Image univers Toutous académie Image univers Toutous académie

Toutous académie

Zoé a toujours été un chiot errant, mais maintenant elle est invitée à une école secrète où les chiots apprennent à devenir de bons animaux de compagnie N'étant pas certaine pourquoi L'Académie des chiots l'invite, et certainement méfiante des humains, Zoé s'apprête à découvrir un monde d'amitié et de plaisir qu'elle n'aurait jamais cru exister à l'extérieur de sa petite maison faite d'une boîte en carton. Avec l'aide de ses nouveaux amis, Vif, un chien de berger peureux, Corazon, un golden r...

Partager

Vidéo transcription

Zoé en cavale

Après une mauvaise journée à l’Académie des chiots, Zoé questionne sa place au sein de l’école, elle se sent prête à quitter l’Académie pour de bon. Elle manque alors les cours pour passer du temps avec Duc et les chiens perdus mais Zoé apprend que le gazon n’est pas toujours plus vert chez le voisin.



Année de production: 2019

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Dans cette émission, les chiots vont et viennent, via des bornes-fontaines magiques, dans un univers parallèle où se situe l’Académie des chiots. À l’Académie, les chiots portent un uniforme scolaire. CHARLIE, le fondateur de l’Académie, et son petit-fils MORGAN, sont les seuls humains à avoir accès à cet univers.


Début émission


Dans le village de Wolfehead, une chienne, ZOÉ LE BOXER, est couchée dans une ruelle et grelotte.


DUC LE BERGER ALLEMAND, PING LE CHIEN et PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE s'avance vers elle.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Alors, tu vis toujours dans

la rue comme une clocharde.

Est-ce que tu commences

à y prendre goût?


ZOÉ LE BOXER

C'est ma maison à moi,

et j'y suis parfaitement bien.

Vous voulez quoi, Duc?


DUC LE BERGER ALLEMAND

Il ne s'agit pas de ce que je

veux, il s'agit de ce que toi,

tu mérites. Et ce que tu mérites

de toute urgence, c'est un abri.


ZOÉ LE BOXER

Je viens de vous le dire:

je suis bien ici.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Vraiment? Mon abri à moi

est chaleureux et sec.


ZOÉ LE BOXER

Si j'y allais, je

deviendrais votre esclave.

Je travaillerais pour vous.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Avec nous, ma chère.

Et c'est à nos côtés qu'une

chienne brave et maligne

comme toi devrait être.


ZOÉ LE BOXER

Vous voulez dire: comme lui?


PONG essaie d'attraper sa queue. Puis, il s'arrête au-dessus d'une flaque d'eau et s'adresse à son reflet.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Allez, bouge de là, toi!

Oui, toi! Va-t'en!

Dégage de ma flaque!


DUC LE BERGER ALLEMAND

Ça, c'est ton

reflet dans l'eau.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Wow! Ho, ho! Ouais,

t'as raison! Elle est

bonne, celle-là.


ZOÉ LE BOXER

De toute façon, je suis

déjà à ma place, ici.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Tu devrais être aux

côtés des chiens perdus.

Cesse de prétendre que

ta place est ailleurs.

Fais au moins une tentative

pour voir si tu t'y plais.

Penses-y, petite.


ZOÉ LE BOXER

C'est fait. Je dis non.

Et là, faut que j'y aille.


ZOÉ s'enfuit à toute vitesse.


PING LE CHIEN

Saccageons ce trou à rats.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Non! Elle finira par céder.


ZOÉ aperçoit CARL et LOU, deux employés de la fourrière, qui sortent d'un café. Elle s'arrête immédiatement.


ZOÉ LE BOXER

Oh non!


LOU aperçoit elle aussi ZOÉ et, pour le signaler à CARL, elle lui donne un coup. Sauf que celui-ci est en train de prendre une gorgée de café.


LOU

Hum!


CARL renverse du café sur lui.


CARL

Oh, oh! Lou!


LOU

Je suis sûre d'avoir vu

la chienne errante.


CARL

Et moi, je suis sûr

que t'as besoin de lunettes.

Je me suis brûlé!


ZOÉ, qui s'est réfugiée dans un panier de poissons, sort la tête une fois que les deux employés sont partis.


ZOÉ LE BOXER

Oh... Du poisson!

Je déteste le poisson.


LOU grimace à cause de l'odeur de poisson.


LOU

Argh...


ZOÉ fait basculer le panier et s'en va. Un vendeur s'occupe aussitôt de remettre les poissons dans le panier.


ZOÉ LE BOXER

Ah...


À toute vitesse, ZOÉ fonce sur une borne d'incendie. Elle est aussitôt téléportée à l'Académie. Elle est accueillie par quelques chiens qui se trouvent sur l'allée menant à l'Académie, dont CROC LE CHIHUAHUA et RUDY LE CHIEN DE BERGER qui se moquent d'elle.


CROC LE CHIHUAHUA

Snif, snif, snif!

Woah! Hé, Zoé, qu'est-ce

qui t'est arrivé? T'es tombée

dans une gamelle de pâtée

pour chats? Ha, ha, ha!


ZOÉ LE BOXER

Non...


