Toutous académie

Zoé a toujours été un chiot errant, mais maintenant elle est invitée à une école secrète où les chiots apprennent à devenir de bons animaux de compagnie N'étant pas certaine pourquoi L'Académie des chiots l'invite, et certainement méfiante des humains, Zoé s'apprête à découvrir un monde d'amitié et de plaisir qu'elle n'aurait jamais cru exister à l'extérieur de sa petite maison faite d'une boîte en carton. Avec l'aide de ses nouveaux amis, Vif, un chien de berger peureux, Corazon, un golden r...

Partager
Image univers Toutous académie Image univers Toutous académie

Vidéo transcription

Danger sucré

Morgan tente de concilier son horaire trop chargé entre le travail à l’Académie des chiots et sa vie d’élève à l’école, ce qui frustre Isa, sa coéquipière qui souhaite un A+ pour leur projet d’équipe.



Année de production: 2019

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Dans cette émission, les chiots vont et viennent, via des bornes-fontaines magiques, dans un univers parallèle où se situe l’Académie des chiots. À l’Académie, les chiots portent un uniforme scolaire. CHARLIE, le fondateur de l’Académie, et son petit-fils MORGAN, sont les seuls humains à avoir accès à cet univers.


Assis devant l'Académie, PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ, DIRECTRICE GRAFF LE CORGI et MONSIEUR LE DOYEN HUSKY regardent les chiots jouer.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Comme je vous le disais,

cette Zoé a une mauvaise

influence sur les autres.


ZOÉ LE BOXER s'amuse avec VIF LE CANICHE et CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER.


ZOÉ LE BOXER

(Courant sur la pelouse)

Wouhou! Venez, les gars!

Chaussure à mâchouiller

droit devant! On l'attrape!


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Wouhou! Ha, ha, ha!


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ soupire de dédain en regardant la scène.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Alors, vous êtes

en train de me dire que vous

pensez que notre seul espoir

pour sauver notre académie

est cette chienne errante?


MONSIEUR LE DOYEN HUSKY

Oui.


Sur la pelouse, CHARLIE, l'inventeur de l'Académie, sautille sur un pied en essayant de rattraper ZOÉ qui lui a volé sa chaussure.


CHARLIE

Hé! C'est pas un jouet, ça.

C'est ma chaussure.


ZOÉ LE BOXER

(S'adressant à CORAZON et VIF)

Suivez-moi!


CHARLIE

Revenez ici!

Rendez-moi ma chaussure!


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Vous en êtes certains?

Laissez-moi vous rappeler

que vous avez déjà eu

tort par le passé.


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Elle est en train

d'apprendre les règles.


Plus loin, ZOÉ et CHARLIE tirent chacun sur la chaussure.


ZOÉ LE BOXER

C'est moi qui vais

gagner cette lutte!


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Continuer à croire en cette

prétendue prophétie ridicule

est une mauvaise idée.

Mais nous avons une entente.

Si votre petite protégée ne

réussit pas haut la patte son

examen d'aujourd'hui, eh bien...


MONSIEUR LE DOYEN HUSKY

(Soupirant de lassitude)

Ah... Oui. Nous

envisagerons de la remplacer.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Avant que l'histoire ne se

répète à nouveau, finissons-en

une bonne fois pour toutes avec

cette vieille prophétie et

confions la direction de cette

académie à quelqu'un qui saura

la faire briller. Quelqu'un

comme moi.


PROFESSEUR FRITZ s'éloigne en riant. MONSIEUR LE DOYEN soupire une fois de plus. CHARLIE, ayant récupéré sa chaussure, s'approche de la DIRECTRICE GRAFF et MONSIEUR LE DOYEN.


CHARLIE

Ah, vous en faites pas.

Je sais à quel point ces chiots

comptent pour vous. Je vais tout

faire pour qu'ils réussissent

le test d'aujourd'hui.


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Charlie, derrière vous!


MONSIEUR LE DOYEN HUSKY

Charlie, arrêtez!


Maladroit, CHARLIE recule et marche sur le bout d'un râteau et le bâton le frappe dans le dos.


CHARLIE

(Gémissant de douleur)

Oh! Oh, directement

dans ma vieille blessure.

Oh... Vous pouvez me

passer mon woofie-talkie?


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Vous voulez dire

votre walkie-talkie?


CHARLIE

Je préfère dire woofie.


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Ça, j'aurais dû m'en douter.


CHARLIE

Oh, ça fait mal.


CHARLIE recule et marche une fois de plus sur le râteau. Il crie de douleur.


Dans le monde réel, MORGAN arrive à son école juste au moment où la cloche sonne.


MORGAN

(Courant dans le corridor)

Pile à l'heure!


La DIRECTRICE SIFFLET se place devant lui et le freine dans sa course.


