Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Vidéo transcription

Rodéo du camion de Notre-Dame-du-Nord

Le Rodéo du Camion est une course de camions qui a vu le jour en 1981 à Notre-Dame-du-Nord. Cet événement, aujourd’hui reconnu internationalement, attire chaque année des coureurs de partout au Canada. Le Franco-Ontarien Franco Touzin quitte New Liskeard chaque année, à bord de son camion Mack, pour prendre part à la course. Il participe au Rodéo depuis maintenant 12 ans et il est devenu champion. Franco est un passionné de mécanique et de courses de camions et il est très fier de participer à cet événement auquel il assiste depuis son jeune âge.



Réalisateur: Joanne Belluco
Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Différents camions de course sont présentés. On peut y lire leur marque et les logos qui les décorent. Des garagistes font certains ajustements aux camions, tandis que l'on entend les commentaires de FRANCO TOUZIN, pilote de camions de course.


FRANCO TOUZIN (Narrateur)

Bien, ça a commencé que

mon père avait des Mack quand

j'étais jeune. En plus, il avait

du garage, puis il avait des

camions. C'était des Mack, puis

on a tout le temps aimé ça.

Ça a adonné qu'on a acheté

un vieux truck pour rentrer

des trailers dans le

garage ici, puis on a décidé

de faire un camion de course

avec. Pas d'électronique

pantoute, nous autres, après

le camion. C'est toute de la

mécanique, fait que les pièces,

ça commence à être dur à

trouver. Mais il n'y en a plus

bien, bien. On est trois avec

des moteurs de même, là, comme

c'est là. Les camions modifiés,

bien, ça se trouve...

Comme nous autres, les pompes

à fuel sont plus grosses.

Injecteurs, pompes à

fuel, le moteur, souvent,

ça va être travaillé.

Dans les Zézettes, nous autres

dans le modifié, on injecte fait

qu'on marche au nitropropane,

qu'est-ce qui est pas légal

dans les autres classes,

mais dans la classe modifiée,

on est légaux avec ça.


Le jour du Rodéo du Camion, des camions de course sont alignés pour fins de présentation.


FRANCO TOUZIN (Narrateur)

Le Rodéo du Camion, ça

existe, c'est la 37e année.

Ça a commencé avec deux,

trois gars qui s'obstinaient

que leur

truck était plus fort

que l'autre. Fait qu'ils ont été

dans la côte, puis ils les ont

essayés. Puis après ça, c'est

devenu de plus en plus gros

avec un paquet de bénévoles,

un paquet de monde. Que là,

c'est rendu qu'astheure, il y a

près de 60 000 personnes

qui viennent à l'événement

dans la fin de semaine.


Plusieurs visiteurs viennent admirer les camions de course.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE, président du Rodéo du Camion, est interviewé.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE

Le Rodéo du Camion,

c'est 37 ans d'histoire. C'est

des courses de camions lourds.

Dans le fond, c'est vraiment

une fin de semaine que les

camionneurs puissent s'amuser.


Un spectacle de musique est présenté lors du Rodéo du Camion.


FRANCO TOUZIN (Narrateur)

Mes premiers souvenirs, mon

père nous emmenait là quand on

était jeunes. Parce que les gars

venaient se faire réparer, puis

préparer à la

shop à mon père.

Fait que là, lui, il nous

emmenait voir ça. Puis,

dans mes premières expériences,

bien, j'en avais chauffé un

pour le fun de monter la côte.

Là, j'avais à peu près

9 ans, 8, 9, 10 ans.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE

Bien, le Rodéo du Camion,

c'est des retombées économiques

énormes. C'est plus de

6,5 millions de retombées

économiques pour une fin de

semaine complète. C'est plus de

500 bénévoles qui s'impliquent

très généreusement en donnant

leur temps. C'est pas loin

de 75, 80 coureurs à toutes les

années qui s'inscrivent. C'est

pas loin de 600 camions présents

sur le site. Puis sur un village

de 1100 habitants,

c'est énorme de voir

vraiment le monde débarquer

pour le Rodéo du Camion.


D'autres images de l'événement sont présentées.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE

En étant un petit peu plus

vieux, j'avais décidé

de commencer à m'acheter des

billets. Puis j'ai aidé, j'ai

fait du bénévolat, participé

un peu, aidé. De fil en

aiguille, ça a monté de même.