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Une gamelle de pâtée pour

chats! Elle est bonne, Croc!

Qu'est-ce que t'es drôle!


CROC LE CHIHUAHUA

Ha, ha, ha! Essaie de pas

empester toute l'école, OK?

Il y en a qui veulent

apprendre, par ici.


CROC et RUDY s'en vont.


CROC LE CHIHUAHUA ET RUDY LE CHIEN DE BERGER

Ha, ha, ha!


ZOÉ LE BOXER

Argh! Non, mais

quelle bande d'idiots!


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Perds pas ton temps

à écouter les grogneurs.


VIF LE CANICHE

Mais c'est vrai qu'il y a

une drôle d'odeur.


ZOÉ LE BOXER

Super! Merci...


VIF LE CANICHE

Viens! On va arranger ça.

Il faut que tout le monde croie

qu'ici, t'es à ta place.


ZOÉ entend la voix de DUC.


VOIX DE DUC LE BERGER ALLEMAND

Cesse de prétendre

que ta place est ailleurs.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Oh oh oh oh ♪

♪ Oh oh oh oh oh ♪

Nous on est là on en

apprend à tous les jours ♪

♪ Il y a des hauts et des bas

mais on s'en sort toujours ♪

♪ Faites bien attention on y va

de quelques tours comme ♪

Oh oh oh oh ♪

Je serai près de toi ♪

♪ N'importe quand

et n'importe où ♪

♪ Jour et nuit toujours là ♪

♪ N'importe quand

et n'importe où ♪

♪ Je serai toujours

là pour toi ♪

♪ Je sais que

tu es là pour moi ♪

♪ Ensemble pour toute la vie ♪

♪ N'importe quand

et n'importe où ♪

♪ Tu es mon ami ♪


Fin chanson thème


Titre :
Toutous académie


MORGAN est avec CHARLIE, dans la cabane où habite ce dernier, à proximité de l'Académie. Ils lavent ZOÉ.


CHARLIE

Ça, c'est un cas d'école

atypique. Notre patient

semble avoir séjourné dans

une bassine de poissons.


MORGAN

Beurk!


ZOÉ LE BOXER

Hé! Ça commence à gratter.

Il va falloir que je me secoue!


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Oh! Fais surtout pas ça!


CHARLIE

Non, arrête.

Non, non, non! Non, non!


VIF LE CANICHE

Ça sent le poisson!


CHARLIE

Oh...


MORGAN

Beurk!


Quelques instants plus tard, MORGAN brosse ZOÉ, tandis que CHARLIE, qui a dû changer de vêtements, brosse CORAZON.


MORGAN

Woah! C'était quand,

la dernière fois que

t'as pris un bain?


CHARLIE

Ouais...


De son côté, VIF à la tête sous un séchoir.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Ha, ha, ha!

Désolé, mon gars,

mais t'as l'air d'une

grosse boule de coton!


VIF LE CANICHE

Qu'est-ce que tu connais

des boules de coton?


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Est-ce qu'on peut réellement

connaître quelque chose

avant de l'avoir mangé?


VIF LE CANICHE

Quoi?


ZOÉ LE BOXER

En tout cas, ça ne peut

pas être plus humiliant...


CHARLIE

OK. Qu'est-ce que

tu voudrais sentir?

Le pin ou la voiture propre?


CHARLIE a deux sent-bon, un en forme de pin et l'autre de voiture.


ZOÉ LE BOXER

Hum?


Plus tard, à l'Académie, DIRECTRICE GRAFF LE CORGI est devant une classe de chiots et donne un cours.


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Bonjour à vous, les chiots!

Bienvenue au cours de

comportement humain. Le cours

d'aujourd'hui s'axera sur l'un

des comportements humains

les plus énigmatiques de tous.

Il s'agit du babillage.

Et par babillage, je ne fais

pas référence aux paroles

de bébés humains, mais plutôt

à de véritables humains adultes

qui parlent comme des bébés.


CHIOTS

Hi, hi, hi!


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Charlie, faites-nous

une démonstration avec Rudy.


CHARLIE

Viens! Rudy, viens ici.


RUDY s'approche de CHARLIE.


CHARLIE

Oui, c'est bien.

Oui, t'es un bon toutou.

Et voilà qui est un bon chien!


RUDY s'assoit au pied de CHARLIE et se laisse flatter.


VOIX DE CHIEN

Rudy, t'es sérieux, là?


VOIX DE CHIENNE

En fait, je crois

que je suis jaloux.


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Prenez note du vocabulaire

limité ainsi que du contact

oculaire intense. Cela fait

partie des techniques humaines

pour dire: je t'aime.


VOIX DE CHIEN

Ah, c'est bizarre!


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Il n'y a pour l'instant aucune

raison scientifique expliquant

pourquoi les humains parlent

ainsi aux chiens. La seule chose

que nous savons avec certitude

est que cette façon de

s'exprimer rend les humains

particulièrement heureux.


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Oh ouais! Rudy est content!

Et juste ici, qu'est-ce

que ça fait du bien!


CHARLIE

Bon toutou! Tu passes

un bon moment, là, hein?

Oh, regarde-le!


