Yétili

Qui n'a jamais rêvé d'être confortablement pelotonné dans les bras d'un énorme yéti bien moelleux et d'entendre une histoire merveilleusement racontée ? Nina et Léon, nos deux souris, ont cette chance ! Chaque jour, Yétili leur lit un livre. Mais qui est Yétili ? C'est une peluche géante, la mascotte de la librairie du quartier. Quand la librairie est fermée, il prend vie pour le plus grand bonheur de Nina et Léon qui ne rateraient ce rendez-vous quotidien pour rien au monde ! Et où est cette...

Partager
Image univers Yétili Image univers Yétili

Vidéo transcription

Odile ?

Attention, Léon se prépare pour le saut de l’ange le plus périlleux du monde : il va sauter d’au moins 20 cm de haut. Impressionant, non?



Réalisateur: Antoine Colomb
Année de production: 2018

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Le générique d'ouverture est illustré en animation, puis dans l'épisode, les personnages sont représentés par des marionnettes dans un décor réel.


Début chanson thème


LÉON LA SOURIS

(Chantant)

♪ Dans la librairie ♪


LÉON ET NINA LES SOURIS

(Chantant)

♪ Viens t'asseoir ♪


NINA LA SOURIS

(Chantant)

♪ Il y a des p'tites souris ♪


YÉTILI LE YÉTI

(Chantant)

♪ Et un gros yéti ♪


LÉON LA SOURIS

(Chantant)

♪ On veut tous

une belle histoire ♪


LÉON ET NINA LES SOURIS

(Chantant)

♪ Lue par l'ami Yétili ♪


Fin chanson thème


Titre :
Yétili


Intertitre :
Odile? de Marie Dorléans


Sur le comptoir d'une librairie, LÉON LA SOURIS s'apprête à sauter dans le vide. Il porte un bonnet de bain et des lunettes de nage.


LÉON LA SOURIS

Hum! Hum!


NINA LA SOURIS s'approche de lui avec un micro de reporter télé.


NINA LA SOURIS

Mesdames, messieurs,

Léon l'indestructible

prend position sur le plongeoir!


LÉON LA SOURIS

Oui!


NINA LA SOURIS

Sous vos yeux, il s'apprête

à tenter le saut le plus

dangereux jamais réalisé

dans un bassin de carton!


LÉON LA SOURIS

Infesté de piranhas

affamés et des requins-marteaux

à grandes dents!


NINA LA SOURIS

Oui, oui! Et le fameux Kraken!

Le poulpe frit géant!

Allez, attention... Prêt?


YÉTILI LE YÉTI, la mascotte de l'endroit, s'approche du comptoir.


YÉTILI LE YÉTI

Un poulpe frit?

(En rigolant)

Ha, ha, ha!

Qu'est-ce que vous faites,

les souris? Un pique-nique?


NINA LA SOURIS

Mais non! C'est le record du

monde de plongeon acrobatique!


YÉTILI LE YÉTI

Ah? Je peux regarder?


NINA LA SOURIS

Oui, oui!

Attention, il va sauter!

3... 2... 1...

Go!


LÉON saute dans une boîte remplie de copeaux de styromousse.


LÉON LA SOURIS

Géronimo!

Ah! J'ai réussi!


NINA LA SOURIS

(En rigolant)

Oui!


YÉTILI LE YÉTI

(Peu impressionné)

Euh, c'est tout?


LÉON LA SOURIS

Bien, oui!


NINA LA SOURIS

Au début, il devait sauter

de plus haut, mais bon...


YÉTILI LE YÉTI

(En rigolant)

Ha, ha, ha! Et si on lisait

une histoire pour se récompenser

de ces efforts? Hum?


LÉON LA SOURIS ET NINA LA SOURIS

Ah oui!

Notre histoire!


NINA LA SOURIS

Notre histoire!


LÉON LA SOURIS

Je l'ai bien méritée!


YÉTILI fouille dans une boîte et y prend un livre. Il s'installe ensuite sur un divan du coin lecture, et les deux souris se tiennent derrière lui.


YÉTILI LE YÉTI

Hop-là!

Alors... tout le monde est prêt?


LÉON LA SOURIS ET NINA LA SOURIS

Oui!


YÉTILI LE YÉTI

Mon histoire commence!


YÉTILI montre la première de couverture, avec une illustration d'un crocodile avec la gueule grande ouverte et trois personnages qui sont à ses côtés.


YÉTILI LE YÉTI

Odile?, de Marie Dorléans.


YÉTILI ouvre le livre et commence à le lire. Une illustration montre ODILE, une fillette, qui a maille à partir avec son écharpe.


YÉTILI LE YÉTI

«Pour fêter les vacances,

les parents d'Odile décidèrent

de l'emmener au musée

zoologique qui venait

juste d'ouvrir en ville.

Mais au moment de partir,

Odile était encore une

fois de mauvaise humeur.»

«Je déteste cette écharpe!

Hurlait-elle.»


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre Odile marchant derrière ses parents, dans la rue.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«En chemin, Odile

traînait les pieds.»