C'est sûr que c'était un rêve

de... Tout jeune, c'était

un rêve d'avoir un

truck, puis

de courser. Mais nous autres,

ça a commencé après qu'on ait

acheté le vieux

truck ici.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE

Je pense qu'on est vraiment

intégrés dans le village

de Notre-Dame-du-Nord. Le plus

gros défi, c'est vraiment de

s'impliquer dans le village pour

montrer que oui, on est le Rodéo

du Camion, que c'est quatre

jours de temps, mais qu'on est

capables de donner

de notre temps aussi

à toute la communauté.


FRANCO TOUZIN est interviewé.


FRANCO TOUZIN

Les premières années, par

exemple, c'était... On faisait

pas trop bon, mettons.

Mais on s'amusait.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE

Franco, moi, je l'ai vu

les premières fois, j'étais plus

petit, vraiment. Je le voyais

courser avec son camion Mack

qu'on a vu grandir, qu'on a vu

changer de couleur. Depuis à peu

près trois, quatre ans, je le

connais un peu plus, Franco,

étant donné que je suis sur

le conseil d'administration.

C'est devenu un conseiller,

un fier commanditaire du Rodéo

du Camion. C'est une personne

qui adore son village, puis

qui... L'événement, le Rodéo

du Camion, c'est son événement.


FRANCO TOUZIN

Surtout dans le groupe

où est-ce qu'on est, dans les

Zézettes qu'ils appellent dans

les camions modifiés, c'est pas

mal tous des chums. Tout le

monde s'entraide, tout le monde

s'aime. Il y a une compétition,

mais c'est entre la ligne

de départ puis d'arrivée. À part

de ça, c'est plus le fun, puis

on s'amuse en gang. J'ai pas de

problème avec ça, aider un gars,

puis que la course d'après,

je course contre lui, puis il me

bat. Je suis pas un perdant. Je

vais me reprendre, puis je vais

essayer de le battre. Ça, c'est

sûr. Depuis 2005 qu'on course.

C'est notre 12e année.


Le camion de FRANCO TOUZIN est transporté par un autre camion sur une petite route.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE (Narrateur)

C'est sa côte, hein, c'est...

Depuis tellement d'années, dans

les Zézettes, Franco a dominé

que maintenant, Franco,

la course à Notre-Dame-du-Nord,

c'est son nom qui

est gravé partout.


Au moment de la course, le signal de départ est donné. De l'épaisse fumée noire jaillit des tuyaux d'échappement du camion de FRANCO TOUZIN.


FRANCO TOUZIN (Narrateur)

C'est un contre l'autre,

puis la course, elle a 600 pieds

de long. C'est le premier qui

arrive en haut. On décolle en

même temps. Fait qu'aux lumières

vertes, on décolle. Puis

le premier qui passe la ligne,

c'est lui le gagnant.

Pour ma concentration, mettons,

ces affaires-là, quand on arrive

à la ligne, je tombe dans

mon monde. Je tombe concentré,

mettons, quand on «stage»

nos lumières, là je vais tomber

bien, bien concentré. Là, même

si tu me parles, puis que tu

cries après moi, je t'entendrai

même pas. Le temps que la

lumière tombe verte, puis

que j'arrive en haut, c'est...

Oublie ça, on est concentrés

sur la ligne. C'est sûr

qu'on a une fierté d'avoir bien

travaillé, puis d'avoir fait

plaisir au monde local, les

fans. Et c'est certain que c'est

une fierté parce que, tu sais,

on est une petite compagnie ici.

On est des petits mécanos

de fond de garage.


Des extraits de la course sont présentés.


JULIEN ALLAIRE LEFEBVRE (Narrateur)

Maintenant, d'être papa, de

vouloir transmettre la passion à

mon fils, probablement que ça va

beaucoup me mettre un peu

de challenge dans ma vie.

En voulant montrer à mon fils

que, tu sais, on peut tout

réussir dans la vie, commencer

tout petit garçon à venir

président du Rodéo du Camion. Je

pense que ça va être vraiment...

J'ai vraiment hâte.


Des camions franchissent la ligne d'arrivée en faisant pétarader leur moteur.


FRANCO TOUZIN (Narrateur)

On l'a atteint notre rêve

qu'on avait avec le camion.

Fait que tu sais, c'était

un jour de partir avec un

truck

de rien, puis de monter,

faire un gagnant avec ça.

On aime ça de la course,

puis c'est dans notre sang.


FRANCO TOUZIN sort de son camion. Le logo de «Franco Racing» est affiché sur la portière.

Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par