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Juste ici! Oh, Rudy adore ça!


ZOÉ LE BOXER

Ne me dis pas que tu apprécies

réellement ce qui est

train de se passer.


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Quoi? C'est pour l'humain

que je fais ça, youhou!


VOIX DE CHIEN

Je peux

être le prochain?


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Ça peut vous sembler... idiot.


ZOÉ LE BOXER

Idiot, c'est un peu

léger comme terme.


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Oui... Les humains peuvent

s'avérer particulièrement

idiots. C'est pour ça

que vous êtes à l'école

en train de les étudier.

Zoé? Voudrais-tu

te prêter au jeu?


VOIX DE CHIENNE

Vas-y, Zoé!

Allez, dépêche-toi, Zoé!

Sinon j'y vais, moi.


ZOÉ LE BOXER

OK. Finissons-en au plus vite.


CHARLIE

Morgan, pourquoi

t'essaierais pas?


MORGAN

Hum.


ZOÉ s'approche de MORGAN.


MORGAN

A-boubou!

A-boubouboubou!


ZOÉ LE BOXER

Non, ça me plaît pas.


CHARLIE

Ha, ha, ha!


MORGAN

(S'adressant à CHARLIE)

Attends. C'est «A-boubou»?

Ou alors, c'est juste «A-bou»?


CHARLIE

Fais comme tu le sens.

Tu feras le bon nombre de

«boubous», tu verras. Vas-y.


MORGAN

(S'adressent à ZOÉ)

A-bouboubou! Qui est

une bonne fille? Hein, qui?


ZOÉ LE BOXER

Non, c'est pas agréable.

C'est bizarre, et ça me met mal

à l'aise. J'aime pas ça du tout!


VOIX DE CHIENNE

Allez, Zoé! Joue le jeu.


MORGAN

Je crois que Zoé

aime pas vraiment ça.


CHARLIE

Mets-y plus de coeur,

tu verras. Allez.


MORGAN

A-boubou, a-bouboubou!


ZOÉ LE BOXER

J'en ai assez! Ça suffit!

Ça commence à me taper

sur les nerfs, compris?


MORGAN

A-boubou, bibi-baba...


ZOÉ, irritée, aboie. MORGAN sursaute et demeure figé.

Wouf! Wouf, wouf!


CHIOTS

(Surpris)

Ah!


VOIX DE CHIENNE

Qu'est-ce qui lui prend?


MORGAN

Qu'est-ce qu'elle a dit?


CHARLIE

Euh... C'est un mot pour

les plus vieux. Je te le dirai

dans quelques années.


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

Prenez note de l'air stupéfait

affiché par l'humain. Voici un

visage triste. Ce qui vient de

se passer ne leur apparaît pas

comme étant... sympathique.

Et Zoé, ce genre de comportement

ne sera pas toléré ici.


ZOÉ LE BOXER

Ah non? Dans ce cas,

où est-ce que ce genre

de comportement sera toléré?


DIRECTRICE GRAFF LE CORGI

En retenue, vite!


CHIOTS

Ah!


ZOÉ LE BOXER

(Soupirant)

Argh...


MORGAN

Dommage. Je vais

devoir travailler

sur mes «a-boubous».


CHARLIE

Ha! Tu finiras par y arriver.


CHARLIE prend un ton plutôt bon enfant et caresse la tête de MORGAN.


CHARLIE

Qui est un bon garçon? Qui est

un garçon? Dis-moi qui est

un bon garçon! Ha, ha, ha!


MORGAN reçoit une alerte sur son téléphone. Il le consulte.


MORGAN

Oh non! Je vais être en retard

à l'école. Je dois filer.


CHARLIE

D'accord. À plus tard.


Plus tard, CHARLIE arrive à l'école. La DIRECTRICE SIFFLET et MONSIEUR BATIGNON discutent dans le corridor devant une affiche annonçant une collecte de fonds pour les Loups de Wolfehead en consultant un dépliant.


MONSIEUR BATIGNON

Je me suis bien amusé.

Et en plus, les images

sont très belles.


DIRECTRICE SIFFLET

Très jolies. Beau travail.


MONSIEUR BATIGNON

C'est très réussi, je crois.


DIRECTRICE SIFFLET

Monsieur Batignon,

c'est parfait.


MONSIEUR BATIGNON

Il va nous falloir un coup de

main pour le chariot à hot-dogs.


La DIRECTRICE SIFFLET aperçoit MORGAN qui essaie de passer à côté sans se faire remarquer.


DIRECTRICE SIFFLET

Monsieur Édouard.


MORGAN

Ah! Oh, bonjour! Monsieur

Batignon. Et, euh, désolé

pour le retard, Madame Sifflet.

Ce qu'il y a, c'est que ça

m'arrive d'oublier quel jour

de la semaine je dois être ici.

Et quel jour je dois travailler

avec mon grand-papa.


DIRECTRICE SIFFLET

Hum. Eh bien. Je sais où

tu seras demain pour compenser

pour aujourd'hui. Et avant-hier.

Et la semaine dernière.


La DIRECTRICE SIFFLET remet à MORGAN le dépliant.