«Je déteste marcher!

Ronchonnait-elle.»

«Il faut dire qu'il était bien

difficile de distraire Odile.»


LÉON LA SOURIS

Mais, elle va

au zoo zoologique!

Elle devrait être contente!


NINA LA SOURIS

Oui, mais là, c'est le musée

zoologique, c'est pas pareil!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre des visiteurs du musée en train d'observer des animaux immobiles.


LÉON LA SOURIS

Ah, les animaux,

ils font la statue.


NINA LA SOURIS

Non, Léon.

Ils sont morts, plutôt.


YÉTILI LE YÉTI

Ce sont des animaux empaillés.


LÉON LA SOURIS

Hein?


YÉTILI LE YÉTI

Ils ne bougent plus, sinon,

ils seraient dans un zoo.

(Poursuivant la lecture)

«Au musée, il y avait

toutes sortes d'animaux exposés.

Une girafe, un mouflon,

un ibis, un cochon, et

parmi eux, un crocodile.»


LÉON LA SOURIS

Oh! Ouah! Le crocodile!


YÉTILI tourne la page. ODILE s'approche de la gueule fermée du crocodile, et l'observe avec attention.


YÉTILI LE YÉTI

«Odile l'observa

avec nonchalance.»

«Il n'est pas

très spectaculaire.

Marmonna-t-elle.»

«Et pour se distraire, elle

lui chatouilla le museau.»


NINA LA SOURIS

Encore heureux

qu'il est empaillé!


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«C'est alors que...»


YÉTILI tourne la page. Le crocodile ouvre la gueule et avale ODILE.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Croc!»


LÉON LA SOURIS ET NINA LA SOURIS

(Impressionnés)

Ah!


LÉON LA SOURIS

Mais, Yétili! T'avais dit

qu'il était mort empalé!


YÉTILI LE YÉTI

Empaillé, Léon.

Mais il faut croire que je

m'étais quand même trompé.

(Poursuivant la lecture)

«Attention!

Le crocodile croque Odile!

Cria le gardien.»


LÉON LA SOURIS

«Le crocodile croque Odile!»

(Rigolant)

Ha, ha, ha! C'est un

«croc-Odile»! T'as

compris, Yétili? Hi, ha!

«Croc-Odile»! Ha, ha, ha!


YÉTILI LE YÉTI

Ha, ha, ha!

J'avais bien compris, Léon.


LÉON LA SOURIS

(Reprenant son calme)

Ah, oui, d'accord...


YÉTILI tourne la page. Des visiteurs affolés s'approchent du crocodile, tandis que la mère d'ODILE tombe dans les bras de son mari.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Au secours!

À l'aide! C'est épouvantable!

Hurlèrent les visiteurs.»

«Notre pauvre petite fille!»

Sanglotèrent ses parents.»

«Quand soudain, une

petite voix s'éleva.»

(Personnifiant ODILE)

«Hou-hou! C'est moi!

Odile! Je suis là. Tout va bien.»


LÉON LA SOURIS

Ah! Ouf! Elle est

toujours vivante!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre ODILE couchée confortablement dans le ventre du crocodile.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«En arrivant dans le ventre du

crocodile, elle avait trouvé des

pots de confiture, des bocaux

de cornichons, une couverture

chaude et un coussin moelleux.

Mais surtout, elle

avait trouvé la paix.»


NINA LA SOURIS

C'est trop bien!

C'est comme une cabane!


LÉON LA SOURIS

Mais pourquoi il y a

des cornichons?


YÉTILI LE YÉTI

Euh... Pourquoi pas?


LÉON LA SOURIS

Ah oui, mais beurk!


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Ici... Se dit-elle...

(Personnifiant ODILE)

«... plus besoin de

mettre mon écharpe, plus besoin

de marcher, plus besoin de

me brosser les dents, ni de

finir mon assiette! Le rêve!»


LÉON LA SOURIS

Ah oui! La chance!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre plusieurs personnages qui inspectent la gueule ouverte du crocodile.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«On appela en urgence un

docteur, un vétérinaire, un

psychologue, un spéléologue,

et même un magicien. Mais,

rien à faire. Odile ne

voulait pas sortir.»


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre les parents d'ODILE devant la gueule fermée du crocodile.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Au début, ses parents vinrent

chaque jour lui rendre visite.

Ils lui parlaient de tout et de

rien. Mais surtout de rien, car

elle n'était pas très bavarde.»


LÉON LA SOURIS

Mais le crocodile,

il va les croquer aussi!


NINA LA SOURIS

Ah non, alors! Pas

de place pour les parents

dans la cabane crocodile.


YÉTILI LE YÉTI

(En rigolant)

Ha, ha, ha!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre le crocodile dans la maison d'ODILE.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Lassés de faire les allers

et retours au musée, ses parents

ramenèrent Odile à la maison.

Il fallut faire de la place et

changer un peu ses habitudes.»


