Image univers Vraiment top! Image univers Vraiment top!

Vraiment top!

Un rendez-vous ludique et audacieux qui promet de faire découvrir une tonne d'informations utiles, insolites et amusantes.

Partager

Vidéo transcription

Top 5 des mots d'origine autochtone

Top 5 des mots d’origine autochtone



Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Titre :
Vraiment Top!


Sur un tableau blanc, une main dessine le Québec avec un visage à l'intérieur et plusieurs visages autour. Des drapeaux de la France, de la Suisse et de la Belgique sont à côté de certains des visages à l'extérieur du Québec.


NARRATEUR

Les gens qui

parlent français au Canada

utilisent parfois des mots que

les autres francophones

n'arrivent pas à comprendre.

C'est qu'une partie du

vocabulaire canadien-français

provient d'emprunts aux langues

des Premières Nations! Voici

le top 5 des mots d'origine

autochtone.


Texte narratif :
5


NARRATEUR

Numéro 5. Les

animaux.


La main dessine un caribou.


NARRATEUR

En France, cet animal

s'appelle un renne, mais au

Canada, on le connaît plutôt

sous le nom de caribou. Ce mot

tire son origine du mi'kmaq

«xalibu» ou «qalipu», qui veut

dire «celui qui gratte le sol

avec sa patte» ou «qui creuse

avec une pelle». On trouve aussi

plusieurs autres animaux avec

des noms d'inspiration

autochtone.


La main efface le tableau et dessine une grenouille.


NARRATEUR

C'est le cas du

ouaouaron, un emprunt à l'huron

ou l'iroquois qui désigne une

grosse grenouille verte

brunâtre...


La main dessine un poisson à côté de la grenouille.


NARRATEUR

...de l'achigan qui

signifie «poisson vaillant» en

langue crie...


La main ajoute un carcajou au dessin.


NARRATEUR

...et du carcajou

baptisé par les Montagnais,

qui décrit un mammifère vivant

dans les grandes forêts de

conifères.


Texte narratif :
4


NARRATEUR

Numéro 4. Les

vêtements.


La main dessine une paire de mocassins.


NARRATEUR

Tu connais cette

chaussure de cuir? Il s'agit

d'une invention autochtone qui a

conservé son nom d'origine

algonquine. Le mocassin.


La main efface le tableau et dessine un homme portant un anorak.


NARRATEUR

(Grelottant)

Le temps se rafraîchit! Vite,

enfilons un anorak. Le nom de ce

manteau imperméable vient de

l'inuktitut «anurak» qui

signifie "vêtement", lui-même

dérivé du mot «anoré» qui

désigne le vent en langue

inuite.


Texte narratif :
3


NARRATEUR

Numéro 3. La nourriture.

Avant l'arrivée des Européens,

les peuples autochtones se

nourrissaient entre autres de

viande sauvage, de maïs, de

courge, de fines herbes et de

baies.


La main dessine les aliments énumérés par le narrateur.


NARRATEUR

Une d'entre elles est

d'ailleurs souvent désignée au

Québec par un mot d'origine

iroquoienne, il s'agit de la

canneberge, une petite baie

rouge que les Iroquois nommaient

atoxa et que de nombreux

francophones au Canada appellent

toujours atoca.


La main dessine des canneberges.


Texte narratif :
2


NARRATEUR

Numéro 2. Les

lieux.


La main dessine une carte du Canada et place des points rouges aux endroits nommés par le narrateur.


NARRATEUR

Prenons Ottawa, la

capitale du Canada. Son nom est

dérivé de l'algonquin «adawe»

qui signifie «commercer».

Toronto, une autre ville

canadienne, est dérivé d'un mot

iroquois signifiant «là où il y

a des arbres dans l'eau».

Winnipeg, la capitale du

Manitoba, doit son nom aux Cris

qui l'appelait Winnipee, ce qui

veut dire «eau sale».


La main dessine un homme prenant sa douche. Il a un air interrogateur.


HOMME SOUS LA DOUCHE

Hein?


NARRATEUR

Oups! Hi! Hi!

Mais non, leur eau est très

propre! Ce terme peut aussi

être traduit par «eau sombre».


Texte narratif :
1


NARRATEUR

Numéro un. Les loisirs.


La main dessine un kayak.


NARRATEUR

Ces embarcations d'origine

autochtone sont très populaires

de nos jours. On les désigne

d'ailleurs toujours par un mot

dérivé de l'inuktitut: kayak.


La main efface le tableau et dessine un toboggan glissant sur une colline. Sur le toboggan reposent plusieurs sacs.


NARRATEUR

Lorsque l'hiver arrive, il est

toujours agréable de dévaler les

pentes dans une luge ou un

toboggan. Ce terme d'origine

algonquine désigne un traîneau

utilisé par les autochtones pour

transporter de l'équipement sur

la neige.


La main efface les sacs et les remplace par des enfants.


NARRATEUR

Aujourd'hui, on a

gardé le nom, mais on s'en sert

exclusivement pour... glisser!


Générique de fermeture


Épisodes de Vraiment top!

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Éducation

Résultats filtrés par