MORGAN

Je serai au plus gros

match de l'année contre

les Lions de Laurier?

Je vais participer?


DIRECTRICE SIFFLET

Ha, ha, ha! Certainement pas.

Je t'ai vu en sports. Non,

tu seras au chariot de hot-dogs

pour la collecte de fonds.


MONSIEUR BATIGNON

C'est le plus gros match

de l'année, et les hot-dogs

sont les plus grands vendeurs

de la collecte de fonds.


DIRECTRICE SIFFLET

Hum-hum.


MORGAN

J'arrive pas à croire que

vous acceptiez de me confier

une responsabilité aussi grande,

Madame Sifflet. Mais...

je me dois de refuser.


DIRECTRICE SIFFLET

Je ne te donne pas le choix.

Cette école a besoin d'argent,

et toi, d'une bonne cote et tout

le monde adore les hot-dogs.


MONSIEUR BATIGNON

C'est vrai.


MORGAN

Et tout le monde

a déjà dit non.


DIRECTRICE SIFFLET

Exact. Mais ils n'ont

jamais été en retard.


La cloche de l'école retentit.


DIRECTRICE SIFFLET

En parlant de retard.


MORGAN

Oh!


MORGAN s'en va à toute vitesse.


À L'académie, les chiots regagnent les bornes d'incendie. CORAZON et VIF attendent ZOÉ.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Zoé! C'était

comment, la retenue?


ZOÉ LE BOXER

C'était pas génial.

Comment était le frichti?


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Oh, délicieux!

Je veux dire... On a tout mangé.

Je veux dire... Vif, je t'avais

demandé d'en mettre de côté.


VIF LE CANICHE

C'est ce que j'ai fait.

Et ensuite, tu t'es empiffré.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Je pouvais pas t'entendre

pendant que je mastiquais.


CROC et RUDY arrivent à ce moment.


CROC LE CHIHUAHUA

Voilà un méchant chien-chien.

C'est qui le méchant

chien-chien? C'est Zoé!


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Arrête, Croc!

Tu sais très bien que Zoé

n'aime pas les babillages.


CROC LE CHIHUAHUA

Ni les humains,

apparemment. Ha, ha, ha!


RUDY LE CHIEN DE BERGER

Ha, ha, ha! Ni les humains,

apparemment. Ha, ha, ha!


ZOÉ LE BOXER

Personne n'a

besoin des humains.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Nous, oui.

On adore nos humains.


VIF LE CANICHE

C'est vrai que parfois, ils

sont difficiles à comprendre.

J'ai jamais compris pourquoi

Jérémie tenait autant à mettre

les moutons dans l'enclos, mais

Jérémie est mon meilleur ami.


ZOÉ LE BOXER

Je croyais que c'était moi,

ta meilleure amie.


VIF LE CANICHE

Oui, aussi. Mais à l'Académie

des chiots, ce qu'on apprend,

c'est à devenir les meilleurs

amis des humains.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Ouais. Pourquoi est-ce

que tu serais ici sinon?

Attends, c'est pas ce que

je voulais dire...


ZOÉ LE BOXER

Non, c'est une bonne question.

Qu'est-ce que je fais ici?

Et si ce sont mes amis qui me le

demandent, peut-être qu'en fait,

j'ai rien à faire ici.


ZOÉ se téléporte en utilisant à son tour la borne d'incendie.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Pour un chien soi-disant

intelligent, c'est pas

très intelligent, ce que

tu viens de faire, Vif.


VIF LE CANICHE

Quoi?


Plus tard, ZOÉ arrive dans un terrain vague où se trouvent DUC, PING et PONG.


PING LE CHIEN

Ah, tiens, tiens. La voilà.


DUC LE BERGER ALLEMAND

En voilà une qui a

l'air d'avoir passé

une journée fatigante.


PING LE CHIEN

Ha! Il était temps.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Pas nous, hein, les gars?


PING LE CHIEN

J'ai chassé un écureuil

pendant 3 heures!


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

J'ai mâchouillé une brique.


PING LE CHIEN

Ha, ha, ha!


DUC LE BERGER ALLEMAND

La vérité, c'est qu'on a passé

la journée entière à faire

exactement ce qu'on voulait.

Et le plus beau dans tout ça,

c'est que ça recommence demain.


ZOÉ LE BOXER

Est-ce que votre offre tient

toujours? De m'accueillir

chez les chiens perdus?


DUC LE BERGER ALLEMAND

On pensait que tu ne le

demanderais jamais.


MORGAN est assis dans la salle à manger. Il consulte son téléphone. Sa mère, MARIE, colle une note sur la porte du réfrigérateur, puis s'en va en jetant un coup d'oeil à son fils. Elle revient alors aussitôt sur ses pas.


MARIE

Mais... Morgan?!


MORGAN

Ouais.


MARIE

Chéri, qu'est-ce que

tu fabriques encore ici?


MORGAN

Euh... On habite toujours

ici, non? À moins que t'aies

laissé une note quelque part.


MARIE

Mon coeur, tu devrais

être à l'école pour préparer

la collecte de fonds de cet

après-midi. Je crois que ton

stage avec grand-papa en dépend.


