Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

CORPUS présente House Guests

Dans le cadre de son 20e anniversaire, la troupe de théâtre CORPUS présente à Toronto « House Guests », une création aventureuse spécifique au site qui se déroule dans la propre maison du directeur artistique de la compagnie.

« House Guests » invite 20 spectateurs, à chaque représentation, à découvrir le contenu mystérieux et enchanteur du 8 Baden Street à Toronto.

« House Guests » promet à son public une expérience incomparable dans un espace privé.



Réalisateur: Joanne Belluco
Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Dans une coquette demeure, une femme en robe de chambre écrit sur un bureau. Un homme, lui aussi en robe de chambre, est sur la galerie de la maison. Les images et la musique prennent une apparence de plus en plus angoissante, comme sur une bande magnétique abîmée.


Titre :
House Guests


DAVID DANZON, directeur artistique de la troupe Corpus, est interviewé dans la maison.


DAVID DANZON

Nous sommes au 8, Baden,

une petite rue dans le quartier

portugais de Toronto, dans

ma maison, une maison que

j'ai achetée il y a 17 ans.

C'est un duplex, donc il y a

deux appartements séparés l'un

de l'autre.


Des images intérieures de la maison sont présentées sous l'apparence de vidéos de surveillance.


DAVID DANZON

Pour moi, ce qui est

intéressant dans cette maison,

c'est qu'en fait, vu que je

voyage beaucoup, je pars souvent

en tournée avec Corpus, au fil

des ans, je l'ai sous-louée. Et

du coup, il y a un grand nombre

de personnes qui sont venues

habiter ici.


Des personnes différentes flânent dans la maison en robe de chambre.


DAVID DANZON

Et j'aime à croire

que ces personnes-là ont

laissé leur empreinte dans

cette maison, dans les murs.

Et finalement, je me sens

pas toujours chez moi.

Et je me suis dit que ce serait

un point de départ intéressant

pour un spectacle.


Les quatre danseurs de la troupe, tous en robe de chambre, sont côte à côte. Quatre autres danseurs les filment à l'aide de leur téléphone. Les danseurs se promènent dans la maison. On peut voir simultanément le point de vue des quatre danseurs qui filment.


MICHAEL CALDWELL, interprète à la troupe Corpus, est interviewé.


MICHAEL CALDWELL

(Propos traduits de l'anglais)

Je crois que cette maison, comme toute maison, est chargée de l'âme des gens qui y vivent. Même vide, elle détient un peu de ces gens en elle. Il y a une énergie, un sentiment qui vit dans la maison, propre à ses habitants.


DAVID DANZON (Narrateur)

J'ai créé des spectacles

in situ, pour la plupart,

pour des espaces extérieurs.

Et donc, pour moi,

c'est un beau défi d'essayer

de créer quelque chose qui,

finalement, va un peu à

l'opposé de ce que j'ai créé

jusqu'à présent. Donc, dans

un espace avec des murs,

un espace non conventionnel.

Voilà, un défi, un défi

artistique avant tout.


JOLYANE LANGLOIS, interprète à la troupe Corpus, est interviewé.


JOLYANE LANGLOIS

Quand

David m'a approchée avec cette

idée de projet, c'était...

Dès le départ, je veux faire

un show dans ma maison. Pas

n'importe quelle maison, mais

c'était SA maison. Lui et sa

famille sont relocalisés et

tout. C'est vraiment... On est

ici pendant huit semaines.

On est encore en train de

découvrir, en fait, ce qui va

se passer. Même après trois

semaines de travail,

on découvre encore.


DAVID DANZON

C'est une maison

fonctionnelle. Donc, le point

de départ n'était pas

de transformer les espaces.

La cuisine reste une cuisine.

La salle à manger,

une salle à manger.

Et donc, après, le travail,

ça a été non pas de transformer

le décor ou l'identité de

chaque pièce, mais de se servir

du décor naturel existant

comme source d'inspiration.


JOANNE, une des danseuses, filme MICHAEL, en robe de chambre, faire ses besoins dans la salle de bain.