DIRECTRICE SIFFLET

Pas vraiment.


MORGAN sursaute et fait un pas en arrière.


DIRECTRICE SIFFLET

Monsieur Édouard, on vous

a peut-être permis

d'étudier aux côtés

de votre grand-papa, mais...


MORGAN

Je ne peux pas circuler

comme bon me semble.

Je connais les règlements.


DIRECTRICE SIFFLET

Bien. Mais si je vous vois

retourner cette situation

à votre avantage,

j'y mettrai un terme

en un claquement de doigts!


DIRECTRICE SIFFLET essaye de claquer des doigts, mais aucun son ne se produit. MORGAN rigole.


DIRECTRICE SIFFLET

(Essayant encore)

Un claquement...

Argh, ça, ça n'a

jamais été ma force.


MORGAN

Vous en faites pas, Directrice

Sifflet, toute mon attention est

concentrée sur cette école.


DIRECTRICE SIFFLET soupire et s'éloigne. À ce moment, le walkie-talkie de MORGAN se met à faire du bruit.


VOIX DE CHARLIE

Morgan, c'est grand-papa. J'ai

besoin de toute ton attention!


DIRECTRICE SIFFLET se retourne.


DIRECTRICE SIFFLET

Qui a dit ça? Hum?


MORGAN cache le walkie-talkie derrière son dos.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Oh oh oh oh ♪

♪ Oh oh oh oh oh ♪

Nous on est là on en

apprend à tous les jours ♪

♪ Il y a des hauts et des bas

mais on s'en sort toujours ♪

♪ Faites bien attention on y va

de quelques tours comme ♪

Oh oh oh oh ♪

Je serai près de toi ♪

♪ N'importe quand

et n'importe où ♪

♪ Jour et nuit toujours là ♪

♪ N'importe quand

et n'importe où ♪

♪ Je serai toujours

là pour toi ♪

♪ Je sais que

tu es là pour moi ♪

♪ Ensemble pour toute la vie ♪

♪ N'importe quand

et n'importe où ♪

♪ Tu es mon ami ♪

♪♪♪


Fin chanson thème


À l'Académie, MORGAN aide CHARLIE à entrer dans sa cabane. CHARLIE marche avec une canne à cause de son accident avec le râteau.


CHARLIE

Merci pour ton aide,

Morgan. Doyen a vraiment

besoin d'un humain pour

le test «Promenez votre humain».


MORGAN

C'est pour ça que tu m'as

appelé, grand-papa. Parce

que je suis humain, non?


CHARLIE

Oui. Et l'école, alors?

T'as dit que la directrice

te tenait à l'oeil?


CHARLIE et MORGAN s'assoient sur le lit.


MORGAN

Je peux facilement conjuguer

les deux. Tu m'as expliqué

le test et j'ai sciences

ce matin. C'est ma meilleure

matière et cette classe

est un jeu d'enfant.


CHARLIE

J'espère que tu réussiras

à conjuguer les deux. Tu dois

faire attention à tes résultats

et je ne veux pas que tu aies

des problèmes.


CHARLIE gémit de douleur en mettant sa main sur le bas de son dos.


MORGAN

Repose-toi. Je suis pas

inquiet. T'as juste à

m'appeler sur le walkie-talkie

quand t'as besoin de moi.


CHARLIE

OK. Le «woofie-talkie».


CHARLIE s'allonge sur son lit.


MORGAN

J'appelle pas ça comme ça.


MORGAN soupire et s'éloigne. Il a à peine atteint la porte que son grand-père l'appelle sur le walkie-talkie.


CHARLIE

Morgan, réponds.

C'est grand-papa.

C'est une urgence. Terminé.


MORGAN

J'arrive tout de suite.

Terminé.


CHARLIE

Mon orteil me pique. Terminé.

Le plus petit à ta gauche.


MORGAN enlève la chaussure de CHARLIE et lui frotte l'orteil en grimaçant de dégoût.


CHARLIE

Ouais... Ça fait du bien.

Merci! Terminé.


MORGAN court vers la cabine de toilette, où il se téléporte vers le monde réel. Il arrive en classe juste au moment où la cloche sonne. Il s'assoit à côté d'ISA.


DIRECTRICE SIFFLET

Hum! Une fois de plus,

juste à temps. J'espère que vous

n'en ferez pas une habitude.


MORGAN

Euh, où est Monsieur Batignon?


DIRECTRICE SIFFLET

Monsieur Batignon est

souffrant. C'est donc moi qui

vais le remplacer aujourd'hui.


Tous les élèves poussent un soupir de découragement.


MORGAN

Et qu'est-ce que c'est

que tout ça? On est dans

un cours de sciences, non?


DIRECTRICE SIFFLET

Oui. Des sciences culinaires.