MORGAN

Maman, c'est des hot-dogs. Ça

ne doit pas être si difficile.


MARIE

Hum.


MORGAN

Il faut prendre et déballer

les saucisses, les mettre

dans l'eau pour qu'elles

soient moins dégueu.

Et les mettre dans le pain.


MARIE

Hum-hum.

Tu dois le faire

pour 500 personnes.


MORGAN

Pour 500 pers...

Une petite seconde.

T'as dit quoi?


MARIE

Vite! Hop, hop, hop!

Une dernière bouchée

et tu y vas. Allez!


De leur côté, DUC et ZOÉ se baladent dans la ville en discutant.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Tu as pris la bonne

décision, petite.


ZOÉ LE BOXER

Je fais juste un essai

pour la journée.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Entendu. Mais est-ce que tu as

vraiment l'intention de finir

comme ça? Contrôlée, manipulée?


Plusieurs chiens sont tenus en laisse par leur maître. Un autre chien se trouve dans le sac à main d'une femme qui marche.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Et qu'est-ce que c'est que ça?

Un chien dans un sac à main?

Est-ce que tu te rends compte

qu'il y a des centaines

d'années, ça, c'était un loup?


ZOÉ LE BOXER

Peut-être que ça lui plaît.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Ha! Peut-être qu'elle pense

que ça lui plaît, tu veux dire,

mais elle ne sait pas ce que

c'est, la liberté. Elle est

apprivoisée. Elle en est

réduite à ramper pour attirer

l'attention et à supplier

pour qu'on la nourrisse.


ZOÉ LE BOXER

Le vrai calvaire, vous savez

ce que c'est? Le babillage.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Oh oui! Et je t'assure que

ce n'est pas là que tu as

ta place. Alors, est-ce que

t'es prête à t'éclater

avec les chiens perdus?


ZOÉ LE BOXER

Je suis plus que prête.


À l'école, MORGAN, qui porte des lunettes de sécurité, coupe des oignons. La DIRECTRICE SIFFLET vient voir comment il se débrouille.


DIRECTRICE SIFFLET

Ces oignons te mettent

la larme à l'oeil, n'est-ce pas?


MORGAN

(Retirant ses lunettes)

C'est pas les oignons,

Madame Sifflet. C'est les

oignons et les 500 hot-dogs

qu'il faut que je fasse.


DIRECTRICE SIFFLET

600. Toutes les places

ont été vendues.


MORGAN

Sérieusement? Oh non!


MORGAN s'empresse d'aller chercher les sacs de pain. Il revient à son poste de travail essoufflé.


la DIRECTRICE SIFFLET

Morgan... Morgan,

respire. Respire. Tu n'as

qu'à suivre la recette.


MORGAN

Suivre la recette?

C'est juste des hot-dogs.

Saucisse et pain.


DIRECTRICE SIFFLET

Non.


La DIRECTRICE SIFFLET montre à MORGAN un panneau sur lequel plusieurs choix de hot-dogs sont disponibles.


Régulier, Chicago, sans

gluten, tofu, chili, fromage,

chili-fromage, américain,

maïs, italien, polonais,

apparemment, je ne sais pas

ce que c'est. Texas, barbecue...


MORGAN

Il y a au moins 12 types

de hot-dogs différents à faire.


DIRECTRICE SIFFLET

Et 12 de l'autre côté.

(Retournant le panneau)

Ça fait 24.


MORGAN

(Levant les yeux au ciel)

Ah...


DIRECTRICE SIFFLET

Morgan, c'est pour ça que je

t'ai confié cette tâche. Il faut

que tu apprennes le sens des

priorités. L'école, ton stage

de travail-étude, l'assemblage

des hot-dogs. Tu dois

t'organiser pour tout faire.


MORGAN

Alors, je fais

les hot-dogs ici?


DIRECTRICE SIFFLET

Hum-hum. Ensuite,

tu les mets dans la voiture

et tu les apportes sur

le terrain à 13 heures 10.


MORGAN

Pourquoi 13 heures 10?


DIRECTRICE SIFFLET

C'est la mi-temps.

Le moment où tu seras le plus

occupé, Morgan. Les spectateurs

ont faim au début de la partie,

mais à la mi-temps,

ils deviennent fous.


MORGAN

OK, OK.


DIRECTRICE SIFFLET

Tu ne me décevras pas.


MORGAN

Merci.


DIRECTRICE SIFFLET

Non. J'ai dit que

tu ne me décevras pas.


Des chiens chassent des humains de la plage. DUC supervise le tout.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Oh oui! Fichez-moi le camp

d'ici, les humains. C'est notre

plage à nous, maintenant.


PONG est aux prises avec un canard gonflable.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Tu vas voir, espèce

de canard en caoutchouc!


DUC LE BERGER ALLEMAND

Montre à ce canard

qui c'est le patron, Pong.


PING LE CHIEN

Non, mais est-ce que vous

vous rendez compte? Ils nous ont

laissé toutes leurs affaires.


ZOÉ s'empare d'une nouille pour la baignade.


ZOÉ LE BOXER

Wouhou!


