père

m'a enseigné puis aussi, j'ai

appris au fur et à mesure

avec les années et puis aussi

en parlant et travaillant avec

d'autres artistes aussi. La

texture, l'instabilité de cette

pierre-là, les possibilités

qu'on peut avoir avec cette

pierre, mais quand même,

que cette pierre n'est pas

élastique! On peut pas changer,

former très facilement, alors

ça prend des scies à diamant, ça

prend toutes sortes d'affaires

pour faire ce que je fais.


Un employé est à l'oeuvre, alors qu'il grave des inscriptions sur une pierre tombale.


CHARLES BRUNET (Narrateur)

Il y a pas beaucoup de monde qui peut

graver de la pierre ou qui veut

graver de la pierre, parce que

c'est un travail très difficile,

très sale, salop, poussiéreux.

C'est pas facile.


CHARLES BRUNET

(Poursuivant son entrevue)

J'ai des employés maintenant, alors ça,

ça me facilite.


L'employé est assis à un bureau et utilise un ordinateur pour reproduire un plan dessiné à la main.


CHARLES BRUNET (Narrateur)

Moi, je suis

plutôt gérant et vendeur, mais

les 40 ans que je fais ça,

20 ans que j'étais graveur,

un autre 30 ans, j'étais poseur,

j'ai toujours aimé le résultat,

le résultat final qu'on voit ce

beau monument, ce beau travail

fait, fini. C'est

satisfaisant pour moi.


Des pierres tombales sont présentées. Sur celles-ci, il y a des paysages qui ont été gravés.


CHARLES BRUNET (Narrateur)

90 % de mes affaires,

c'est les monuments funéraires.

Aujourd'hui, les incinérations,

c'est 80 % dans la province ici.


CHARLES BRUNET

(Poursuivant son entrevue)

Alors, ça a changé beaucoup

les œuvres, le travail. Il y a

moins de monuments, plus de

plaques, plus maintenant de

columbariums, alors c'est plutôt

juste graver des petits caveaux,

des petites portes. Mes

compétiteurs même me disent:

«Charles, quand on rentre dans

un cimetière, on voit, ça c'est

un Brunet, ça c'est un Brunet,

ça c'est un Brunet.», juste par

la manière que ça a été fait,

construit et dessiné. Parce

qu'il y a une vraie touche et

il y a un vrai sens artistique.


CHARLES est au cimetière et s'arrête devant différentes pierres sur lesquels il a effectué un travail de gravure.


CHARLES BRUNET (Narrateur)

C'est pas juste mettre des noms

sur des monuments puis boum,

boum, boum! C'est de représenter

cette personne, cette âme,

on peut dire.


CHARLES BRUNET

(Poursuivant son entrevue)

Je suis pas

dessinateur pantoute.

C'est épouvantable.

Mon père... En tout cas!

(Riant)


Différentes œuvres réalisées par CHARLES sont présentées.


CHARLES BRUNET

(Poursuivant son entrevue)

Mais j'ai toujours l'oeil puis

j'ai toujours les idées. Puis

j'écoute. Ça, c'est une chose

qui est importante, d'écouter

aux gens leurs attentes,

qu'est-ce qu'ils veulent

représenter, qu'est-ce qu'ils

veulent faire, puis écouter

entre les lignes. Puis là,

ça devient quelque chose

de spécial pour les gens. Alors,

les familles viennent puis elles

disent: «Bien, maudit! Vous

avez représenté notre père

parfaitement!» Alors, c'est le

fun d'être capable de faire ça.


CHARLES est sur un pont et observe les sculptures qui ornent le tablier d'un autre pont tout juste à côté.


CHARLES BRUNET (Narrateur)

Faut dire que j'aime la vie.

Faut aimer la vie puis vivre

la vie tant qu'on peut, à notre

plus grande possibilité et puis

aimer les gens que tu fais

affaire avec, respecter

les gens. Je pense que l'amour,

c'est une des affaires les plus

importantes dans la vie.


CHARLES BRUNET

(Poursuivant son entrevue)

Alors, aimez-vous les uns les autres.


Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par