Dans ma classe, c'est moi

qui décide, Morgan, et j'ai la

dent sucrée. Alors, aujourd'hui,

nous allons remplacer

les béchers par des spatules.


DIRECTRICE SIFFLET prend un arroseur de dinde dans un pot où sont placés divers accessoires de cuisine.


ISA

Pour être exacte,

c'est un arroseur de dinde.


Les élèves rient.


DIRECTRICE SIFFLET

Je sais.

Alors, sortez tous vos spatules.


DIRECTRICE SIFFLET sort un fouet du pot.


ISA

Et ça, madame, c'est un fouet.


DIRECTRICE SIFFLET

Évidemment.

Donc, une spatule.


DIRECTRICE SIFFLET sort une louche du pot. Les élèves s'esclaffent.


ISA

Une louche.


DIRECTRICE SIFFLET

(Riant de façon forcée)

Bon.

La bonne nouvelle,

c'est que c'est moi qui vais

vous noter et non l'opposé.


ISA prend une spatule dans le pot d'ustensiles placé devant elle.


ISA

Ça, c'est une spatule.


DIRECTRICE SIFFLET

Hum. Tiens donc.

(Prenant la spatule dans ses mains)

OK. Vous avez jusqu'à la

fin du cours pour terminer votre

examen qui consiste à cuisiner

une succulente gâterie de

votre choix que je goûterai

à deux reprises pour l'évaluer.

Donc, placez-vous en équipe

et mettez-vous au travail.


ISA

C'est toi et moi, le nouveau.


MORGAN

Salut. Moi, c'est Morgan.


ISA

Isa. Juste pour que tu le

saches, j'ai choisi cette classe

parce que j'ai besoin de crédits

pour intégrer la meilleure école

de cinéma de tout l'univers.


MORGAN

T'as 10 ans, non?


ISA

J'ai des rêves très

ambitieux qui s'étaleront

sur plus de 10 ans et ça

commence tout de suite.

(Menaçante)

Alors, tâche de ne pas

me faire tout rater.

(Réléchissant)

Alors, qu'est-ce qu'on cuisine?

(Saisissant son cellulaire)

Qu'est-ce qu'on cuisine?


CHARLIE appelle MORGAN sur le walkie-talkie.


VOIX DE CHARLIE

Morgan? C'est grand-papa.

Le cours va commencer,

dépêche-toi! Terminé.


MORGAN

(Chuchotant)

OK. J'arrive tout de suite.


ISA

Ouh. Et si on

faisait un soufflé?

Voyons voir. Un quart de tasse de

sucre, 220 grammes de chocolat

mi-sucré.

(Excitée)

Ouh! On va sûrement

avoir un A+ avec ce dessert.


MORGAN

Sûrement, mais avant ça,

il faut que j'y aille.


ISA

Quoi? Où ça?


MORGAN

En fait... je dois aller

vite enfiler mon... tablier.


MORGAN saisit par erreur le téléphone d'ISA et court vers la salle de bain pour se téléporter.


ISA

Hum... Attends!

Hé! Mon téléphone!

(Soupirant)

Je vais devoir faire

tout ça de mémoire.


Dans la cabine de toilette, MORGAN se téléporte vers l'Académie.


À l'Académie, ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS enseigne aux chiots à promener leur humain. Il est debout sur la pelouse devant un tableau. Les chiots sont assis dans l'estrade devant lui.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Alors, les chiots, c'est

le jour de votre premier test.

«Comment promener votre humain?»

Ils ont tendance à penser qu'ils

sont aux commandes, mais nous,

les chiens, savons que si

nous ne les traînions pas

dehors, ils ne se bougeraient

jamais le popotin.


MORGAN arrive en courant. Il tient une laisse dans ses mains.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Notre modèle d'humain

pour aujourd'hui tient la corde

à laquelle nous gardons

les humains attachés.

Ils appellent ça une laisse.


ZOÉ LE BOXER

(Apeurée)

Hum... Moi, j'appelle

ça la frousse.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Nous, nous l'appelons

l'attache robuste de

fixation familiale, ou A-R-F-F.


CHIEN SAUCISSE

(Aboyant)

ARFF! ARFF!


Les chiots se mettent à aboyer.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Tout à fait. Si vous croisez

un humain paresseux, criez:

«ARFF», et il saura qu'il

est l'heure de se promener.


VIF LE CANICHE

Pourquoi est-ce qu'on a

besoin de cette A-R-F-F?

On ne peut pas se contenter

de marcher à côté d'eux?


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Les humains tiennent à être

attachés à nous lorsqu'ils

quittent leur domicile.

Il est donc impératif

d'utiliser une A-R-F-F.


CHIEN SAUCISSE

(Aboyant)

ARFF!


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Absolument. Vous pouvez

aussi faire la chose suivante.

(Aboyant d'un ton plus grave)

Wouf! Wouf!