MICHAEL CALDWELL (Narrateur)

(Propos traduits de l'anglais)

La première fois qu'on s'est réunis en mars, les cinq interprètes et David, on a passé du temps dans la maison. On a soupé ici, David a cuisiné pour nous, et on a discuté de tout ce que la maison pouvait apporter comme salle de spectacle comme point de départ pour un projet. Ce projet est vraiment conçu autour de la maison, c'est le seul point de départ qu'on s'est donné. Quand on a commencé à répéter il y a quelques semaines, c'est là que les discussions créatives ont vraiment commencé. On a passé un moment dans chaque pièce, individuellement, pour mieux comprendre son essence. L’architecture, l'énergie, l'état d'esprit, le sentiment, l'âme de chaque pièce. On est revenus et on a discuté de ce que chacun de nous ressentait, et je crois que c'était le vrai point de départ du projet.


DAVID DANZON

On a pas commencé avec un

scénario. Le scénario s'écrit

au fur et à mesure qu'on

crée le spectacle.


Dans la cuisine, JOLYANE est assise sur le réfrigérateur, les cheveux devant le visage. Elle en descend et longe le comptoir en s'étirant de tout son long.


DAVID DANZON (Narrateur)

Et c'est la maison d'un côté et

les interprètes de l'autre. Les

interprètes qui utilisent leur

imagination dans ces espaces-là.


JOLYANE passe du comptoir à la table sans toucher au sol.


JOLYANE LANGLOIS (Narratrice)

Mon personnage, c'est une

femme un peu mystérieuse qui

voit au-delà des murs, des

fenêtres, des plafonds. J'ai

l'impression qu'elle connaît

beaucoup de choses

par rapport à la maison,

par rapport à ses invités.


MICHAEL CALDWELL est interviewé.


MICHAEL CALDWELL

(Propos traduits de l'anglais)

Nos contributions n'ont pas été forcément dirigées dans le but de créer une narration, mais plutôt d’offrir à David la possibilité de ce qui pourrait être un récit.


DAVID DANZON

Donc, en fait, moi,

ce que j'aimerais, c'est que le

spectateur découvre cette maison

À travers les personnages

qui évoluent dans cet espace.


MICHAEL CALDWELL

(Propos traduits de l'anglais)

La personne que je suis dans cette maison aime se déguiser. Cette personne aime porter des choses étranges, des perruques, changer de costumes et a un penchant pour le fantastique, il est parfois un peu malicieux.


Un des interprètes cogne à la porte de la chambre d'enfants.


VOIX DE MICHAEL CALDWELL

(Propos traduits de l'anglais)

Rentrez.


Une fois la porte ouverte, l'interprète tombe nez à nez avec le personnage incarné par MICHAEL CALDWELL, qui est déguisé en femme.


MICHAEL CALDWELL

(Propos traduits de l'anglais)

Bonjour, salut, s'il-te-plaît, entre, entre. Je vais te raconter une histoire. Il était une fois un jeune ours solitaire au milieu de la forêt.


DAVID DANZON est interviewé.


DAVID DANZON

On va les faire voir des choses

complètement flyées, ça va

partir dans tous les sens.


De con côté, MICHAEL poursuit son histoire. Il prend un ton très inquiétant.


MICHAEL CALDWELL

(Propos traduits de l'anglais)

L'ours marcha très longtemps jusqu'à ce que finalement il se trouve un ami.


DAVID DANZON

Mais dans le fond, ce qui

m'importe, c'est qu'ils

se sentent à l'aise.


JOLYANE LANGLOIS

J'ai envie que les spectateurs

de House Guests repartent

avec... avec une idée fraîche

de ce qu'une maison peut être,

du potentiel d'une maison, de...

Peut-être qu'ils vont vouloir

réinventer leur propre espace.

Mais aussi de faire réfléchir

les gens à comment les espaces

dans lesquels on s'entoure ont

un effet direct, je trouve, sur

notre personnalité, sur notre

humeur, sur la personne

qu'on devient.


DAVID DANZON

L'idée, c'est que le

spectateur aussi écrit

sa propre histoire à travers

cette expérience.


MICHAEL CALDWELL

(Propos traduits de l'anglais)

Au final, je crois que House Guests, propose un monde de fantaisie, de rêves et d'imagination dans un décor familier et confortable. J'espère que chaque spectateur quittera ce spectacle avec une nouvelle perspective sur son propre espace. J'aimerais qu'ils voient le monde d'un tout nouvel angle, plus amusant, imaginatif et un peu fou.


Tous les interprètes en robe de chambre regardent par chacune des fenêtres de la maison.


Titre :
House Guests


Épisodes de TFO 24.7

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par