DUC LE BERGER ALLEMAND

On dirait qu'il y en a une qui

passe un moment exceptionnel.


ZOÉ LE BOXER

En fait, c'est pas faux.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Je parie que tu t'amuses

pas autant à l'Académie

des chiots, pas vrai?


ZOÉ LE BOXER

J'ai passé toute la journée

d'hier à me faire juger,

et d'ailleurs, moi aussi

je vous ai jugés.


DUC LE BERGER ALLEMAND

C'est ce que j'arrête pas

de te répéter, petite.

Ta place est ici, avec nous.


PING essaie d'attraper sa queue, tandis que PONG continue de se débattre avec le canard en caoutchouc.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Pas de laisse, pas de collier,

pas d'humain. Mais quand

on s'amuse autant, ça augmente

l'appétit, tu trouves pas?


ZOÉ LE BOXER

Ça, c'est sûr.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Petite, je sens que tu vas

adorer ce que nous avons

au menu pour le restant

de la journée. Oh!


Un crissement de pneus se fait entendre, puis la camionnette de la fourrière s'arrête près de la plage.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Ouh! Voilà la fourrière.

Malheureusement pour eux,

ils arrivent un peu trop tard.

Ha! Allez, on y va, les amis.

Ha, ha, ha!


DUC, PING, PONG et ZOÉ s'en vont en courant et en rigolant.


LOU

Ils ont encore

réussi à s'enfuir.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Attrapez-nous pour voir,

bande de limaces!


CARL

Mais quelle pagaille!


Une famille revient près de la plage.


PAPA

Regardez.


CARL

Non, mais quelle plaie!


LOU

C'est dommage. J'adore

les fêtes de plage.


MORGAN, dans la cuisine, fait état de la situation à la DIRECTRICE SIFFLET.


MORGAN

(Fier)

Saucisses cuites,

pains chauffés,

et condiments organisés

pour un assemblage rapide.


DIRECTRICE SIFFLET

Je dois admettre, Morgan,

que je suis surprise.


MORGAN

Parfois, je suis capable

d'être surprenant.


DIRECTRICE SIFFLET

Hum... Moi aussi.

Surprise!


La DIRECTRICE SIFFLET montre à MORGAN un costume de hot-dog.


Plus tard, MORGAN porte ce costume.


MORGAN

Bon. Au moins,

ça pourra pas être pire.


De leur côté, DUC, PING, PONG et ZOÉ sont à la clôture de la cour d'école et hument l'air.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Ah... Vous sentez ça?

Ça, c'est l'odeur succulente

de 600 délicieux hot-dogs.


PING LE CHIEN

Mais hot-dog,

ça veut dire chien chaud.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Non, non, non. Les humains ont

l'habitude d'appeler ça comme

ça. C'est une de leurs façons de

nous dégrader. Ça fait longtemps

qu'on guette cette opportunité.

Une fois par an, un enfant

ouvre la porte de cet immeuble

et en sort avec un chariot

rempli d'une tonne de

délicieux hot-dogs.

Dès que le sifflet retentira,

il marchera de l'école jusqu'au

terrain de jeu sous les

acclamations de la foule, mais

à chaque fois, on n'arrive pas

à s'approcher. Si l'un d'entre

nous parvenait à se faufiler à

travers ce trou dans la clôture,

il pourrait ouvrir la porte.

Ah... Enfin, bon...

C'est beau de rêver.


ZOÉ LE BOXER

Hé! Moi, je crois que je peux

passer. Je pourrais ouvrir

la porte. Vous, vous

pourriez courir et faire

déguerpir les humains.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Zoé... Alors, ça,

c'est une merveilleuse idée.


ZOÉ LE BOXER

Une fois que la voie

sera libre, je dévaliserai

les hot-dogs du chariot

et le festin pourra commencer.


DUC LE BERGER ALLEMAND

J'ai toujours su que

tu avais ça dans le sang.


Pendant ce temps, CORAZON et VIF sont à la recherche de ZOÉ. VIF renifle le trottoir.


VIF LE CANICHE

Snif, snif, snif...

Rien du tout. Pas de Zoé

où que ce soit.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Hum, je voulais pas lui

faire de la peine. Mais si

jamais elle revenait pas...


VIF LE CANICHE

Renifle plus vite.


À l'école, des enfants jouent au ballon, tandis que les chiens attendent de mettre leur plan à exécution.


ENFANT 1

Allez!


ENFANT 2

Wouhou!


ENFANT 3

Allez! Allez, oui!


DUC LE BERGER ALLEMAND

Et c'est parti.

Pile à l'heure.


MORGAN et la DIRECTRICE SIFFLET transportent le chariot de hot-dogs en le faisant rouler dans la cour.


MORGAN

Je peux vous garantir

que ce sera la meilleure vente

de hot-dogs que vous aurez

jamais connue, Madame Sifflet.

(Forçant)

Ouf!


DUC LE BERGER ALLEMAND

N'oubliez pas de suivre

le plan coûte que coûte.

Moi, j'irai renverser le chariot

et on se régalera comme

des rois. Il arrive. Tâche

de ne pas me décevoir, Zoé.