MORGAN appelle son grand-père avec le walkie-talkie.


MORGAN

Euh, grand-papa? Je crois

que je vais avoir besoin

d'un petit coup de main.

C'est quoi l'aboiement

d'unité canine?


CHARLIE, de sa cabane, lève les rideaux pour observer MORGAN.


CHARLIE

Ici grand-papa. Terminé. En ce

moment, il explique l'importance

de la laisse ou A-R-F-F.


MORGAN

ARFF?


CHIEN SAUCISSE

(Aboyant)

ARFF! ARFF!


Les chiens aboient en coeur.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Oui, oui. C'est exactement

comme ça que ça se prononce.

Alors, vous devrez réussir

cette épreuve pour devenir

un promeneur d'humains certifié.

Déposez votre A-R-F-F

au pied de votre humain.

(Aboyant d'un ton grave)

Wouf! Wouf!


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Tout ce que tu as

à faire, c'est promener

ton chien, Morgan.


MORGAN

OK.


MORGAN ferme son walkie-talkie.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

N'oubliez pas, tout

ce que vous avez à faire,

c'est promener votre humain.

Tous les hurleurs et tous

les grogneurs vont devoir

réussir ce cours haut

la patte. Rudy, viens faire une

démonstration devant la classe.


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Euh... Qui, moi?

OK!


RUDY va rejoindre l'ENTRAÎNEUR en riant.


CROC LE CHIHUAHUA

(Moqueur)

Ha, ha! Emmène-le

faire un petit tour, Rudy.


RUDY s'assoit devant MORGAN, qui lui met la laisse au cou.


MORGAN

Et voilà.


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Hé, mais ça a l'air

amusant. Je vais y aller

à pleine vitesse!


RUDY court et entraîne MORGAN plus loin.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Il y aura 3 épreuves

au test d'aujourd'hui.

Première: rencontre amicale.


RUDY s'approche d'une peluche de chien posée dans le gazon. Il la renifle plusieurs fois.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Wô, wô, wô. Plus de

4 reniflements et on t'accusera

d'avoir le nez baladeur.

Deuxième: traversée sécuritaire.


RUDY s'assoit devant un passage piéton et attend que le symbole passe de la main rouge au piéton vert.


VIF LE CANICHE

(Observant des estrades)

Wow! Rudy est

un véritable pro.


ZOÉ LE BOXER

(Découragée)

Ouais. Un pro de la

soumission à coup de laisse.

Qui se vanterait de ça?


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Et troisième, l'épreuve

la plus difficile des 3:

résister à l'écureuil. Terminé.


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Est-ce qu'il a dit écureuil?


Un écureuil téléguidé passe à toute vitesse devant RUDY.


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Écureuil?


RUDY se met à courir après l'écureuil. MORGAN crie alors qu'il tombe par terre, entraîné par RUDY.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

C'est une balade,

pas une course!


MORGAN

(Dans le walkie-talkie)

Au secours, grand-papa,

au secours! Terminé! Terminé!


Le parcours terminé, RUDY et MORGAN reviennent vers les estrades, où le PROFESSEUR FRITZ s'est maintenant joint à l'ENTRAÎNEUR.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Ha, ha! Rudy, heureusement,

c'était qu'une démonstration.

OK. L'épreuve commence

immédiatement. Qui voudrait

y aller en premier?


Les chiots s'exclament pour participer.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Pourquoi pas Zoé?


ZOÉ LE BOXER

Pfff. Je crois pas, non.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Zoé, ce n'est pas une requête,

c'est une obligation formelle.


ZOÉ LE BOXER

(Agacée)

Argh... Vous savez, moi,

je suis plutôt le genre

de chien qui se balade sans

laisse. Je me promène seule.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Ça alors. Mais quelle

mouche l'a piquée?

Oh non! Si ne serait-ce

qu'un hurleur échoue au test

d'aujourd'hui, cela vaudra

pour tous les autres. N'ai-je

pas raison, entraîneur?


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Une équipe est une

équipe. C'est le maillon

faible qui mène la parade.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Morgan, ici grand-papa.

Est-ce que tout

va bien? Terminé.


MORGAN

(Dans le walkie-talkie)

Je vais bien, grand-papa.

Merci de me le demander.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

C'était un vrai coup

de fouet, cette épreuve.


MORGAN

(Dans le walkie-talkie)

Un coup de fouet?

Oh! Je dois y aller!


MORGAN se sauve en courant vers la salle de toilette, où il se téléporte dans sa classe.


ISA

C'est pas vrai! Pourquoi

t'as pris mon téléphone?


MORGAN

Désolé. Il faut dire que tous

ces téléphones se ressemblent.


ISA

Et ça, c'est le tablier de

cuisine que t'es allé chercher?

