Image univers Vraiment top! Image univers Vraiment top!

Vraiment top!

Un rendez-vous ludique et audacieux qui promet de faire découvrir une tonne d'informations utiles, insolites et amusantes.

Partager

Vidéo transcription

Top 5 des villes où manger de la cuisine de rue en Asie

Top 5 des villes où manger de la cuisine de rue en Asie



Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Titre :
Vraiment top!


NARRATEURS

Vraiment top!


Deux photos de gens en voyages défilent.


NARRATRICE

Un des plus grands plaisirs de voyager,

c'est de goûter aux spécialités

des lieux qu'on visite. Et pour

manger local, quoi de mieux que

la cuisine de rue.


Intertitre :
Top 5 Des villes où manger de la cuisine de rue en Asie


NARRATRICE

Cap sur le top 5 des villes

où manger de la

cuisine de rue en Asie.


Intertitre :
5 Pékin


NARRATEUR

Numéro 5: Pékin, en Chine.


Des photos de «baozi», de «roujiamo» et de «shaokao» défilent. Ensuite, des photos des autres spécialités locales défilent, dont les «you tiao» et la soupe «wonton ou dim sum».


NARRATEUR

Si tu passes par Pékin, se sont

surtout le «baozi», un petit pain

farci et cuit à la vapeur, le

«roujiamo», une galette farcie de

viande, et les «shaokao», des

brochettes de poulpes, que tu

auras le plaisir de déguster sur

le pouce. Parmi les autres

spécialités locales, on retrouve

les calmars et les huitres

cuites au barbecue, ou encore

les «you tiao», de succulents

beignets en forme de bâtonnets.

Et c'est sans oublier la

populaire soupe «wonton» servie

avec des petits raviolis, connus

aussi sous le nom de «dim sum».

Miam.


Intertitre :
4 Hong Kong


Des photos de «dai pai dongs» et des spécialités offertes défilent.


NARRATRICE

Numéro 4: Hong Kong, en Chine.

À Hong Kong, les kiosques de

cuisine de rue portent un nom

particulier: les «dai pai dongs».

Dans cette ville, ce qu'on

retrouve le plus, ce sont les

brochettes. C'est leur

spécialité, ici. Il y en a

partout: à la viande, au

poisson, aux crustacés

et aux légumes.


Intertitre :
3 Singapour


Des photos des comptoirs de cuisine de rue de Singapour défilent.


NARRATEUR

Numéro 3: Singapour. Alors que

partout en Asie la cuisine de

rue se définit par son aspect

désorganisé et rustique

- à savoir qu'en Thaïlande et au

Viêt Nam, on cuisine parfois à

même le sol - il en est tout

autrement à Singapour où tout

est propre et organisé. La

cuisine de rue y est bien

réglementée et se regroupe dans

certaines ruelles bien

spécifiques qui sont vidées et

nettoyées chaque nuit. Cela dit,

la ville de Singapour étant un

carrefour des cultures, on peut

s'y régaler de cuisine chinoise,

malaisienne, japonaise, coréenne

et indienne.


Des photos de «satay», de sushis et de beignets de coco et de patate douce défilent.


NARRATEUR

C'est donc dire que

les «satay» côtoient les sushis et

les beignets de coco et de

patate douce.


Intertitre :
2 Hanoï Hô Chi Minh-Ville


NARRATRICE

Numéro 2: Hanoï et Ho-Chi-Minh,

au Viêt Nam. Lorsque tu

visites ces villes, impossible

de ne pas croiser des

Vietnamiennes munies de leurs

paniers remplis de victuailles

qu'elles portent de façon

traditionnelle sur les épaules.


Des photos de Vietnamiennes transportant leurs paniers ou assises devant les paniers de nourriture défilent.


NARRATEUR

Elles s'installent à peu près

n'importe où pour cuisiner tout

au long de la journée.


Des photos des mets présentés défilent. Le «Bahn bao», la soupe «pho», des «banh mi» et le «bo bun» sont présentés.


NARRATRICE

Parmi les plats typiques

que cette cuisine

de rue nous propose, on retrouve

le «banh bao», une petite brioche

vapeur farcie de viande et de

légumes, la soupe «pho», une soupe

repas composée de nouilles de

riz et de diverses garnitures,

ainsi que le sandwich vietnamien

appelé «banh mi», et le «bo bun», un

plat de vermicelles de riz et de

boeuf.


Intertitre :
1 Bangkok


Des photos des rues de Bangkok défilent.


NARRATEUR

Numéro 1: Bangkok en

Thaïlande. Se promener dans les

rues de Bangkok, c'est aussi se

laisser porter par les odeurs de

nourriture. Mondialement connue,

la gastronomie thaïe est l'une

des plus savoureuses et plus

variées qui existent. En se

baladant, on peut attraper

facilement des brochettes de

viande ou des «pad thaï», ce plat

de nouilles de riz sautées au

wok avec des oeufs, de la viande

ou des crevettes et des épices.


Des photos de la fabrication du «pad thaï» défilent. Ensuite, de nouvelles photos des kiosques de nourriture défilent.


NARRATEUR

Dans cette ville, les stands de

nourriture occupent jour et nuit

les petites rues étroites de

plusieurs sections de la ville.

Alors, canard laqué

ou soupe «wonton» pour ce soir?


Générique de fermeture


Épisodes de Vraiment top!

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Éducation

Résultats filtrés par