ZOÉ passe par le trou dans la clôture et s'avance dans la cour. Elle déverrouille ensuite la porte pour les autres.


DUC LE BERGER ALLEMAND

On y va, les amis!

L'heure du repas a sonné!


PING LE CHIEN

Wouhouuu!


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Oh, ouais!


DUC LE BERGER ALLEMAND

Allez, les gars!


PING LE CHIEN

Wouhouhou!


la DIRECTRICE SIFFLET regarde en direction des chiens qui s'avancent vers elle à toute vitesse.


DIRECTRICE SIFFLET

Il est vraiment grand.


MORGAN

(Parlant du costume)

Ouais. J'aurais préféré un

costume un peu moins encombrant.


DIRECTRICE SIFFLET

Non, non. Les chiens.

Des gros chiens! Oh!


La DIRECTRICE SIFFLET monte sur le chariot de hot-dogs.


MORGAN

Oui! Sauve qui peut! Ah!


la DIRECTRICE SIFFLET

Hé! Du calme! Non!


MORGAN monte sur une poubelle.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

J'en reviens pas.

C'est un rêve ou quoi?

Ils sont encore plus gros

quand on les voit de près.


MORGAN

Vas-y, mange-moi, Pong.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Attends, quoi? T'as dit quoi,

gigantesque hot-dog?


MORGAN

Vas-y, mange-moi.


La rêverie de PONG prend fin abruptement.


MORGAN

Ne me mange surtout pas.

Je suis fait en mousse.


La rêverie de PONG reprend.


MORGAN

Vas-y, mange-moi. Tu vas

voir, je suis succulent.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Vraiment? Est-ce

que t'es sûr?


MORGAN

Mange-moi, Pong.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

OK. Je vais faire ce que

tu me dis, hot-dog parlant.


CORAZON et VIF arrivent tout près de la cour d'école à ce moment, pistant ZOÉ.


VIF LE CANICHE

Snif, snif, snif... Ah...


Les enfants continuent de jouer au ballon.


ENFANTS

Oui! Wouhou!


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Oh, ça sent les hot-dogs!


VIF LE CANICHE

Tu veux bien te concentrer?

C'est Zoé qu'on

essaie de trouver.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Oh, je crois que je la sens,

mais je sens aussi une grosse

cargaison de hot-dogs!


VIF LE CANICHE

Regarde! Devant nous!


La DIRECTRICE SIFFLET est montée sur le chariot, tandis que DUC et PING ont leurs pattes avant sur le chariot. ZOÉ, quelque peu en retrait, les observe.


DIRECTRICE SIFFLET

Oh... Oh... OK!


La DIRECTRICE SIFFLET prend son téléphone et essaie de composer un numéro. Les pattes de DUC lui effleurent les chevilles.


DIRECTRICE SIFFLET

OK! C'est

pas vrai! Oh! Oh! Non! Allô?

C'est la fourrière? Nous avons

quelques difficultés. Venez.

Vite. Je vous attends. Pitié.

Oh! Non. Non. Non, non.

Non!


MORGAN

Oh non! Les hot-dogs! Non!


ZOÉ LE BOXER

Morgan?


MORGAN

Zoé?


ZOÉ LE BOXER

Qu'est-ce que tu fais ici?


MORGAN

T'es dans le coup?


ZOÉ LE BOXER

Oh non!


MORGAN

Tu veux me voler mes hot-dogs?

Je t'ai parlé comme à un bébé

en classe. T'as aboyé

après moi. Et maintenant,

tu me voles mes hot-dogs?


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Oh, je ne vais faire

qu'une bouchée de toi,

Monsieur Hot-Dog.


MORGAN

Oh! À l'aide!


ZOÉ LE BOXER

Il faut que j'aide Morgan.


ZOÉ se rue sur PONG et lui mord la queue.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Aïe! Ça, c'est ma queue.

Arrête, Zoé! Qu'est-ce

que tu fais?


ZOÉ grogne.


DUC se dirige vers ZOÉ, tandis que PING continue d'aboyer pour effrayer la DIRECTRICE SIFFLET.


DIRECTRICE SIFFLET

Oh! Ah! Oh!


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Zoé, c'est ma queue!


ZOÉ lâche la queue de PONG.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Qu'est-ce que tu fabriques?


ZOÉ LE BOXER

Vous pouvez pas blesser

cet enfant, Duc.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Je t'ai dit de suivre le plan.

Tu veux faire partie de

mon équipe? Eh bien, il y a

des règles. Et la première,

c'est: Duc impose les règles.


La camionnette de la fourrière arrive à ce moment dans le stationnement de l'école.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

Quelqu'un a appelé

la fourrière, les gars.


CARL coupe le moteur. Il remarque MORGAN déguisé en hot-dog.


CARL

Hein? On voit pas ça

tous les jours.


LOU

Ça, ça veut dire

que t'as jamais été

dans un parc à chiens.


DUC LE BERGER ALLEMAND

Cette histoire n'est pas

terminée. N'oublie pas que tu

as une dette envers moi. On a un

pacte, et après ce qui vient de

se passer, tu peux être certaine

que lorsque je te demanderai

une faveur, elle sera absolument

gigantesque. Le braquage

est fini. Allez, allez, allez!