(Pointant le chandail de MORGAN)

Pourquoi est-ce qu'il est écrit

«humain» dessus?


MORGAN

Parce que...

(Avec sérieux)

Parce que je suis humain, Isa,

et je suis fier de l'être.


ISA soupire et regarde la recette sur son téléphone.


ISA

Oh non! J'avais oublié

les quantités. J'ai mis beaucoup

trop de sucre là-dedans.

Il faut tout recommencer à 0!


ISA se lève et jette son mélange. Pendant ce temps, DIRECTRICE SIFFLET se promène dans les allées de la classe.


DIRECTRICE SIFFLET

(Regardant sur le bureau d'une élève)

Hum. Ça m'a l'air d'être

une belle petite tarte.


JEANNE

C'est un flan.


DIRECTRICE SIFFLET

C'est ce que j'ai dit, Jeanne.

Alors... qu'avons-nous

de ce côté-ci?

(S'approchant de la table de MORGAN et ISA)

Ça ressemble à un bol vide juste

à côté d'un autre bol vide.


MORGAN

(Mal à l'aise)

Euh... La cuisine

est facilitée dans

un climat... minimaliste.


DIRECTRICE SIFFLET

Facilitée? Vous savez

quel autre mot commence

par la lettre «F»?

Fiasco!


ISA

Si on veut arriver à un

résultat, on doit travailler

en équipe. Je serai la chef

et toi, le sous-chef.


MORGAN

Bonne idée.

C'est quoi, un sous-chef?


ISA

Fais chauffer le four

à 275 pendant 15 minutes.


MORGAN

OK.


MORGAN ajuste la température du petit four. La voix de CHARLIE se fait entendre dans le walkie-talkie.


VOIX DE CHARLIE

Morgan, c'est grand-papa.

Où es-tu? Terminé.


MORGAN

Oh, zut!

(Ajustant la température du fou)

275... 752... 572... Plus

c'est chaud, mieux c'est. Non?


MORGAN met le four à 572. Une alerte lumineuse clignote sur l'écran du four.


VOIX DE CHARLIE

Morgan, tu me reçois?

Ici grand-papa. Terminé.

L'entraîneur d'unité canine

perd patience. Terminé.


MORGAN

(Chuchotant dans le walkie-talkie)

Je fais ce que je peux.


ISA

Pourquoi?


MORGAN sursaute.


MORGAN

Euh... Je fais ce que je peux

pour trouver plus d'ingrédients.


MORGAN se sauve en courant.


ISA

On n'a pas besoin de

plus d'ingrédients!

(À elle-même)

Argh...

Il est bizarre, celui-là.


À l'Académie, les chiots sont séparés en deux équipes: les hurleurs et les grogneurs. Ils font le parcours de la promenade chacun leur tour, accompagnés de MORGAN.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Beau travail, Croc.

Les grogneurs sont en tête.

Corazon, c'est à toi.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Écureuil!


VIF LE CANICHE

Corazon, non! Il faut

que tu réussisses l'épreuve de

la traversée avant de commencer

à penser à celle de l'écureuil.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

(Énervé)

Écureuil!


VIF LE CANICHE

Concentre-toi.

Dès que j'éternue, tu traverses.


CORAZON débute le parcours avec MORGAN. Arrivé à la peluche de chien, CORAZON le renifle plusieurs fois.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Corazon, tu dis seulement

bonjour, tu racontes pas

ton autobiographie.


CORAZON s'assoit devant le passage de piéton.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Euh...

Je suis pas sûr de comprendre.


VIF LE CANICHE

Attention, prépare-toi...

(Éternuant)

Atchoum!


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

À tes souhaits.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Euh... Ah! Ça,

c'était le signal.


CORAZON traverse.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Bien joué, Corazon.

Il te reste un seul

obstacle à surmonter.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Ah non...


L'écureuil-jouet posé sur la pelouse fait un bruit d'écureuil.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

L'écureuil!


VIF LE CANICHE

(Encourageant)

Ferme les yeux!

Dès qu'il est parti, j'éternue!


CORAZON ferme les yeux et se parle à lui-même.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Ne regarde pas l'écureuil.

Ne laisse même pas l'écureuil

traverser ton esprit.


L'écureuil couine et traverse la pelouse. VIF éternue.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Euh... Ça y est, c'est fini?


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Tu as réussi, Corazon.

Et Vif, mets ta patte devant

ton museau quand tu éternues.


MORGAN

(Se sauvant)

Je reviens tout de suite!


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Quoi? Non! C'est pas terminé!


MORGAN passe devant une armoire de nourriture dans le hall de l'Académie.


MORGAN

Euh... Qu'est-ce qui pourrait

passer pour des ingrédients?

Des croquettes au fromage

et bacon? Espérons

qu'elle ne s'en serve pas.