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre les parents d'ODILE dans un magasin rempli de clients, accompagné du crocodile. Effrayée, une cliente se met à paniquer.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Toutefois, ses parents

s'obstinaient à sortir avec

Odile pour faire comme

avant. Mais pour tout

le monde, elle était devenue...

l'enfant crocodile.

Elle, elle se réjouissait

de faire trembler les passants.»


LÉON LA SOURIS

(En rigolant)

Ha, ha! Même que la dame, elle

est toute tendue, tellement elle

a peur! Hé, hé! Ha, ha, ha!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre le crocodile dans la chambre désordonnée d'ODILE.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«On finit par la laisser dans

sa chambre, car elle semait

la panique en ville. Odile,

elle, se délectait de n'avoir

plus à ranger ses affaires.»


LÉON LA SOURIS

T'aimerais bien être dans

un crocodile pour ne plus

ranger tes affaires, hein?


NINA LA SOURIS

Ah bien oui, c'est clair!


YÉTILI LE YÉTI

(En rigolant)

Hi, hi, hi!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre les parents d'ODILE qui s'inquiètent.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Ses parents trouvaient

le temps terriblement long.»


LÉON LA SOURIS

Oh, les pauvres parents!

Tout seuls, sans enfants!

Ils sont orphelins d'enfants!


YÉTILI LE YÉTI

Ha, ha! Oui,

en quelque sorte.


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre ODILE dans le ventre du crocodile, avec des pots de cornichons vides autour d'elle.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Jusqu'au jour où Odile,

après avoir mangé son dernier

cornichon, fut soudainement

frappée d'une pressante envie

de revoir ses parents.»


LÉON LA SOURIS

Oh, ses parents

lui manquent à elle aussi.


NINA LA SOURIS

Mais pas du tout!

Elle a faim, c'est tout.


LÉON LA SOURIS

Ah bon?

Mais non, hein, Yétili?


YÉTILI LE YÉTI

Ha, ha...

Difficile à dire, hein!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre ODILE qui sort de la gueule du crocodile, et qui rejoint ses parents.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«N'y tenant plus, comme ça,

hop, d'un bond, elle sortit

brusquement du crocodile.»

(Personnifiant ODILE)

«Papa! Maman!

C'est moi, Odile!»

(Poursuivant la lecture)

«Ses parents

étaient si heureux.»


LÉON LA SOURIS

Youpi!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre ODILE dans la rue, heureuse de marcher devant ses parents.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Pour fêter l'événement,

ils décidèrent de l'emmener

au cirque qui venait juste

de s'installer près de chez eux.

Odile trottinait joyeusement.

Quelle belle journée!

S'exclama-t-elle.»


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre ODILE et ses parents parmi des animaux de cirque. ODILE se tient face à un hippopotame.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Devant le chapiteau, il y

avait toutes sortes d'animaux

qui patientaient. Un chameau,

une otarie, un caniche,

un éléphant, et parmi

eux, un hippopotame.

Odile l'observa attentivement.

Il est terriblement impressionnant.

Chuchota-t-elle.»


NINA LA SOURIS

Oh, oh!


LÉON LA SOURIS

(En chuchotant)

Attention!

Faut pas aller trop près!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre ODILE en train de s'approcher encore plus près de l'hippopotame.


YÉTILI LE YÉTI

(Poursuivant la lecture)

«Et subitement, elle

lui chatouilla le museau.»


NINA LA SOURIS

Oh là là!


LÉON LA SOURIS

Ah non, non, non!


YÉTILI tourne la page. Une illustration montre l'hippopotame qui ouvre grand sa gueule. Tous se mettent à rigoler.


LÉON LA SOURIS

Ouah!


LÉON LA SOURIS ET NINA LA SOURIS

Ha, ha, ha!


LÉON LA SOURIS

Ah! L'hippopotame a

croqué Odile! Ha, ha, ha!

C'est un «hippopotame-croc-Odile»!


NINA LA SOURIS

Ha, ha, ha! C'est

plutôt un «hippop-Odile»!


YÉTILI LE YÉTI

Ho, ho, ho!

Très drôle, les souris!


NINA LA SOURIS

Et si c'était un chameau,

ce serait un «cham-Odile»!


LÉON LA SOURIS

Hé! Si c'était un tigre!

Un «tigre-croc-Odile»!

Hi, hi, hi!


YÉTILI LE YÉTI

Ah oui! Voilà! Ou presque!


YÉTILI referme le livre.


YÉTILI LE YÉTI

Bon... Les souris

d'Odile, mon histoire

est finie pour aujourd'hui.


NINA LA SOURIS

Ah oui, on y va.

Merci, Yétili! Au revoir!


LÉON LA SOURIS

Au revoir, «Yéti-Odile»!

Croc! Croc!


YÉTILI LE YÉTI

Ah! Ha, ha, ha! Au revoir!


Les souris s'en vont se cacher derrière le divan. YÉTILI fouille dans sa poche et y sort un petit pot.


YÉTILI LE YÉTI

Voilà... Tout le monde

a son petit pot de

cornichons caché! Hum!


Générique de fermeture


Épisodes de Yétili

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par