DUC, PING et PONG s'en vont à toute vitesse.


MORGAN

Ouais, je vous

conseille de courir!


DIRECTRICE SIFFLET

Oh, par pitié! Oh, enfin!


PING LE CHIEN

On y était presque.


DUC LE BERGER ALLEMAND

On n'est pas

prêts de l'oublier.


PONG LE TREEING TENNESSEE BRINDLE

On reviendra.


MORGAN

(S'adressant à ZOÉ)

Et toi, va te cacher.


ZOÉ se réfugie sous le chariot de hot-dogs.


CARL et LOU arrivent au pas de course.


LOU

Il me semble que j'ai vu

un autre chien ici.


MORGAN

Quoi? Je crois pas.

Vous les avez tous chassés.


CARL

Tu vois, Lou, je t'ai dit

qu'il te fallait des lunettes.

La Directrice Sifflet?


DIRECTRICE SIFFLET

Oui?


CARL

Je vous aide à descendre?


DIRECTRICE SIFFLET

Euh...


CARL

OK. Je vais juste...


DIRECTRICE SIFFLET

Je vais mettre ma main...


CARL prend la DIRECTRICE SIFFLET dans ses bras pour la faire descendre, ce qui provoque un léger malaise entre eux.


CARL

Oh... Oh... Oh...

D'accord. Han!


DIRECTRICE SIFFLET

Oh...

Bien. Euh... à toi

de jouer, maintenant, Morgan.

On se voit sur le terrain. Et...

oublions ce qui vient d'arriver.


CARL regarde tendrement la DIRECTRICE SIFFLET s'éloigner.


CARL

Tu l'as entendue?


CARL s'en va à son tour. Il est rejoint par LOU.


MORGAN se penche sous le chariot pour s'adresser à ZOÉ.


MORGAN

Tu sais, je devrais être

en colère, mais il faut dire

que t'as chassé ce gros chien.


ZOÉ pousse quelques gémissements.


MORGAN

OK, OK, je te pardonne.

T'en fais pas.


ZOÉ aboie, puis s'en va.


MORGAN

Alors, on se voit demain?


ZOÉ retrouve CORAZON et VIF.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Zoé, on était vraiment

inquiets pour toi.


VIF LE CANICHE

On a vu ce que t'as fait.


ZOÉ LE BOXER

Quoi?


VIF LE CANICHE

Plutôt ce que t'as pas fait.

Tu t'apprêtais à mettre la patte

sur une tonne de hot-dogs,

et puis t'as changé d'avis

et t'as confronté Duc.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

C'était cool.


ZOÉ LE BOXER

J'ai pas vraiment eu

le choix. Je voulais pas

que Morgan soit blessé.


VIF LE CANICHE

Oh, ça veut dire qu'en

fin de compte, ils sont

pas si mal, les humains.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

On est désolés, Zoé. On...

Je veux dire, Vif avait pas

l'intention de te faire

de la peine tout à l'heure.


ZOÉ LE BOXER

Tout va bien. C'était pas

vous, le problème. C'était moi.

Je me suis perdue l'espace

d'un instant. Mais je ne suis

plus perdue maintenant.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Qui est un bon

chien-chien? A-bouboubou!


ZOÉ LE BOXER

Arrête.


Plus tard, des enfants font la file devant le chariot de hot-dogs.


MORGAN

Hot-dog! Un hot-dog pour toi.


DIRECTRICE SIFFLET

Allez, avancez.


ZOÉ s'approche en aboyant.


MORGAN

Viens là, bon chien Zoé. OK.

Un hot-dog pour toi.

Et voilà un autre.


ENFANT

Ouais. Merci. Je le connais.

Ma soeur, elle met

de la mayonnaise.


VIF s'approche à son tour pour avoir lui aussi un hot-dog. MORGAN lui en donne un, puis reprend son poste.


MORGAN

Ouais. Bon chien, Vif.

Hot-dog!


ENFANT

Merci!


ENFANT 1

Moi, j'aime pas les hot-dogs.


ENFANT 2

Ah, merci.


CORAZON s'approche à son tour pour avoir un hot-dog.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Je peux en avoir un?


MORGAN lui en donne un. La DIRECTRICE SIFFLET remarque que MORGAN n'est pas à son poste.


MORGAN

Tiens, un hot-dog.


DIRECTRICE SIFFLET

Hé, Morgan!


MORGAN

Oh!


DIRECTRICE SIFFLET

Concentre-toi. Ces hot-dogs ne

vont pas se vendre tout seuls.


MORGAN

(Riant nerveusement)

Hi, hi, hi! Vive le travail.


CORAZON, VIF et ZOÉ dévorent leurs hot-dogs.


ZOÉ LE BOXER

Il y avait sûrement un moyen

plus facile de manger des

hot-dogs. Mais il faut dire

qu'ils sont vraiment succulents.


CORAZON LE GOLDEN RETRIEVER

Attendez une minute!

Des hot-dogs, c'est

des chiens chauds!


Générique de fermeture

Épisodes de Toutous académie

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par