MORGAN prend le sachet de croquettes et court vers la salle de toilettes pour se téléporter. Il arrive en classe, où ISA l'attend devant un soufflé raté.


MORGAN

J'ai les ingrédients.

Qu'est-ce qui s'est... passé?


ISA

Il a brûlé. T'as préchauffé

le four à 572 au lieu de 275.


MORGAN

Pour ma défense, c'est

exactement les mêmes chiffres.


ISA

(Exaspérée)

Ouais, mais ils ont 300 degrés

de différence. On va devoir

recommencer à 0. Encore.


ISA ouvre le sachet de croquettes.


MORGAN

Non. Non, non.

Attends, attends!


ISA vide le sachet dans le bol.


MORGAN

(Inquiet)

Tu mets tout ça dans le soufflé?


ISA

J'ai déjà utilisé tout

le chocolat, alors

il faut improviser.


CHARLIE appelle MORGAN dans le walkie-talkie.


VOIX DE CHARLIE

L'épreuve suivante va

commencer. Vas-y, vite! Terminé.


MORGAN se sauve et débranche le four avec son pied en courant.


ISA

Ce sont bien des morceaux de

biscuits au chocolat, hein?


Dans la salle de bain, MORGAN se téléporte vers l'Académie.


Dans les estrades, l'équipe des hurleurs encourage VIF. Le DOYEN s'est maintenant joint à l'ENTRAÎNEUR et au PROFESSEUR FRITZ.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Allez, Vif! T'en

n'as plus pour longtemps.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

OK. Il ne reste plus qu'une

étape, Vif. Jusqu'à maintenant,

tous les grogneurs ont

réussi le test. Tu sais ça?


VIF LE CANICHE

Bien oui. J'ai conscience

que les grogneurs ont réussi

toutes les étapes des...

animaux sauvages!


L'écureuil passe devant VIF en couinant. VIF crie de peur et court vers les estrades.


VIF LE CANICHE

Ah! Ouf, je l'ai semé.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

C'est pas la méthode que

j'aurais privilégiée, mais on ne

peut pas plus s'éloigner d'un

écureuil. Vif a réussi le test.


VIF LE CANICHE

Je suis soulagé de pas avoir

eu à lui sentir le derrière.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Il me semble qu'un tout

dernier chiot doit encore passer

l'examen.

(Se raclant la gorge)

Zoé?


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Hé, Zoé, c'est à toi.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

C'est à Zoé d'y aller, Morgan.


ZOÉ LE BOXER

Euh... C'est que...

la seule fois où j'ai été

confrontée à une laisse...


ZOÉ plonge dans ses souvenirs. Dans la ruelle, CARL et LOU s'approchent d'elle pour l'attraper avec une perche de capture.


CARL

Doucement... Doucement...

Tu ne nous échapperas

pas cette fois.


ZOÉ sort de sa rêverie.


ZOÉ LE BOXER

Non, c'est hors de question.


ZOÉ se lève et se met à aboyer à MORGAN, qui sursaute. ZOÉ se sauve en courant.


MORGAN

Où est-ce que tu vas?


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Eh bien, ça ne s'est

pas passé comme prévu.


MONSIEUR LE DOYEN HUSKY

Zoé est une chienne

errante. Elle n'a jamais

porté de laisse de sa vie.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Les règles sont les

règles. C'est un échec.

Et ça vaut pour tout le monde.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Bon. Les hurleurs ont donc

échoué. Ha, ha, ha! Oh, j'ai

hâte de faire connaissance

avec de nouveaux chiots.


VIF et CORAZON vont à la recherche de ZOÉ. Ils la trouvent derrière les estrades.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Ho, c'est là que tu es, Zoé!


VIF LE CANICHE

Est-ce que ça va?


ZOÉ LE BOXER

(D'un ton sec)

Je vais bien.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Vraiment? Parce que moi, quand

je vais bien, je suis du genre à

crier:

(Criant)

«Je vais bien! Wouhou!»

Et toi, t'as plutôt dit:

«Je vais bien.»

Ce qui donne l'impression

que tu vas pas bien.


VIF LE CANICHE

Oh... Est-ce que t'as

un problème avec les laisses?


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Les laisses, c'est génial!

Pour moi, c'est synonyme de

s'amuser avec Isa et l'aider

à faire de l'exercice.


ZOÉ LE BOXER

Pour moi, c'est plutôt

synonyme de fourrière.


VIF LE CANICHE

Ce qui compte réellement,

Zoé, c'est pas la laisse,

c'est la façon dont tu la

vois et l'humain auquel

elle est connectée.


ZOÉ LE BOXER

(Sur la défensive)

Je... J'aime pas ça.


VIF LE CANICHE

Essaie de la connecter à un

enfant. Ça peut être amusant.

Si t'essaies et que t'échoues,

au moins t'auras essayé et

on sera là pour te supporter.


ZOÉ LE BOXER

(Réfléchissant)

Hum?


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Tu veux bien échouer pour moi?


VIF LE CANICHE

(S'adressant à CORAZON)

Ha, ha, ha! D'habitude,

c'est toi, le roi de l'échec.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Ouais et j'en suis très fier.


VIF, CORAZON et ZOÉ rient en choeur.


MORGAN arrive en courant dans sa salle de classe.


ISA

Apparemment, tu as débranché

le four la dernière fois

que t'as fichu le camp.


MORGAN

(Essouflé)

Désolé.


Le bol de soufflé fait des bulles. DIRECTRICE SIFFLET s'approche et regarde le soufflé.


DIRECTRICE SIFFLET

(Dégoûtée)

Oh...

Wow...


DIRECTRICE SIFFLET trempe son doigt dans le mélange de soufflé pour y goûter.


DIRECTRICE SIFFLET

Oh! Eurk!

Vous êtes à 10 minutes

de recevoir la note de F à votre

examen. Je vous suggère d'aller

moins souvent aux toilettes.


MORGAN

Ça me rend nerveux la cuisine.

(S'adressant à ISA)

Je crois savoir quoi faire.

Il me faut la cuillère.


ISA

Hein?


MORGAN

Oui.


MORGAN mélange la pâte avec la cuillère.


ISA

Mais qu'est-ce que tu fais?


MORGAN

Isa, je sais que je suis pas

le meilleur des partenaires...


ISA

C'est le moins

qu'on puisse dire.


MORGAN

Mais tu risques

de changer d'avis

juste ici dans un instant.


MORGAN est interrompu par CHARLIE qui l'appelle encore sur le walkie-talkie.


VOIX DE CHARLIE

Morgan, il faut que

tu viennes, vite!


MORGAN

(S'adressant à ISA)

Enfin, dès que je reviens.


ISA

Quoi? Attends,

de quoi tu parles? Argh!


À l'Académie, la journée tire à sa fin. Les professeurs attendent que ZOÉ fasse son épreuve.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Si vous voulez mon avis,

la fin de la journée approche

et Zoé a tout bonnement

disparu. Qu'est-ce que

j'ai hâte de mettre un terme

à cette petite épreuve!


MORGAN arrive sur les lieux et regarde ZOÉ qui gémit.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Ici grand-papa. Terminé.


MORGAN

(Dans le walkie-talkie)

Je te reçois.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Zoé est effrayée.

Tu dois lui montrer qu'elle peut

te faire confiance. Terminé.


MORGAN

(Dans le walkie-talkie)

Terminé.


MORGAN

(S'approchant de ZOÉ)

Salut, Zoé. C'est pas ta tasse

de thé, cet examen, hein?


ZOÉ gémit.


MORGAN

Ça va aller. On va y arriver.

Ensemble.


ZOÉ se remémore les encouragements de VIF.


VOIX VIF LE CANICHE

Souviens-toi, Zoé. Ce

qui compte réellement, c'est pas

la laisse, c'est l'humain

auquel elle est connectée.


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

OK, Zoé. Tu es le dernier

des hurleurs à devoir

emmener ton humain faire

une promenade. Il est l'heure.

(Scandant)

A-R-F-F! A-R-F-F!

Hip, hip, hourra!


MORGAN

OK, Zoé, c'est parti.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Ha, ha! Zoé y arrive! Elle

emmène un humain en promenade.


Des estrades, les hurleurs encouragent ZOÉ, qui renifle la peluche de chien puis s'assoit devant le passage de piétons.


VIF LE CANICHE

Wouhou! On croit en toi, Zoé!


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Beau travail, Zoé.


ZOÉ gémit.


VIF LE CANICHE

(Inquiet)

Oh non!


ZOÉ traverse avec MORGAN.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Oh ouais! Elle a fait ça

comme une vraie pro!


ENTRAÎNEUR GRAND DANOIS

Ha, ha, ha! Il semblerait

que les hurleurs n'aient

pas dit leur dernier mot.


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

(Grognant de déception)

Zut.


L'écureuil couine et passe devant ZOÉ.


ZOÉ LE BOXER

Pfff, laisse tomber,

l'écureuil. C'est pas toi

qui vas réussir à nous faire

échouer, mes amis et moi.


ZOÉ laisse passer l'écureuil, puis marche de retour vers les estrades. Les chiots l'accueillent en criant de joie.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Super, Zoé!


PROFESSEUR FRITZ LE CHIEN CROISÉ

Vous avez peut-être

gagné cette fois, Doyen,

mais un jour viendra où

la chance ne lui sourira plus.


PROFESSEUR FRITZ s'éloigne.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Zoé, tu nous as épatés! T'as

pas fait la moindre erreur!


VIF LE CANICHE

On était sûrs que

tu y arriverais!


MORGAN

On a réussi.


MONSIEUR LE DOYEN HUSKY s'approche de ZOÉ.


MONSIEUR LE DOYEN HUSKY

Je suis très fier de toi, Zoé.


ZOÉ LE BOXER

Tout est une question de

perspective. N'est-ce pas?


MONSIEUR LE DOYEN HUSKY

(Riant gentiment)

Zoé, je n'aurais

pas pu mieux le formuler.


De retour en classe, MORGAN et ISA complètent leur recette.


ISA

(Chuchotant)

Non, mais qu'est-ce

que c'est que ça? Pourquoi

tu les as faits en forme d'os?


MORGAN

(Chuchotant)

Fais-moi confiance.


DIRECTRICE SIFFLET s'approche et goûte aux biscuits. Elle tousse et crache sa bouchée dans la poubelle.


DIRECTRICE SIFFLET

Eurk! Oh!

C'est dégoûtant, on dirait

de la nourriture pour chien.


MORGAN

Bien, en fait, c'en est.

Vous vouliez qu'on fasse

un dessert et on en a

fait un... pour chien.

Des gâteries. Pas vrai, Isa?


ISA

Euh... Ouais!


DIRECTRICE SIFFLET

Ceci... est...

... fantastique!


MORGAN et ISA sursautent de joie.


MORGAN

Oh! Oui!


ISA

Je dirais qu'en ayant

fait preuve d'une telle

originalité, on mérite un A,

n'est-ce pas, Madame Sifflet?


DIRECTRICE SIFFLET

Absolument. Et mes petits

schnauzers Yannick, Billy,

Tigre, Sylvestre, Tache, Dolorès

et Dijon vont en raffoler.


ISA

Vous avez...

7 petits schnauzers?


DIRECTRICE SIFFLET

Ne me juge pas.


DIRECTRICE SIFFLET s'éloigne et ISA hausse les épaules.


MORGAN

On a réussi!


ISA

Ça, tu l'as dit.

Bien joué, Morgan.

On devrait refaire ça un jour.


La cloche d'école sonne. ISA prend son sac à dos.


ISA

Un jour où t'auras pas besoin

de partir aux toilettes

toutes les 12 minutes. Salut!


MORGAN

Salut.


ISA quitte la classe. CHARLIE appelle MORGAN sur le walkie-talkie.


VOIX DE CHARLIE

Morgan, tu me reçois, Morgan?

Ici grand-papa. Terminé.


MORGAN

(Dans le walkie-talkie)

Je sais que c'est toi,

grand-papa. Tu peux juste dire:

«Tu me reçois, Morgan?» T'es

quand même la seule personne

au monde qui a un woofie-talkie.


CHARLIE

(Dans le walkie-talkie)

Ha, ha, ha! Tu appelles ça

un woofie-talkie!


MORGAN pose le walkie-talkie et nettoie la table.


MORGAN

Allez...


MORGAN est de retour à l'Académie. Assis dans les estrades, il donne les gâteries qu'il a cuisinées à CORAZON, VIF et ZOÉ.


MORGAN

Je savais que

vous les aimeriez.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

(Salivant)

Ah, j'arrive toujours pas

à croire que Morgan nous ait

fait des gâteries pour chien.


VIF LE CANICHE

Hum... Du bacon, un soupçon de

fromage, un léger arrière-goût.

C'est bon, mais on voit

que c'est le travail d'un

cuisinier pour chien amateur.


ZOÉ LE BOXER

Ouais. Mais on les mange quand

même parce que ça fait plaisir

au petit garçon, pas vrai?


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Tout est une question de

perspective. Tu te souviens?

Et ouais, ces gâteries sont

affreuses... mais délicieuses.

Oh... Euh... Burp! C'est vrai

qu'il y a un arrière-goût.


MORGAN

Mais dis «pardon»!


ZOÉ LE BOXER

En parlant de

choses affreuses,

l'écureuil est de retour.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

(Regardant vers la pelouse)

Oh! Écureuil!

Cette fois, tu ne

m'échapperas pas, le rongeur!


CORAZON se lance aux trousses de l'écureuil, entraînant MORGAN, qui le tient par la laisse, dans sa course.


MORGAN

(Criant)

Quand est-ce que

cette journée va finir?


Après sa journée d'école, ISA revient chez elle. CORAZON l'attend avec un biscuit dans la gueule.


ISA

Oh, salut, Corazon.

Qu'est-ce que t'as dans

la bouche? Laisse-le tomber.


CORAZON dépose le biscuit sur le sol.


ISA

(Prenant le biscuit dans sa main)

Où est-ce que t'as trouvé ça?


Générique de fermeture

Épisodes de Toutous académie

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par